Idée week-end : Hollande, au pays des tulipes


Hollande, au pays des tulipes

En avril, la Hollande se couvre de fleurs. Pour admirer les vastes champs multicolores de tulipes, il faut se rendre à une vingtaine de kilomètres au sud-ouest d’Amsterdam, entre Haarlem et Leiden. Joyau de la région, le parc du Keukenhof expose des millions de bulbes sur 32 hectares. Quant aux villes de Haarlem et Leiden, elles témoignent avec bonheur de l’âge d’or néerlandais. Enchanteur.



Au pays des tulipes


Le Keukenhof, un jardin enchanteur


Les charmes de Leiden


Haarlem ou l’âge d’or


Fiche pratique


:: Au pays des tulipes

Un botaniste français est à l’origine de l’histoire d’amour entre les Pays-Bas et la tulipe. En 1594, un certain Charles de Lécluse, installé à Leiden, introduit en Hollande, via Vienne, cette fleur venue de Turquie. Le coup de foudre est immédiat : les Hollandais, subjugués par les couleurs vives de la tulipe, sont saisis de « tulipomanie ». Le commerce des bulbes fait l’objet d’une spéculation délirante : au début du XVIIe siècle, une tulipe coûte plus cher qu’une maison ! En 1637, la bulle des bulbes éclate et le marché s’effondre. Mais la passion des Hollandais pour la tulipe demeure intacte : la fleur devient l’emblème du pays.

Au printemps, le spectacle des champs de tulipes, aux couleurs flamboyantes, dégage une poésie irrésistible. La plaine prend des allures de gigantesque tapis multicolore, aux nuances infinies. Bref, une authentique œuvre d’art ! Pour l’admirer, il faut se rendre dans le triangle du « Bollenstreek » (région des bulbes), entre Haarlem et Leiden, à une vingtaine de kilomètres à peine au sud-ouest d’Amsterdam. Pourquoi ici ? Tout simplement parce que les bulbes à fleurs prospèrent sur le sol de sablière et d’argile de ces terres maritimes.

Bon à savoir : le temps des tulipes – comme celui des cerises – ne dure pas. C’est en avril qu’elles atteignent leur apogée, particulièrement après le 15. Pas avant, ni après. Mi-mai, il est déjà trop tard. Fin mars, les crocus ouvrent le bal, suivis par les narcisses, puis les jacinthes à la mi-avril.


:: Le Keukenhof, un jardin enchanteur

Au cœur du Bollenstreek, le parc du Keukenhof à Lisse, plus grand parc d’exposition floral au monde, est le haut lieu de la tulipomanie contemporaine. Depuis une soixantaine d’années, le Keukenhof sert de vitrine aux fleurs de 90 producteurs néerlandais. Pas moins de 7 millions de bulbes sont exposés sur 32 hectares aux regards émerveillés des quelque 800 000 visiteurs qui s’y rendent chaque année entre fin mars et mi-mai. On ne trouve pas que des tulipes au Keukenhof : jacinthes, narcisses, roses, orchidées et lys (magnifique exposition en mai) complètent, entre autres, ce tableau d’une nature idyllique.

Dans le parc, des spectacles floraux sont présentés dans plusieurs pavillons d’exposition où le public admire des compositions réalisées par des horticulteurs. Cette année, l’expo du Keukenhof a pour thème le Royaume-Uni et ses. Des jardins d’inspiration, réalisés par des paysagistes de renom, permettent de donner des idées pour son propre jardin. Dans le jardin, une centaine d'oeuvres d'art sont disposées au milieu des fleurs.


Des aires sont spécialement réservées aux enfants : allez-y en famille ! Enfin, sachez que si vous craquez pour un type de fleurs, vous pouvez les commander auprès des exposants du Keukenhof.

Envie de visiter les alentours du parc ? Depuis le Keukenhof, des balades en bateau permettent de sillonner les canaux traversant les champs de tulipes (7,5 € les 50 minutes). Ceux qui préfèrent la terre ferme loueront un vélo afin de s’aventurer dans les parages.


:: Les charmes de Leiden

Pour remonter aux origines de la tulipe, il faut aller à Leiden, et plus particulièrement au Hortus Botanicus. En effet, le premier bulbe a été planté en 1594 dans le jardin botanique de l’Université, toujours ouvert à la visite. Le jardin original a même été reconstitué à l’identique (ou presque) en 2009.

Avec ses belles demeures des XVIIe et XVIIIe siècles au bord des canaux, Leiden a tout d’une mini Amsterdam. Difficile de résister au charme de cette ville provinciale et étudiante de 120 000 habitants qui abrite la première université du pays, fondée en 1575. Des maisons de maître alignées le long du canal de Rapenburg aux demeures basses de l’ancien quartier des tisserands, Leiden témoigne de l’âge d’or des Pays-Bas.

