Arménie, la preuve par le monastère


Arménie, la preuve par le monastère

L’Arménie, on le sait rarement, est le premier pays au monde à avoir officiellement adopté le christianisme, en l’an 301. Repoussant les envahisseurs jusqu’à se tailler de vastes domaines, ses rois ont très tôt favorisé la construction d’édifices religieux. Certaines minuscules églises, encore debout, affichent ainsi un âge canonique ! Vers l’an 1000, des monastères furent bâtis dans les coins les plus reculés de ce pays de montagnes. Trois siècles plus tard ils connurent un bref âge d’or qui vit foisonner l’activité culturelle et artistique. Les omniprésents khatchkars (croix) y ornent chaque mur, chaque paroi. Et les entrelacs courent sur la pierre sculptée, leurs motifs éternellement renouvelés.





Intro
Erevan, l’une des premières villes du monde
À l’ombre du mont Ararat
Un fleuron de l'Unesco
Mémoire d’Europe aux marches de l’Asie
Au nord, les gorges de la Debed
Au sud, entre steppe et désert
Infos pratiques

Texte : Claude Hervé-Bazin. Photo : Claude Hervé-Bazin
Mise en ligne le 23 avril 2009



Drapeau sejours week end Arménie

Partir en Arménie


Applis Routard Iphone Ipad