Saint-Tropez, foyer artistique oublié

Loin de l’image répandue de station balnéaire superficielle envahie par les hordes estivales, Saint-Tropez fut longtemps la petite capitale d’un mouvement pictural, le néo-impressionnisme, et le lieu de rencontre de toute une génération d’artistes et de créateurs. Hors des sentiers battus, il est possible de partir sur les traces d’artistes comme Guy de Maupassant, Paul Signac, Henri Matisse, Colette, Jean Cocteau, Françoise Sagan.

Texte : Jean-Philippe Renouard

Mise en ligne :

Côte d'Azur Les articles à lire

Tous les articles

Nice, so nice !

Nice, so nice !

Un pied dans le bleu, un autre dans le vert, Nice donne de la couleur à l'hiver. Les...