Idée week-end : Dans le Nord, sur les traces de Matisse


Dans le Nord, sur les traces de Matisse

Son nom évoque les couleurs solaires de la Méditerranée. Pourtant, Henri Matisse est né dans le Nord, au Cateau-Cambresis. Aujourd’hui, cette bourgade du Hainaut peut s’enorgueillir de posséder le troisième musée Matisse de France. Dans la région, des balades permettent de découvrir les jeunes années du peintre. L’occasion de revisiter le Nord, par l’entrée des artistes, entre Cambrai et Valenciennes.



Le musée Matisse, digne d’une capitale


Circuit Matisse : l’enfance de l’Art


Une terre d’artistes


Fiche pratique


:: Le musée Matisse, digne d’une capitale

C’est ici, dans l’immense plaine du Nord, qu’est né Henri Matisse. Le peintre fauve aux couleurs éclatantes, dont l’œuvre est empreint d’une sensualité méditerranéenne, a vu le jour le 31 décembre 1869 sous le ciel capricieux du Cambrésis, dans un paysage de champs de blé et de betterave. Même s’il a quitté Le Cateau-Cambrésis très tôt – il s’installe à Paris en 1891 –, Matisse n’a jamais renié pour autant sa ville natale.

Pour preuve, en 1952, alors qu’il est installé depuis belle lurette à Nice, Matisse lègue quatre-vingt-deux œuvres (sculptures, peintures, dessins, livres illustrés) à ses concitoyens du Cateau. Il s’agit de la première pierre de l’actuel musée départemental Matisse (photo).

Installé depuis 1982 dans le palais Fénelon de style classique, le musée recèle aujourd'hui la troisième plus importante collection de France consacrée à ce peintre majeur du XXe siècle. Il a été agrandi en 2002 avec une extension moderne de brique et de verre qui s'intègre parfaitement à l'ensemble.

Fait rare, la petite bourgade du Cateau-Cambresis peut s’enorgueillir de posséder un musée digne d’une grande ville européenne, qui mérite largement le déplacement dans le Nord. À l’intérieur, toutes les périodes de l’œuvre de Matisse sont explorées de manière chronologique à travers des peintures, des sculptures, les fameuses gouaches découpées et un surprenant cabinet des dessins. Des premières peintures exécutées à Bohain jusqu’à la chapelle de Vence, en passant par l’âge d’or des années 1930-1940, la visite permet de comprendre le cheminement artistique et la diversité de l’œuvre de Matisse.

Le musée abrite également la très belle donation Tériade, du nom d’un éditeur d’art d’origine grecque : son chef-d’œuvre est la salle à manger conçue par Matisse pour la villa de Tériade à Vence. Des livres illustrés, gravures et tableaux de Picasso, Rouault, Giacometti, Chagall, Léger ou Miró, complètent la collection.


:: Circuit Matisse : l’enfance de l’Art

Les traces d’Henri Matisse dans la région ne se limitent pas au musée. Depuis le Cateau-Cambrésis, il est possible de suivre un itinéraire sur les traces du maître en demandant à l'avance une brochure à l’office de tourisme du Nord ou directement au musée Matisse. À travers les lieux fréquentés par le jeune Matisse, on découvre l’enfance d’un génie et les origines de son œuvre dédié à « la grande famille humaine ». Après un crochet par la maison natale de Matisse (3-5 place du Capitaine-Vignol), une halte à l’école maternelle locale s’impose pour admirer le vitrail Les Abeilles, « une féérie de couleurs qui serait comme un esprit de la lumière », créé par le peintre (1948-1954).

Cap ensuite sur Bohain-en-Vermandois, petit village de l’Aisne, où Matisse passa son enfance. Il fut émerveillé par l’animation des foires et les couleurs des textiles qui étaient produits par les tisserands locaux. Dans le village de Fresnoy-le-Grand, le musée du Textile abrite des métiers Jacquard uniques du XIXe siècle.

À Saint-Quentin, où il fut brièvement clerc de notaire, Matisse découvrit le dessin à l’école Maurice-Quentin de la Tour, un peintre du XVIIIe siècle dont il admirait les pastels. Un an plus tard, il partit pour Paris préparer les Beaux-Arts.

Dernière étape à Lesquielles-Saint-Germain, sur les bords de l’Oise, où Matisse se retira en 1902-1903. Il y retrouva le goût de la peinture après une période noire. On peut toujours y voir le moulin rose à côté du canal et les maisons qu’il peignit. Un ultime hommage, en forme d’adieu, à sa terre natale. Matisse abandonna définitivement la région, attiré par la lumière de la Méditerranée.