Rembrandt y vit le jour, René Descartes et Jan Steen y vécurent. On y trouve la plus ancienne bibliothèque du pays encore en fonction, la Biblioteca Thysiana, qui date du XVIIe siècle. Enfin, dans un tel cadre, les musées ne pouvaient que fleurir : parmi les plus intéressants, le musée Lakenhal abrite des tableaux de Rembrandt, le Musée national d’antiquités (Rijksmuseum van Oudheden) expose des momies et des tombes de l’Égypte ancienne. Décidément, Leiden mérite le détour.


:: Haarlem ou l’âge d’or

À l’autre extrémité du pays des tulipes, aux portes d’Amsterdam, la ravissante ville de Haarlem rappelle également l’âge d’or néerlandais. Au XVIIIe siècle, l’industrie drapière et la brasserie faisaient la prospérité de cette cité bourgeoise. Mais, Haarlem, ville franche depuis le XIVe siècle, n’a pas attendu l’indépendance des Pays-Bas pour se développer.

 

 Autour de la Grote Markt (Grand Place), on peut admirer de belles façades de la Renaissance hollandaise (Vleeshal) au pied de l’imposante église Saint-Bavon (Grote Kerk), construite entre les XIVe et XVIe siècles en style gothique. À l’intérieur, les orgues du XVIIIe siècle, parmi les plus grandes d’Europe, eurent l’honneur d’être actionnées par le jeune Mozart.

Le centre de Haarlem est un livre d’histoire à ciel ouvert. On s’y promène avec plaisir, en poussant ici la lourde porte d’un béguinage, là le portail dissimulant une adorable cour. Longtemps QG de nombreux imprimeurs et éditeurs, Haarlem est aujourd’hui encore prisée par les intellos et les artistes. Deux musées méritent la visite : le Frans Hals Museum, où l’on peut notamment admirer l’œuvre de ce grand portraitiste natif de Haarlem, et le Teylers Museum, étonnant musée des Sciences, des Techniques et des Arts regorgeant de curiosités.

Enfin, pour se remettre, rendez-vous dans un café brun ou un estaminet. Il faut goûter à la Jopen, bière brassée selon la tradition haarlemoise (vieille de 750 ans) exhumée par une bande de passionnés de la ville. Un délice !

Jean-Philippe Damiani
Photo : Jean-Philippe Damiani
Mise en ligne le 15 mars 2013

Fiche pratique

Pour préparer votre séjour, consultez notre fiche Pays-Bas.

Comment y aller ?

- Plusieurs liaisons par jour entre Paris Nord et Schiphol en 3 h 03 avec Thalys. Prix à partir de 35 € en Comfort 2.

- Depuis la province, vols à destination d’Amsterdam-Schiphol avec Air France-KLM ou Transavia.

- À l’aéroport de Schiphol, le bus n°58 conduit en 20 minutes au parc du Keukenhof. Billet combiné (entrée + bus) à 21 €. Également, bus n°54 à destination de Leiden via le Keukenhof.

Se déplacer

Nombreux trains entre Leiden, Haarlem et Amsterdam Central. Durée du trajet : 30 minutes. Il est très facile de se déplacer en transport en commun, nombreuses fréquences. Bus n°54 entre Leiden et le Keukenhof. Nombreuses pistes cyclables dans la région.

On peut très bien combiner séjour à Amsterdam et visite de la région des tulipes.

Où dormir ? Où manger ? Où prendre un verre ?

- Hotel Amadeus : Grote Markt, 10 à Haarlem. Joli hôtel sur la place du Marché de Haarlem. Petites chambres et bar décoré avec poutres et faïence de Delft. Doubles 65-85 €.

- De Ark : Nieuw Heiligland 3 à Haarlem. Un resto dans le style des "cafés bruns" : cuisine copieuse, atmosphère conviviale, décor patiné. Une institution de Haarlem.

- In den Uiver : Riviervismarkt 13 à Haarlem. Cette ancienne poissonnerie (l’enseigne Vischhandel l’atteste) compte parmi les meilleurs bars de Hollande. Déco toute en bois avec de nombreux objets liés à la KLM et à l’aviation. Concert de jazz à 17 h le week-end. Super ambiance et pas moins de 30 sortes de genièvre. Goûtez à la bière de Haarlem, la Jopen.

Liens utiles

Office néerlandais du tourisme et des congrès

Parc du Keukenhof

Office de tourisme de Leiden

Office de tourisme de Haarlem

Musée Frans Hals

Musée Teylers


Drapeau sejours week end Pays-Bas

Partir aux Pays-Bas

  • A voir, à faire aux Pays-Bas
  • Réservez un hôtel
  • Trouver un billet d'avion
  • Louer une voiture
  • Trouver une location
  • Allez aux Pays-Bas en covoiturage
  • Réserver en camping et mobil home
  • Réservez un ferry
  • Réservez une auberge de jeunesse