La Louche d’Or : Lille fête la soupe à Wazemmes

Cour des miracles pour certains, repère de bobos pour d’autres, Wazemmes n’en est pas moins l’un des quartiers les plus populaires et les plus sympas de Lille. Ce joyau méconnu des touristes, situé à seulement quelques minutes de la Grand Place et du centre historique de la ville, est un des hauts lieux de la fête dans la métropole. Loin des bars branchés et des boîtes de nuit sans saveur, Wazemmes vous invite au pays des bistrots, de la brique rouge et de l’accordéon… mais aussi, chaque 1er mai, de la soupe.

Un quartier populaire et cosmopolite

Entre les métros Gambetta et Wazemmes, à quelques minutes de la place de la République, se trouve l’un des quartiers les plus appréciés de Lille, pourtant étrangement ignoré par les guides touristiques. Pour de nombreux Lillois, Wazemmes, c’est d’abord un marché. Niché derrière les grandes halles en briques rouges, la place de la Nouvelle Aventure accueille tous les mardi, jeudi et surtout le dimanche, un marché aux étals bigarrés et cosmopolites.
Sur la place, les maraîchers de la région côtoient les pâtissiers orientaux, les vendeurs de nems et de rouleaux de printemps, les marchands de couscoussières, les rôtisseurs et les stands d’olives ou de thé à la menthe. En été, un air d’Orient semble flotter sur la place, avec les senteurs d’épices, la douce chaleur du soleil, les voix des vendeurs de fruits et légumes, l’odeur du poulet rôti. Vous n’êtes pas à Marrakech, mais à Lille !
En fin de semaine, l’ambiance conviviale de Wazemmes attire de nombreux Lillois. N’hésitez pas à vous installer à la terrasse de l’Oxford pour savourer une bonne bière belge ou à visiter la rue Jules Guesde, mini-Chinatown lillois, avec ses canards laqués en vitrine.

Un bouillon de culture

Wazemmes, c’est aussi un bouillon de culture. Grâce à la manne financière liée à l’obtention du titre de capitale européenne de la culture en 2004, Lille a décidé de dynamiser ses quartiers en réhabilitant d’anciens ateliers en « maisons folies », des lieux festifs et artistiques assurant la promotion d’œuvres d’artistes locaux. Wazemmes n’a pas été laissée de côté.
Certes, l’architecture de la maison folie de Wazemmes (photo) est sujette à controverses, mais la réputation de cette salle de concert et d’exposition a dépassé en très peu de temps les limites du quartier. De nombreux groupes s’y sont d’ores et déjà produits et les associations locales y ont trouvé un endroit à la mesure de leurs ambitions. Salles polyvalentes pour les expos, ateliers pour les artistes, le quartier s’est doté d’une structure digne d’accueillir de grandes manifestations culturelles. D’aucuns diront que depuis la création de la maison folie, Wazemmes se « boboïse » et que l’âme populaire de ses rues se dilue peu à peu, mais le lieu a certainement redynamisé un quartier qui était en perte de vitesse et avait mauvaise réputation.

Le sens de la fête

Wazemmes, c’est aussi la fête. Cette tradition ne date pas d’hier comme en témoigne l’une des tapisseries du XIXe siècle exposée au musée de l’Hospice Comtesse (rue de la Monnaie dans le vieux Lille). Le nom de la place (la Nouvelle Aventure) vient d’ailleurs de la guinguette qui occupait les lieux. À l’époque, le quartier était une ville à part entière, hors de Lille, mais proche des usines aujourd’hui fermées (brasseries et filatures principalement). Les ouvriers se réunissaient sur la place après une journée de labeur, pour y boire de la bière et jouer… de l’accordéon.
L’enseignement de cet instrument, loin d’y être ringard, s’est perpétué tout au long des années. Devenu aujourd’hui l’un des emblèmes du quartier, l’accordéon est fêté tous les ans par un festival international réunissant de nombreux virtuoses. Wazemmes s’est même récemment inventé un « géant », cette figure emblématique et traditionnelle du Nord que l’on sort pour les carnavals. Celui du quartier a lieu en mars.

La louche d’or, de la soupe à la ch’ti

Quand il s’agit de faire la fête dans la rue, l’imagination n’a pas de limite à Wazemmes. Ainsi, le 1er mai, le quartier a la riche idée de célébrer… la soupe ! Bien loin des maroilles, endives au jambon (chicons gratin) et autres fricadelles, la soupe n’est pas a priori un plat typique du Nord. Et pourtant… Est-ce une réminiscence du passé ouvrier de l’endroit, une façon de fêter le travail autour d’un plat convivial et roboratif ? Une volonté d’intégrer les différentes communautés autour d’un mets simple, convivial et surtout commun à toutes les cultures ? Ou une simple excuse pour festoyer ?
Toujours est-il que pour la huitième année consécutive, le festival de la soupe, joliment nommé la Louche d’Or, sera l’occasion pour les Lillois et pour les autres de tester des recettes du monde entier. La Louche d’Or réunit en effet les 90 nationalités qui cohabitent dans le quartier, les associations de la ville et, cette année, de nombreux invités européens. Chacun y va de sa recette ou de sa spécialité. Comme on le dit avec humour du côté de Wazemmes, SOUPE signifie « symbole d’ouverture et d’union des peuples européens » ! Tout un programme !
Le rendez-vous est donc fixé le 1er mai à l’auberge de la maison folie afin d’acquérir votre bol collector, de vous inscrire au concours de soupe (si vous souhaitez faire découvrir votre recette perso) et de vous renseigner sur les concerts et spectacles des trois soirées (entièrement gratuits). Mais attention, toutes les dégustations sont gratuites. Ensuite, vous pouvez partir à la découverte des lieux : vous y serez bien accueillis, foi de routard !
Chaudes ou froides, salées ou fruitées (laissez-vous tenter par la soupe aux fraises), les soupes de Wazemmes sont à l’image de la savoureuse diversité culturelle du quartier.
Et, si vous n’aimez pas la soupe, ne vous inquiétez pas, il y aura des frites pour vos papilles et un programme musical très complet (plus de 600 artistes) pour vos oreilles. Un dernier conseil pour la dégustation : allez goûter les soupes dès l’ouverture (15 h), car la plupart des associations n’ont qu’une ou deux marmites de leurs délicieux breuvages !

Pour en savoir plus

La Louche d’Or sur le site de la Ville de Lille
www.mairie-lille.fr/cms/accueil/culture-lille/festivals/festivals-transdisciplinaires/louche-d-or

Office du tourisme de Lille
www.lilletourism.com

Site officiel de Wazemmes
quartierdewazemmes.free.fr

Site officiel du festival de l’Accordéon
www.wazemmeslaccordeon.com/

Vous ne pouvez pas y être ?

Le restaurant De l’art dans la soupe, 6, place de la Nouvelle Aventure, vous accueille toute l’année avec des soupes chaudes ou froides et des tartes. Le tout bio et équitable ! Tél. : 03-20-85-86-56.

Le Relax
Autre emblème de Wazemmes, découvrez ce bar à l’atmosphère si particulière. Vieille affiche d’accordéon aux murs, sièges en skaï et concerts tous les dimanches. Lieu incontournable de Lille.
48 place de la Nouvelle Aventure, tél. : 03-20-54-67-34.

Lille en poche
Essayez de visiter Lille avec Le Ch’ti, Guide des bonnes adresses, publié tous les ans par l’EDHEC au profit d’une grande cause (cette année La Fondation de Lille). Un must.

Texte : Morgan Guery

Mise en ligne :

Nord-Pas-de-Calais Les articles à lire

Services voyage