Vamos a Cuba

Au cours de ses nombreux voyages à Cuba, Lucian Cornea a su capter l’atmosphère chaleureuse d’un pays attachant, aussi bien lors de couchers de soleil de carte postale que dans le regard expressif des habitants. Partons avec lui pour un voyage haut en couleurs.
À lire également l'interview de Lucian Cornea.

Journée tranquille à Trinidad

Journée tranquille à Trinidad
© lucian1

Tout est calme et paisible sous la chaleur de la mi-journée, et même les belles américaines cherchent un coin d’ombre pour se reposer.

Sur la plage à Varadero

Sur la plage à Varadero
© lucian1

Varadero, des plages de sable blanc à l'infini où il fait bon enfoncer ses pieds dans le sable chaud.

Regard perçant

Regard perçant
© lucian1

Magnifique Trinidad

Magnifique Trinidad
© lucian1

L’arbre inconnu

L’arbre inconnu
© lucian1

J'étais parti en autobus de la Playa Cazonal, pas loin de Santiago de Cuba, pour voir les montagnes aux alentours et me suis arrêté dans un jardin botanique. Le jardinier a bien tout essayé, sans succès, pour m'expliquer en espagnol le nom et les spécifications de cet arbre mais j’ai dû me contenter de sa beauté figée sur la « pellicule ».

Iguane sur la plage

Iguane sur la plage
© lucian1

À partir de Playa Ancon, une croisière de 2 à 3 heures en catamaran permet d’atteindre l'île des iguanes, entourée d’une eau turquoise et limpide. Les reptiles attendent au soleil les restes de nourriture des visiteurs.

Du haut de la forteresse

Du haut de la forteresse
© lucian1

Le Castillo del Morro (ou Castillo de San Pedro de la Roca), imposante forteresse de l'époque coloniale classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, domine l’entrée de la Baie de Santiago de Cuba.

Des pêcheurs entretiennent leurs filets à Playa Cazonal

Des pêcheurs entretiennent leurs filets à Playa Cazonal
© lucian1

Taxi à La Boca

Taxi à La Boca
© lucian1

La Boca est un petit village sur le bord de mer où les touristes restent dans des "casas particulares" ( chez l'habitant ). L’ambiance y est très paisible, tranquille. Les quelques petits restos ont comme clients surtout les locaux. Il est possible de s’y rendre en calèche ou Coco taxi depuis Playa Ancon.

Excursion dans les montagnes autour de Trinidad

Excursion dans les montagnes autour de Trinidad
© lucian1

En terrasse à La Boca

En terrasse à La Boca
© lucian1

Les magnifiques reflets du soleil de Playa Ancon... Juste être là

Les magnifiques reflets du soleil de Playa Ancon... Juste être là
© lucian1

Dans le dédale de Camagüey

Dans le dédale de Camagüey
© lucian1

Camagüey, très belle et authentique ville au riche passé historique, où il n'y a pas deux rues parallèles, conçue ainsi pour contrer les attaques des pirates. Même avec une carte en mains je m’y suis égaré.

Transport à Trinidad

Transport à Trinidad
© lucian1

Dans la ville très calme, les gens vaquent à leurs affaires avec les moyens dont ils disposent.

Les sentinelles de la lagune du Parc national de Baconao

Les sentinelles de la lagune du Parc national de Baconao
© lucian1

Témoin du passé dans le centre de Trinidad

Témoin du passé dans le centre de Trinidad
© lucian1

Coucher de soleil à Playa Cazonal

Coucher de soleil à Playa Cazonal
© lucian1

Questions à Lucian Cornea

Le Routard : Tu es passionné par la photographie depuis longtemps ?

