Le festival du Sahara de Douz


Le festival du Sahara de Douz

Pour sa 36e édition, le Festival international du Sahara accueillera les « assoiffés » de désert et d’authenticité du 27 au 30 décembre, dans une ambiance chaleureuse à Douz. Entre oasis et sable fin, ce village du Sud tunisien brille par la sagesse de ses habitants et convie le voyageur, le temps du festival, à partager les us et coutumes des M'razigs, sa grande tribu nomade en voie de sédentarisation.



Un festival aux couleurs du désert


Les courses sur le sable


À la découverte de la vie des M'razigs


P'tites adresses à Douz


Pour en savoir plus


:: Un festival aux couleurs du désert


Le festival international du Sahara est avant tout une invitation à la rencontre de Douz et de sa population. Cet échange est l’occasion de multiples festivités où l'héritage culturel du village est mis en valeur.
Comme tous les ans, l'inauguration du festival se déroulera sur la place du 7 Novembre, et sera ponctuée de plusieurs spectacles. Sur différentes places et dans les rues du village, chants et danses populaires seront à l’honneur pendant le festival.
Le musée du Sahara participe aussi à la fête en aménageant un espace dédié à une foire de l'artisanat, ainsi qu’en accueillant différents artistes venus spécialement d'Europe, d'Orient et d'Afrique pour exposer leurs peintures et photographies.
La maison de la culture de Douz donne quant à elle rendez-vous aux poètes francophones et arabophones, comme aux amateurs, en organisant des concours de poésie populaire durant toute la période du festival. Et en soirée, des animations y sont prévues avec spectacles et galas.
Des jeux traditionnels se dérouleront principalement sur la place H'naïech. Parmi eux : le hockey sur sable, le jeu de balle aux bâtons, les courses de sloughis (un lévrier d'Afrique à poil ras) et d’endurance à cheval. Les courses de dromadaires restent toutefois l'emblème de cet événement annuel.


:: Les courses sur le sable


Au milieu des dunes et des dix mille spectateurs présents dans les tribunes pendant chaque journée du festival, la course d'endurance à cheval sur 100 km débutera le deuxième jour. Pour affronter les neuf heures minimum de chevauchée, les jockeys et leur cheval devront faire preuve d’une bonne résistance physique !
Le fameux marathon international de dromadaire donnera son coup d'envoi le 29 décembre. Cette course de méharis a eu lieu pour la première fois en 1990. Cette année, plus de quatre-vingts méharistes sont attendus sur la ligne du grand départ pour parcourir une distance de 42,5 km dans les dunes et les steppes. Aux côtés des équipes tunisienne, égyptienne, libyenne et algérienne, on notera la présence de l'équipe française représentée, comme de coutume, par François Brey, Pascale Aeby et Olivier Philiponneau, tous trois membres de l’association des Camélomanes. Les deux heures et huit minutes réalisées par un jeune méhariste égyptien, vainqueur de la course l'an dernier, seront-elles « remises sur le sable » cette année ?
Ceux qui assisteront aux préparatifs de la course et au moment de la victoire ne manqueront pas d’apprécier les traditionnelles rencontres entre éleveurs de dromadaires. Une manière de retrouver le temps héroïque des caravanes.


:: À la découverte de la vie des M'razigs


Le Festival international du Sahara de Douz est devenu un rituel pour les passionnés du désert, mais surtout un moment où l'on revit les traditions locales et les habitudes des M'razigs du Sud tunisien. L'hospitalité et la chaleur humaine constituent la richesse des M'razigs. Le temps du festival, ils invitent, entre autres, le voyageur à assister à de vraies cérémonies de mariage traditionnel et à des spectacles variés où leurs modes de vie sont mis en scène.
Le festivalier pourra goûter à la vie des nomades lors d’une excursion d’un jour et une nuit au sein du « douar », un ensemble de campements dans les environs de Douz. Il pourra être convié à déguster un thé à la menthe en compagnie des M’razigs sous leurs tentes recouvertes de peaux en poils de chèvre ou partir en promenade à dos de chameau, pendant lesquelles les membres de la tribu ne manqueront pas d’évoquer leurs traversées du désert. Les campements bédouins offrent une vue imprenable sur les dunes de sable fin, et le voyageur finira sa journée en s’endormant à la belle étoile.


:: P'tites adresses à Douz


Adresse utile
- Office de tourisme de Douz : avenue des Martyrs, au centre du village, tél. : 00-216-75-470-351.

Où dormir ?
- El Marzougui : av. du 7 Novembre. Tél. : 00-216-75-473-030. Prévoir entre 20 et 30 Dt (14 et 21 €) la chambre double, petit-déjeuner compris. Les chambres voûtées sur la terrasse sont spacieuses.
- Le Saharien : au cœur de la palmeraie. Tél. : 00-216-75-471-337. Compter 76 Dt (53,20 €) la chambre double, petit-déjeuner compris. Grand hôtel façon complexe touristique.
- Le campement Sabria : tout au fond du village, à l'orée du désert. Tél. : 00-216-75-470-282. Compter 18 Dt (12,6 €) en demi-pension ; 5 Dt (3,50 €) pour un repas sans la boisson. L'occasion de passer une nuit dans le désert pour ceux qui n'auraient pas les moyens d'y aller à dos de dromadaire.

Nadia Boudaoud
Photo : © Néjib Chouk
Mise en ligne le 19 décembre 2003

Pour en savoir plus


- Le site officiel de la ville de Douz permettra de suivre le festival en temps réel.


Drapeau sejours week end Tunisie

Partir en Tunisie

  • A voir, à faire en Tunisie
  • Réservez un séjour
  • Réservez un hôtel
  • Trouver un billet d'avion
  • Louer une voiture
  • Trouvez une location
  • Economisez le parking Orly/CDG
  • Partagez votre taxi Paris - Aéroport
  • Réservez un ferry
  • Réservez une auberge de jeunesse

Applis Routard Iphone Ipad