Lille, la belle des Flandres

Lille, la belle des Flandres
OT Lille / © Don Muschter

Lille a toujours été une ville stratégique, ce n’est pas Vauban qui nous contredira. A quelques pas de la Belgique, à mi-chemin de Paris et de Londres, la capitale des Flandres ne saurait se résumer à une escale pour les voyageurs en transit. Lille, c’est bien plus que deux gares et les immeubles en béton d’Euralille qui les séparent. Cette ville d’art et de gastronomie est avant tout une capitale européenne à la croisée des cultures, où il fait bon vivre.

Lille, la culture en capitales

Capitale européenne de la culture en 2004, Lille a de quoi ravir les amateurs d’art et de création, grâce à d’intéressants musées et galeries d’art.

Tout d’abord, un passage au Musée des Beaux Arts s’impose ! Sa collection de premier ordre en fait l’un des tous premiers hors de Paris. L’école flamande y est bien représentée, mais le musée regorge aussi de statues, céramiques et de tableaux de grands maîtres : Goya, Géricault, Delacroix, David et Van Gogh.

Lille est une ville qui bouge : les amateurs d’art contemporain ne seront pas en reste. Le « tri po », ancien Tri postal devenu salle d’exposition et de concerts, les maisons folie (principalement celle de Wazemmes) ou encore le Centre d’Art Sacré Contemporain sous (la controversée) Notre Dame de la Treille sont des lieux pointus et incontournables pour être au fait des dernières tendances artistiques.

Autre lieu d’exception par sa collection mais aussi par le bâtiment lui-même : le Musée d’Art et d’Industrie à Roubaix, aussi appelé « la Piscine », que le New York Times a classé parmi les musées les plus fascinants du monde !

Implanté dans une ancienne … piscine de style Art Déco, ce musée mérite qu’on s’y plonge. Elle regroupe des collections de textiles (Castelbajac …), de sculptures (Rodin, Claudel…), de céramiques (Picasso, Dufy…) et de peintures (notamment des tableaux du père de Robert De Niro).

La scénographie mérite le détour. Certaines statues sont exposées jusque dans les vestiaires et les cabines de douche ! Pour s’y rendre, c’est facile : il suffit de prendre le métro depuis le centre de Lille !

Enfin, pour vos soirées, un passage à l’Office du tourisme vous permettra de mettre la main sur les programmes de l’Opéra, de l’Aéronef ou du Grand Mix (deux salles de concerts) ou des différents théâtre de la ville.

Délices de Lille

On mange bien à Lille ! La fricadelle, rendue célèbre par les Ch’tis de Dany Boon, ou les moules marinières en barquette que dégustent les « bradeux » le premier week-end de septembre ne sont pas les meilleures représentantes du paysage gastronomique de la région.

Il faut aller dans un restaurant ou un estaminet pour découvrir la véritable cuisine locale qui, comme Lille, est au carrefour de l’Europe. La gastronomie lilloise emprunte largement à la cuisine belge ou britannique, tout en restant fortement ancrée dans le terroir. Ainsi, il n’est pas rare de voir à carte des plats à base de chicorée ou maroilles, ce fromage dont la France entière se régale désormais.

De nombreux estaminets affichent donc sur leur menu les fameux waterzoi (sorte de blanquette à la volaille), potjevleesch (terrine de 4 viandes en gelée), carbonnade (bœuf bourguignon à la cassonade), welsh (tranches de pains et jambons à la bière et au cheddar passé au four) et flamiche au maroilles.

C’est dans le Vieux Lille, rue de Gand que vous trouverez quelques estaminets pour vous pourlécher les babines de ces mets raffinés. Pour le meilleur welsh de Lille, il faudra aller à l’Auberge du Temps Jadis. Et pour un potjevleesch béni des dieux, c’est au Hochepot que ça se passe.

Les gourmands ne manqueront pas d’aller chez Meert, une institution lilloise proche de la Grand’ Place, pour goûter aux fameuses gaufres à la vanille de Madagascar qui ont fait la réputation de la maison.

Même le général De Gaulle s’est laissé tenter ! Ne manquez pas non plus le salon de glaces de la maison Dagniaux (pâtissier à Lille depuis 1923) pour y prendre une boule de glace au speculoos (petits biscuits à la cassonade).

Coté boisson par contre, la capitale des Flandres jouit d’une réputation festive bien établie. Et les nombreux bars en témoignent. L’intérêt limité de la « rue de la soif » (rue Masséna) est contrebalancé par de nombreux lieux où il est possible de boire de la bonne bière à des prix abordables et dans une ambiance chaleureuse.