Lucian Cornea : J'ai 58 ans et j'ai vu pour la première fois une photo apparaître devant mes yeux dans une chambre noire quand j'avais 16 ans. Bien sûr c'était en noir et blanc à l’époque. J’ai su à partir de ce jour là que la photographie ferrait partie intégrante de ma vie. J'ai commencé avec des appareils photo comme Smena, Kiev, Practika ou Minolta, j’ai  ensuite utilisé les "grands" de ce monde, Canon et Nikon. A cause du travail j'ai négligé pendant plusieurs années mon hobby, mais il revenait toujours à la surface, la passion de la photo étant bien ancrée en moi. Je suis un autodidacte, je n'ai jamais pris de cours de photo, j'ai tout appris en lisant les quelques livres disponibles dans ma Roumanie communiste de l'époque, et en essayant toutes sortes de procédés dans ma chambre noire. Des levers de soleil en noir et blanc des années 1980... j'en ai une tonne.

Le Routard : La prise de vue occupe une place importante lors de tes voyages ?

Lucian Cornea : Depuis 1986 je vis avec ma famille à Montréal au Canada. Depuis plusieurs années déjà j’ai commencé à partir plus souvent en vacances. En fait je suis à la veille de prendre ma retraite, j’en profite pour voyager plus. En général je pars 8 semaines par an, parfois avec ma femme, parfois seul, mais tous ces voyages sont à 80 % pour la photo. Le fait de pouvoir "capturer" une image à la nature, à la vie, et l'avoir à jamais dans l'album de mon âme me donne l’énergie pour repartir à la découverte des lieux  dès mon arrivée à destination. Je regarde, des mois et des années après un voyage, les photos ou les vidéos que j'ai faites et je suis heureux de revivre les mêmes émotions ressenties lors de mes voyages. Je cherche à donner des formes particulières à mes images, pour mieux retranscrire ce que j'ai vu au moment d’appuyer sur le déclencheur. En complément de la photographie, je poste des vidéos sur ma chaîne Youtube pour transmettre mes émotions.

Le Routard : Cuba semble être une destination qui te tient particulièrement à cœur ?

Lucian Cornea : Effectivement, j'ai fait 6 ou 7 voyages à Cuba. La plupart du temps dans des "tout inclus" mais je reste sur la plage généralement 1ou 2 heures le matin et peut être 2 heures en fin d'après-midi. Le reste du temps, je pars en calèche, à pieds, en Coco taxi ou je loue une voiture pour explorer les alentours, les petits villages, pauvres mais pittoresques. Rien de plus authentique que de boire une bière avec les locaux dans le petit bistro d'un village peu connu des touristes. Les cubains, je les aime parce qu'ils sont un peuple fier, une fierté qui leur vient de leur éducation, il n’y a qu’à voir les enfants qui vont à l'école, respectueux et très polis. C'est sûr que les infrastructures ne sont pas les meilleures au monde, des hôtels de 4 à 5 étoiles sont en réalité équivalents à 3 étoiles selon les normes européennes, mais la joie de vivre des habitants nous fait remettre en question nos valeurs. Les villes et les villages ont gardé les témoignages du passé, l'architecture, les églises, les "plazza mayor" de toutes les villes, les pigeons, les vieilles bagnoles américaines, les fortes discutions sur le sport dans les parcs, le rire et l’agréable farniente accroupi sur un banc à l'ombre... C'est ce que j'aime voir à Cuba. La vie, ailleurs que chez nous, dans toute sa simplicité.

Ne manquez pas de regarder les autres très belles photos de Lucian Cornea sur Cuba, les photos de ses autres voyages, ainsi que ses vidéos.

Pour en savoir plus consultez notre guide pratique Cuba, regardez toutes les photos de Cuba de la Communauté et posez vos questions dans le forum Cuba.

A lire également, nos reportages sur Cuba.

Pour voir les autres portfolios, c'est par ici.

Commencez votre voyage en musique, écoutez notre playlist Routard Cuba.

Playlist Routard Cuba

Mise en ligne :

Cuba Les articles à lire

L'ouest de Cuba : entre plage et cordillère, l'un des coins les plus sauvages de l'île...