:: Une terre d’artistes

Henri Matisse n’est pas le seul grand artiste que nous ait donné la plaine fertile du Nord. Le sculpteur maniériste italien Jean de Bologne (Giambologna) est né à Douai en 1529 ; le peintre des « Fêtes galantes » Jean-Antoine Watteau (1684-1721) est originaire de Valenciennes, tout comme le sculpteur Jean-Baptiste Carpeaux (1827-1875). Quant à Fénelon (1621-1715), il fut l’évêque de Cambrai.

On peut admirer leurs œuvres dans plusieurs musées, qui valent le détour, dans le Cambrésis et le Hainaut :

- Le musée des Beaux-Arts de Cambrai, remarquable pour sa collection de peinture des Pays-Bas des XVIe et XVIIe siècles, sa Tête de la grande Odalisque d’Ingres, ses sculptures de Rodin ou Camille Claudel… À compléter par la dramatique Mise au tombeau de Rubens dans l’église Saint-Géry.
- Le musée de la Chartreuse de Douai recèle des œuvres des écoles flamande, hollandaise et italienne du XVe au XVIIe siècle (Ruysdael, Véronèse, Carrache…), mais aussi des tableaux de Chardin, Pissaro ou Renoir, ainsi que des sculptures de Jean de Bologne, Carpeaux ou Rodin .
- Le musée des Beaux-Arts de Valenciennes abrite la deuxième collection de peintures flamandes du XVIIe siècle de France (Brueghel, Rubens, Bosch, Jordaens, Van Dyck…), une large palette de sculptures de Carpeaux et des peintures de Watteau.

Enfin, sans être des artistes, les mineurs font indéniablement partie du patrimoine du Nord, dont ils ont fait la richesse. Une visite au Centre historique minier de Lewarde, installé sur le site d’une ancienne fosse, permet de découvrir l’univers de la mine et les dures conditions de travail (bruit, poussière…) des ouvriers. Expositions et reconstitutions éclairent sur le contexte social, culturel et économique de la mine. Le clou de la visite demeure la « descente », avec d’anciens mineurs pour guide, dans les 450 mètres de galeries des mines. Impressionnant.

Il faut faire ce détour par Lewarde pour rendre hommage aux mineurs, ces autres « grands hommes » du Nord, dont la mémoire est désormais inscrite au patrimoine mondial de l'humanité par l'Unesco.

Jean-Philippe Damiani
Photo : Florian Kleinefenn © Musée Matisse, Le Cateau-Cambrésis
Mise en ligne le 15 novembre 2012

Fiche pratique

Pour en savoir plus, consultez le nouveau Routard Nord-Pas-de-Calais, la région des musées : 8 itinéraires pour découvrir les musées du Nord-Pas-de-Calais, les lieux emblématiques de la région, un plan détachable, des anecdotes...

Pour préparer votre séjour, consultez notre fiche Nord-Pas-de-Calais.

Comité départemental de tourisme du Nord

Tourisme en Nord-Pas-de-Calais

Comment y aller ?

TGV direct jusqu’à Valenciennes depuis Paris-Nord et Lille. Il vaut mieux louer une voiture pour sillonner la région.

En voiture, autoroute A1 et A2 depuis Paris jusqu’à Cambrai (170 km). Route D643 de Cambrai au Cateau-Cambrésis (22 km). De Lille ou Bruxelles, autoroute Lille-Valenciennes, sortir à Valenciennes centre, puis route RD 958 jusqu’au Cateau-Cambrésis.

Les aéroports les plus proches sont ceux de Lille-Lesquin et Bruxelles-Charleroi.

Où dormir ?

- Trouvez votre hôtel dans le Nord.

Où manger ?

- Estaminet du Musée : 21, place du Commandant-Richez. Tél. : 03-27-07-06-56. Juste en face du musée Matisse, un estaminet traditionnel joliment reconstitué. Cadre, ambiance, décor et cuisine régionale soignés. Plats 9-13 €.

Liens utiles

Office de tourisme du Cateau-Cambrésis

Musée départemental Matisse

Renseignements sur le circuit Matisse (brochures, visites...) auprès du musée Matisse 03-59-73-38-04.


Drapeau sejours week end Nord-Pas-de-Calais

Partir en Nord-Pas-de-Calais

  • A voir, à faire dans le Nord pas de Calais
  • Réservez un hôtel
  • Trouver un billet d'avion
  • Louer une voiture
  • Louer la voiture d'un particulier
  • Trouvez une location
  • Allez dans le Nord-Pas-de-Calais en covoiturage
  • Partagez votre taxi Paris - Aéroport
  • Réserver en camping et mobil home
  • Réservez un ferry
  • Réservez une auberge de jeunesse

Applis Routard Iphone Ipad