Chine - Rejoindre le « toit du monde » en train

Les amateurs de train et de voyage mythiques vont être comblés : dès le 1er juillet, il sera possible de voyager de Pékin à Lhassa en train, grâce à l’ouverture de la nouvelle ligne ferroviaire Qinghai-Tibet. Jusqu’à présent, la région tibétaine était privée de ligne ferroviaire. Au départ de Golmud, capitale de l’État du Qinghai et à destination de Lhassa, ce chemin de fer hors normes franchira 2 647 ponts, 11 tunnels et 34 gares sur 1 118 km dont 960 à une altitude supérieure à 4 000 m. Certains wagons seront pressurisés comme la cabine d’un avion pour préserver les passagers du mal d’altitude. La construction de la ligne, qui a duré quatre ans dans des conditions extrêmes, a tout du défi pharaonique : en effet, les difficultés rencontrées lors de la construction furent telles (sol gelé, manque d’oxygène, fragilité de l’écosystème), que la ligne fut baptisée « route céleste »… Les trains comporteront quatre classes et les tarifs s’échelonneront de 40 à 120 €. Pour info, le vol A/R Pékin-Tibet coûte environ 500 €. Toutefois, pour l’instant, seuls les voyages en groupe devraient, en théorie, être autorisés à prendre le train. Cette alternative, séduisante et économique, à l’avion permettra de voir du paysage et de prendre son temps pour traverser la Chine : le voyage devrait durer, en effet, 48 heures. La création de ce chemin de fer aura sans doute un certain impact économique et politique sur la région : le Tibet devrait en effet sortir de son isolement en développant les échanges de marchandises et en favorisant le tourisme. Par ailleurs, la Chine pourrait aussi renforcer son influence sur cette région en quête d’autonomie.

Infos destination : Chine, Tibet

Toutes les actus


Toutes les actus Chine archivées

Chine Les articles à lire

L’Empire du Milieu est aussi celui de la cuisine de rue. Plus qu’une simple tradition...

Services voyage