L'île de Jersey, un jardin dans la Manche

Quand le sport est un must

Quand le sport est un must
Anne-Marie Minvielle

Les Anglais sont sportifs, les Jersiais le sont encore plus. La plupart font du jogging après ou avant le travail. Il faut dire que les plages de sable et les longs sentiers (trails) le long des baies constituent une véritable invitation. Bien souvent, le chien accompagne son maître.

Le vélo est une véritable habitude, même pour aller au travail. Les pistes cyclables et les distances s’y prêtent, encore que les descentes des « valleuses » de la côte nord soient plutôt pentues. Un réseau de 150 kilomètres de pistes cyclables permet de traverser l’île ou d’en faire le tour. Elles sont prioritaires sur les Green Lanes, avec une vitesse limitée. Ces routes privilégiées souvent sur d’anciens chemins, sont classées depuis 1994. Tous les sites touristiques ont un parking à vélo. Les plus entraînés pourront faire le tour de l’île sur la route 1 (64 km), depuis St-Helier (Liberation Street). Sinon, la balade facile le long de la baie de St-Aubin jusqu’au magnifique site de Corbière, et pourquoi pas, passer la nuit dans la Radio Tower, permettra de passer une très belle journée.

La mer et le vent sont réunis pour les sports de mer. Les grandes plages de St-Aubin ou les dunes des Mielles (St-Ouen) sont particulièrement recherchées. Surf et canoë sur les vagues, mais aussi charriots Segway à deux roues ou Easy Glider à trois roues (pour les enfants) sur la plage. Les marées sont d’une amplitude importante sur l’île et laissent chaque fois, à marée basse, un immense terrain de sport à découvert. Jersey se prête également à la pratique du golf et du cheval.

Texte : Anne-Marie Minvielle

Mise en ligne :

Angleterre Les articles à lire

Services voyage