Munich, en mouvement

Une ville d'art et de culture

Une ville d'art et de culture
Marie Borgers

La capitale bavaroise, qui fut le berceau du Blaue Reiter (Cavalier bleu), vit toujours au rythme d’une vie culturelle intense. Une kyrielle de théâtres, opéras et cinémas font briller la programmation culturelle. Munich est aussi le siège de maisons d’édition et d’organes de presse de référence (Süddeutsche Zeitung, Focus).

Mais on va surtout à Munich pour des musées « kolossaux » concentrés notamment dans Kunstareal, le « quartier des arts ». L’Alte Pinakothek (photo), qui recèle l’une des plus grandes collections de peinture classique du monde, rivalise avec le Louvre et les Offices. La Neue Pinakothek présente un panorama de la peinture européenne du XIXe siècle, tandis que la Pinakothek der Moderne adopte une vision pluridisciplinaire de l’art moderne.

Outre ces trois fleurons, Munich a d’autres atouts. Le Residenzmuseum abrite les anciens appartements du palais des Wittelsbach (ducs puis rois de Bavière), témoins du faste de la cour. Les mordus de sciences fileront au Deutsches Museum, le plus grand musée d’Europe sur les sciences et techniques. Quant aux amoureux d’histoire, ils la rencontreront au musée d’Art égyptien, à la Glyphothek et la Staatliche Antikensammlungen, qui forment l’une des plus importantes collections allemandes d’antiquités.

Pour les passionnés enfin, Munich regorge également de musées thématiques sur les transports, les monnaies, les jouets... Bien appréciables : l’absence de files d’attente à l’entrée des musées, et les vestiaires à disposition.

Texte : Marie Borgers

Mise en ligne :

Allemagne Les articles à lire

Services voyage