Gouffre de Padirac : une aventure souterraine

Le Gouffre de Padirac, l’une des plus grandes curiosités géologiques de France, accueille chaque année près de 450 000 visiteurs. Classé premier site du patrimoine souterrain français, il permet d’admirer un spectacle grandiose de galeries où  la roche sculptée et polie par des siècles d’érosion se reflète dans des lacs souterrains  aux couleurs  irréelles. Visite d’un lieu exceptionnel, qui a longtemps nourri l’imaginaire collectif avant de devenir l’un des fleurons de la spéléologie.

 « Il faut y entrer sans crainte, qui sait quelle surprise vous y attend »
Édouard-Alfred Martel, premier explorateur du Gouffre de Padirac

L’entrée du Gouffre

L’entrée du Gouffre
© A. Granger / SES de Padirac

L’orifice béant du Gouffre de Padirac, avec ses dimensions extraordinaires de 33 mètres de diamètre et 75 mètres de profondeur, est l’unique accès aux galeries souterraines situées à plus de 103 mètres sous terre.

« On se croirait au fond d’un télescope… »

« On se croirait au fond d’un télescope… »
© J. Cl. Lemée / SES de Padirac

Édouard-Alfred Martel, premier explorateur du Gouffre de Padirac en 1889, disait de ce lieu « On se croirait au fond d’un télescope ayant pour objectif un morceau circulaire de ciel bleu ».

L’accès aux galeries

L’accès aux galeries
© L. Nespoulous / SES de Padirac

Une fois à 103 mètres sous terre, le parcours de visite longe la Rivière Souterraine de Padirac.

Embarquement sur la Rivière Souterraine

Embarquement sur la Rivière Souterraine
© D. Butaeye / SES de Padirac

À partir de l’embarcadère, où des images d'archives sont projetées sur les parois du Gouffre, les visiteurs sont accompagnés par un guide. Dans un premier temps, en barque sur la Rivière Souterraine de Padirac, puis à pied, à la découverte des galeries.

La Rivière Souterraine

La Rivière Souterraine
© L. Nespoulous / SES de Padirac

La partie navigable de la rivière, qui parcourt plus de 20 km jusqu’à sa résurgence en bord de Dordogne, offre une promenade en barque sur 500 m. D’une profondeur allant de 4 à 6 mètres, le cours d’eau n’est alimenté que par l’eau de pluie infiltrée par les roches.

Le Lac de la Pluie

Le Lac de la Pluie
© D. Butaeye / SES de Padirac

La « Grande Pendeloque », d’une longueur de plus de 60 mètres, est parmi les plus grandes concrétions de la galerie.  C’est le symbole de Padirac. Comme suspendue à un fil, elle semble admirer son propre reflet à la surface du «Lac de la Pluie ».

La Grande Pendeloque

La Grande Pendeloque
© L. Nespoulous / SES de Padirac

L’eau ruisselle continuellement le long de cette stalactite géante.

Le Lac des Gours

Le Lac des Gours
© D. Butaeye / SES de Padirac

Arrivés au « Lac des Gours », les visiteurs admirent la succession de ces barrages naturels formés par le dépôt de calcaire transporté par l’eau.  Ils furent, dès la première exploration spéléologique, des obstacles difficiles à franchir.

La Pile d’Assiettes

La Pile d’Assiettes
© L. Nespoulous / SES de Padirac

D’une forme très singulière, la « Pile d’Assiettes », de forme circulaire, reçoit le dépôt de calcite de gouttes ayant chuté sur plus de 60 mètres depuis la voûte.

Le Lac Supérieur

Le Lac Supérieur
© L. Nespoulous / SES de Padirac

Ce lac suspendu, non alimenté par la rivière mais uniquement par de l’eau d’infiltration, offre une vue spectaculaire sur la « Salle du Grand Dôme », dont la voûte s’élève à plus de 94 mètres de haut.

La Salle du Grand Dôme

La Salle du Grand Dôme
© L. Nespoulous / SES de Padirac

Le parcours de visite surplombe ensuite la « Pile d’Assiettes » pour admirer une des plus grandes salles visitables d’Europe. Les draperies, concrétions, et cascades de calcite sont nombreuses et laissent la part belle à l’imagination du visiteur.

La Grande Colonne

La Grande Colonne
© D. Butaeye / SES de Padirac

Suite à l’ascension de la Salle du Grand Dôme, le spectacle est grandiose lors de la descente. Observant la « Grande Colonne », et surplombant la Rivière, le parcours est presque suspendu à plusieurs dizaines de mètres.

© SES de Padirac

Les vendredi 22 juillet et samedi 20 août 2016, le Gouffre de Padirac organise des visites exceptionnelles lors des « Soirées Explorateurs », durant lesquelles la découverte de cet univers souterrain se fera dans l’obscurité, uniquement à l’aide de lanternes, comme le découvrit en 1889 Édouard-Alfred Martel.

Pour en savoir plus, consultez le site internet du Gouffre de Padirac.

Pour continuer le voyage, regardez les photos des grottes du monde prises par les internautes.
À lire également, notre dossier sur la France souterraine

Mise en ligne :

Midi-Pyrénées Les articles à lire

Services voyage