Le festival Chroniques Nomades


Le festival Chroniques Nomades

Créé en 1997, le festival Chroniques Nomades, dédié à la photographie de voyage, aura lieu cette année du 25 mai au 5 juin dans la délicieuse petite ville de Honfleur, bijou délicat de la Normandie. Cette série d’expositions propose un zoom autour des thèmes de la recherche de l’ailleurs et sur l’identité de l’autre, ainsi qu’un nouveau regard sur l’Afrique. Douze photographes ouvrent leurs albums au public, rien que pour le plaisir des yeux.



La recherche de l’ailleurs


L’identité de l’autre


L’Afrique sous un autre angle


Infos pratiques


:: La recherche de l’ailleurs


L'équipe de Chroniques Nomades reçoit cette année des invités, dont les passions et destinations, différentes mais complémentaires, s'enrichissent les unes les autres. Des icebergs du Groenland aux aurores boréales saisies à l’aube, en passant par le Brésil ou encore par les rives du fleuve Amour en Sibérie orientale, les chasseurs d’images ne font que révéler toutes ces splendeurs sur leurs pellicules. Avec passion, avec amour. Car ces paysages sont des cibles privilégiées du tourisme de masse. Or, si le touriste détruit parfois ce qu’il convoite, le simple déclic ne dénature rien et garde ces espaces intacts. La photo se fait donc ici, grâce au talent des artistes présents, protectrice et révélatrice des beautés du monde (qu'elles soient végétales, minérales… ou humaines !).


:: L’identité de l’autre


La Terre est belle et souffre, mais il n'y a pas qu'elle. L’exil reste le principal moteur pour l’homme, dans sa recherche d’évasion, quelle qu’en soit la cause, politique ou économique. Les photographes invités au festival ont tenté de retranscrire en images les douleurs et les souffrances de ces apatrides. En témoin. Des Tibétains qui fuient leur patrie occupée par la Chine, des adolescents de Bucarest réfugiés dans le réseau souterrain du chauffage urbain, ou encore des immigrés venus offrir, dans l’atelier parisien d’un photographe, leur profil et la paume de leur main en guise de témoignages, voici quelques exemples de clichés à découvrir, comme un voyage à travers une mémoire collective.


:: L’Afrique sous un autre angle


Loin des stéréotypes misérabilistes, l’exposition révèle également un dynamisme créatif et une dignité nouvelle de la société africaine. Les agriculteurs du Zimbabwe, la bourgeoisie de Bamako au Mali et les sténopés, technique photographique, réalisés par de jeunes Maliens, sont autant d’impressions en couleur d’une évolution collective de l’Afrique, en concurrence avec le modèle occidental. Une Afrique en développement, servie par une image moderne et décalée. Certains clichés sont touchants, d'autres drôles… Tout cela est très humain, vu de façon personnelle.


Crédit photo : © Flora Merillon/Galerie Esther Woerderhoff - Exposition "Paranagua-Rio-Curitiba"

Frédéric Sellier
Photo : © Flora Merillon/Galerie Esther Woerderhoff
Mise en ligne le 24 mai 2002

Infos pratiques


Le sixième festival Chroniques Nomades se tient du samedi 25 mai au mercredi 5 juin 2002, de 11 h à 19 h, sans interruption, dans les Greniers à Sel, rue de la Ville, à Honfleur. L’entrée est gratuite ! Pour tout renseignement complémentaire, consultez le site de l’office du tourisme, rubrique « Les rendez-vous ».
Attention, pas de gare à Honfleur, mais possibilité de passer par Le Havre ou Deauville, et de prendre une correspondance avec les bus verts du Calvados.

Office du tourisme
Place Arthur-Boudin
14600 Honfleur
Tél. : 02-31-89-23-30

Où manger ?
La Cidrerie : 26,place Hamelin.
Tél. :02-31-89-59-85.
Près de la Lieutenance. Comptez 10,50 à 12,20 € à la carte. Une salle genre bonne vieille taverne, où comme son nom l’indique, on ne meurt pas de soif. Au chapitre des nourritures solides, galichots (galettes de seigle) et crêpes garnies, mais on peut y surprendre une saucisse de Morteau, certes bien peu normande…

Où dormir ?
Hôtel-restaurant Les Cascades :
17, place Thiers.
Tél. : 02-31-89-05-83.
Site internet : www.lescascades.com
Hôtel assez simple, mais bien situé à deux pas du vieux port. Comptez entre 30 et 45 € la chambre double. Une patronne dynamique et accueillante, depuis une trentaine d’années dans les murs, et des chambres pas compliquées, mais tout doucement rénovées.

Photographies :
page d'accueil : © Hywell Waters - Exposition "Farmer's portraits"
ci-dessus : © Flora Merillon / Galerie Esther Woerderhoff - Exposition "Paranagua - Rio - Curitiba "



Drapeau sejours week end Normandie

Partir en Normandie

  • A voir, à faire en Normandie
  • Réservez un hôtel
  • Trouver un billet d'avion
  • Louer une voiture
  • Louer la voiture d'un particulier
  • Trouvez une location
  • Allez en Normandie en covoiturage
  • Billets Monuments Nationaux
  • Réserver en camping et mobil home
  • Réservez un ferry
  • Réservez une auberge de jeunesse

Applis Routard Iphone Ipad