Voyage en quête de lumière

Auteur : Roland et Sabrina Michaud

Editeur : Editions de la Martinière

408 Pages

Voyage en quête de lumière

La Syrie, l’Irak, l’Afghanistan, le Pakistan sont aujourd’hui meurtris et inaccessibles aux voyageurs. L’un des mérites de ce beau livre est de nous les faire découvrir à travers la plume et l’objectif des photographes-reporters Sabrina et Roland Michaud, tels qu’ils furent jadis, dans toute leur splendeur et leur diversité.

Le couple s’est rencontré en 1956 au Maroc. Roland tombe amoureux du pays, mais surtout de Sabrina. Unis par le goût du voyage et de la photographie, ils parcourent le Moyen-Orient, l’Inde et la Chine. Leur histoire est à découvrir dans Voyage en quête de lumière publié aux éditions de La Martinière. Une monographie de 408 pages où récits, images, citations, et anecdotes retracent 60 ans de voyages.

C’est en 1950 que Roland entreprend son premier périple à bicyclette, reliant l’Auvergne à la Laponie. Au même moment, Sabrina est bercée par Les Milles et une Nuits, son livre de chevet. Le couple prend la route ensemble pour la première fois en 1960 à bord d’une Citroën 2CV appelée Zafric, en direction de l’Afrique orientale. Ils repartent 4 ans en Asie à bord de Zasie, une mini jeep autrichienne dénichée au salon de l’automobile. Un prélude à des années de voyages…

De la Grande Muraille de Chine à la jungle de Kipling, en passant par la fête des couleurs indienne de Holi en 1983, le couple communique avec enthousiasme et sincérité ses six décennies de pérégrinations planétaires. Ils ont traversé la Syrie, l’Irak, le Pakistan, l’Afghanistan ou la route de  la Soie, dont une partie est désormais impénétrable. Ils ont photographié des endroits aujourd’hui disparus, ravagés par les guerres.

En chemin, Roland et Sabrina Michaud ont découvert que, loin d’être opposées, les civilisations se reflètent, à la manière des portraits croisés que l’on trouve à la fin du livre. D’Orient ou d’Occident, les visages se répondent, à la fois uniques et semblables, en un magistral jeu de miroir. L’universel se trouve en chacun de nous, c’est ce que nous apprend aussi le voyage.

Texte : Maëva Zabner

Maroc Les articles à lire

Services voyage