Les marchés de noël en Europe. Photo : Prague information service

Marchés de Noël en Europe

Chaque année, les marchés de Noël investissent les centres de nombreuses villes européennes dès les premiers jours de décembre, parfois même dès la fin novembre. Joliment décorés et brillant de mille feux, ils sont constitués de petites échoppes en bois accolées les unes aux autres, offrent à la vente des produits artisanaux, gastronomiques et décoratifs. Des animations sont aussi mises en place, pour ceux qui croient encore au Père Noël, mais aussi pour les grands.

Les marchés de Noël se déroulent durant la période de l’Avent, c’est-à-dire les quatre semaines précédant Noël. L’évolution commerciale du concept et sa diffusion à une large font aujourd’hui du marché un temple convivial de la consommation. Les plus gros marchés, comme celui de Strasbourg par exemple, sont même devenus des attractions touristiques à part entière.

Les origines des marchés de Noël

Les marchés de Noël perpétuent une tradition séculaire. Le premier document relatant un marché de Noël est daté de 1434 sous le règne de Frédéric II de Saxe. Il évoque un Striezelmarkt qui eut lieu à Dresde le lundi précédant Noël. Mais on situe les origines des marchés de Noël au XIVe siècle en Allemagne, sous l'appellation « marché de saint Nicolas », le saint protecteur des enfants.

Au XVIe siècle, sous la Réforme, le marché de Noël est rebaptisé Christkindlmarkt (en allemand, « marché de l'Enfant-Jésus »). Il s'agit de lutter contre le culte des saints et de replacer l’image du Christ au centre. C’est à la même époque que les marchés de Noël ont fait leur apparition dans l’Est de la France, notamment à Strasbourg en 1570 sous le nom de Christkindelmärik. Cette tradition s’est popularisée dans l’ensemble de l’Europe pendant les années 1990. Elle perdure, mais elle a tout de même un peu perdu de sa dimension religieuse.

Tour d'Europe des marchés de Noël

Ce dossier vous invite dans quelques-uns des marchés de Noël les plus connus d’Europe, allant des traditionnels marchés de Nuremberg ou Prague à l’innovante Bruxelles, sans oublier le charme éternel des marchés de Noël de Scandinavie, patries du Père Noël. Les mots d’ordre : atmosphère et convivialité, agapes festives et roboratives accompagnées d’un bon vin chaud, celui-ci ne connaissant pas de frontières. C'est parti !



Dossier réalisé par Marie Borgers, Arnaud Briffond et Lella Tonazzini
Photo du haut : Marché de noël à Prague © Prague information service

Les articles à lire