N’hésitez donc pas à franchir le seuil du Carré des Halles si vous aimez le rock, du Décalé pour ses rhums arrangés ou du Mac Evans pour trouver un grand choix de bières. Quoiqu’il arrive, vous trouverez les basiques de la bière locale dans tous les bars de Lille et les verres correspondants ! Goûtez la « Ch’ti », la blonde du Nord.

Et le dimanche ?

Deux philosophies du dimanche cohabitent à Lille. Si vous cherchez une ambiance cosmopolite, un peu bobo, faîtes un tour au marché de Wazemmes.

Entre les étals bondés des maraîchers, des vendeurs de tajines, d’olives ou de nems et la visite des Halles au centre de la place de la Nouvelle-Aventure, le marché est un lieu bigarré où se croisent toutes les cultures. Prenez le temps de vivre « à la lilloise » en vous installant à la terrasse de l’un des nombreux bars du coin pour déguster une bière et grignoter un poulet rôti sur place.

La fête ne finissant jamais à Wazemmes, il sera toujours possible d’y trouver un bar pour « guincher » (danser) au son de l’accordéon. Une bonne adresse de restaurant à ne pas trop divulguer : le Tsing Tao, rue Jules Guesde. Un restaurant chinois dont les clients sont chinois… un gage de qualité !

Par contre, si la tranquillité est votre priorité, le Vieux Lille est pour vous. Vous pourrez assister aux concerts gratuits du conservatoire puis acheter quelques provisions sur le marché de la place aux oignons.

Là aussi, de nombreuses terrasses vous permettront de vous reposer autour d’une bière ou d’un verre de vin avant d’arpenter les sublimes rues pavées de la vieille ville aux façades des XVIIe et XVIII siècle jusqu’au Champ de Mars.

Si après avoir vu le film le plus populaire du cinéma français - fierté de la région -, vous rêvez de déguster une frite-fricadelle, sachez que les baraques à frites sont plutôt rares dans les rues de Lille. En fait, il faut plutôt aller dans les petites villes de campagne pour les trouver !

S’il fait beau, prenez le temps de vous balader autour de la citadelle fortifiée par Vauban ou venez découvrir le zoo totalement gratuit, à deux pas. Et si d’aventure vous n’avez qu’effleuré cette ville aux multiples facettes, vous aurez envie de revenir à Lille après l’avoir connue. Soyez-en certain.

Fiche pratique

Comment y aller ?

Voiture
Paris-Lille : environ 2h30, 220km péage : 14€
Bruxelles-Lille : environ 1h20, 112km
Marseille-Lille : environ 8h45, 1 000km péage : 72,10 €

Nombreuses liaisons TGV à partir de :
Paris : de 17 € (Prem's) à 80 € (Pro, 1e cl.)
Marseille : de 40 € (Prem's) à 180 € (Pro, 1e cl.)
Lyon : 22 € (Prem's) à 160 € (Pro, 1e cl.)

En avion
L'aéroport de Lille-Lesquin est relié à plusieurs villes de province par Air France.

De Lille à Roubaix : Prendre la ligne 2 du métro temps de trajet 15mn

Où manger ?

Le Hochepot : 6, Rue du Nouveau Siècle. Tél: 03-20-54-17-59. Budget environ 30€. Cuisine traditionnelle, flamande et à la bière. www.lehochepot.fr
Tsing Tao : 13 rue Jules Guesde à Wazemmmes, tél : 03-59-22-57-25. On adore ce restaurant chinois où on peut déjeuner, par exemple, après le marché multiculturel de Wazemmes.

Où boire un coup ?

Le Carré des Halles : carredeshalles.free.fr
Le Décalé : 31, rue Masséna
Le Mac Evan's : 8, pl. Sébastopol

Où dormir ?

Hôtel Brueghel :3/5, Parvis Saint-Maurice. Tél. : 03-20-06-06-69. Hôtel très sympa en plein centre ville, proche de la gare. Attention, réservation conseillée. www.hotel-brueghel.com

Liens utiles

Office du tourisme de Lille
www.lilletourism.com

Palais des Beaux-Arts
www.pba-lille.fr

La Piscine
www.roubaix-lapiscine.com

Le Chti, guide incontournable de la métropole lilloise (adresses, culture, agenda). En plus c'est pour une bonne cause : les recettes sont reversées à des assos locales !
www.lechti.com

Centre d'Art sacré contemporain
casclille.free.fr

Concerts conservatoire asso
chambreapart.hautetfort.com

Salon de thé-pâtisserie Meert
www.meert.fr

Pâtisserie-glacier Dagniaux
www.dagniaux.fr

Texte : Morgan Guéry

Mise en ligne :

Nord-Pas-de-Calais Les articles à lire

Services voyage