En Sicile africaine, de Palerme à Agrigente

En Sicile africaine, de Palerme à Agrigente
Eric Milet

Philosophes antiques, géographes arabes, chroniqueurs du Moyen Âge, héritiers des Lumières, néo-classiques, romantiques, indépendants… La Sicile a de tout temps enflammé la plume des écrivains voyageurs. Une terre convoitée, conquise, captée, retranscrite, magnifiée…

La Sicile est presque un continent à elle seule, un monde à part. Sa partie occidentale regarde l’autre rive, très proche, de la Méditerranée : on appelle la pointe ouest de l’île la « Sicile africaine », eu égard à sa proximité géographique et culturelle avec la Tunisie.

De Palerme la frénétique au charme discret des îles Égades en passant par Ségeste, Sélinonte (photo) et Agrigente, c’est un itinéraire d’une dizaine de jours sur la planète du Beau qui s’offre au voyageur. Un voyage où le temps se mêle à l’espace, sous le soleil de la Méditerranée.

Texte : Eric Milet

Mise en ligne :

Sicile Les articles à lire

Tous les articles
Vidéos Sicile