Japonisme


Lionel Lambourne

Éditions Phaidon (240 pages)

Japonisme - Lionel Lambourne

Nous devons beaucoup au Japon, souvent sans le savoir. Depuis des siècles, la culture européenne est sous l'influence du Soleil Levant, à tel point qu’en 1872 un collectionneur français, Philippe Burty, a inventé un néologisme : le « japonisme ». Derrière ce mot, se cachent tous les emprunts artistiques, historiques et ethnographiques à la culture du Japon. Et, à la fin du XIXe siècle, ceux-ci sont nombreux. Toulouse-Lautrec, Van Gogh, Whistler, Gallé, Tiffany, Puccini et sa Madame Butterfly, le mobilier Art déco et bien d’autres s’inspirent, chacun à leur manière, de l’art japonais.
La fascination occidentale remonte au XVIe siècle, lors des premiers contacts avec le Japon. Cet attrait, qui naît de la différence, s’exacerbe après 1638, quand le Japon verrouille ses frontières et devient un « pays fermé » à l’étranger, totalement exotique. Et quand, en 1868, l’empereur Meiji restaure le libre-échange, la fièvre japonaise s’empare de l’Europe. Elle n’est pas retombée depuis…
Japonisme ausculte cette fièvre sous la houlette d’un spécialiste de la question, Lionel Lambourne, directeur des peintures au Victoria & Albert Museum de Londres. Avec près de 250 planches illustratives, ce très beau livre fait le lien entre les œuvres japonaises (estampes, porcelaines, croquis…) et celles qu’elles ont inspirées, en peinture, mais aussi dans les arts décoratifs, la botanique ou l’architecture, du XIXe siècle à aujourd’hui.
Agréable à lire et illustré avec goût, Japonisme porte un regard original sur tout un pan de notre culture, aux racines extrême-orientales. Et, à cet attractif aller-retour Orient-Occident, on ne peut que répondre « embarquement immédiat » !

Jean-Philippe Damiani
Mise en ligne le 30 octobre 2006



Drapeau sejours week end Japon

Partir au Japon


Andalousie