Le Perche, terre d’accueil

Des étangs mystérieux nappés de brume au petit matin, des collines couronnées de forêt, des ciels changeants qui réinventent sans cesse les paysages, une douceur de vie qui rappelle la Toscane. On ne traverse pas le Perche, on s’y rend. Portrait de cette région historique aux contours flous, de plus en plus prisée des amoureux de calme et de discrétion.

Texte : Patricia Scott-Dunwoodie

Mise en ligne :

Les articles à lire

Tous les articles

L'appel du froid

L'appel du froid

Ours blanc, aurore boréale, éleveur de rennes… Voyage dans les contrées glacées de...