Les cafés mythiques

La Closerie des Lilas

Paris

© La Closerie des Lilas
© La Closerie des Lilas

Qui pourrait croire que cette brasserie élitiste de Montparnasse était à la fin du XIXe s. une simple guinguette aux tonnelles fleuries ?

Ancien relais de poste, situé à proximité du célébrissime bal Bullier, la Closerie des Lilas attirait alors les fêtards qui allaient au bal, parmi lesquels de nombreux écrivains : Émile Zola, Paul Verlaine, Charles Baudelaire, Théophile Gautier et les poètes Parnassiens.

Au début du XXe s., le dramaturge Paul Fort y joue aux échecs avec un futur révolutionnaire, Lénine. Mais c’est avec les Américains de la « Lost Generation » que la Closerie des Lilas connaît son heure de gloire. Hemingway, Francis Scott Fitzgerald, Henry Miller y croisent le Montparnasse de la bohème artistique : Breton, Modigliani, Picasso, Van Dongen, Aragon, Gide, Man Ray, Éluard... Leurs noms sont gravés sur les tables.

Une plaque de cuivre commémore Ernest Hemingway au bar américain. Pilier de La Closerie, il y a écrit Le soleil se lève aussi. Le décor est superbe : mosaïque au sol, bar en chêne, tabourets de cuir rouge, vieux miroirs, lambris... Toujours fréquentée par les intellos et les artistes (ainsi que quelques snobs), La Closerie des Lilas fait aussi restaurant (très cher) et brasserie (plus abordable).

171, boulevard du Montparnasse, Paris 6e.
Site internet de La Closerie des Lilas.