Bernard Moitessier

Je continue sans escale vers les îles du Pacifique, parce que je suis heureux en mer, et peut-être aussi pour sauver mon âme.


Bernard Moitessier © Dominique Charnay

Un dossier réalisé par Jean-Luc Bitton



À l'aide d'un lance-pierres, Bernard Moitessier catapulta ce légendaire message sur la passerelle d'un pétrolier. Avec son fameux bateau Joshua, il se trouvait alors en tête de la première course en solitaire autour du monde. Tournant le dos aux honneurs de la victoire, le navigateur décide de ne pas rentrer, de poursuivre le voyage vers le soleil du Pacifique, de continuer sa " longue route " dont il sortira transformé à jamais. Portrait de ce vagabond des mers du Sud pour qui l'aventure de l'écriture sera aussi importante que celle de la navigation : " Libre à droite, libre à gauche, libre partout "…

Sommaire
  1. Les premiers horizons
  2. La longue route
  3. D'île en île
  4. La dernière vague
  5. Témoignage
  6. A lire
Les premiers horizons

Les articles à lire

Lisbonne est une ville sympa à visiter avec des enfants. Ne pas oublier tout de même...