Ischia et Procida, deux perles au large de Naples

Capri, c’est peut-être fini… Il y a belle lurette que ce joyau de la Méditerranée, prisé par la jet-set et immortalisé par Jean-Luc Godard dans Le Mépris, fait davantage rêver les amateurs de croisières « tout inclus » que les routards.

Ce n’est pas une raison pour oublier deux autres perles du golfe de Naples : Ischia (prononcer « Iskia ») et Procida. Bien qu’à quelques encablures de la cité parthénopéenne, ces deux îles, moins connues, jouent la carte de la discrétion.

Prisée par les Napolitains et les curistes, Ischia, l’île verte aux nombreuses sources thermales, offre un cadre de vie (et de vacances) hors du commun.

Totalement à l’écart du tourisme de masse et habitée par des familles de pêcheurs, Procida la secrète est sans doute la plus belle et la plus authentique des trois îles. Le temps semble s’y être arrêté, sous le soleil exactement.

Texte : Jean-Philippe Damiani

Mise en ligne :

Italie Les articles à lire

Services voyage