L’Essonne insolite

L’Essonne insolite
Château de Méréville © Anne-Marie Minvielle

L’Essonne, département aux curiosités méconnues du sud de Paris, doit son nom à la déesse gauloise des rivières, Acionna. Au fil de l’eau, pagode, arboretum, nymphées et châteaux du côté nord, et lavoirs, moulins, forteresses et églises gothiques du côté sud, ont de quoi émerveiller. Voici de quoi occuper de nouveaux week-ends franciliens, hors des sentiers battus.

Des perles du patrimoine

Des perles du patrimoine
Eglise Saint-Gilles d'Etampes © Anne-Marie Minvielle

L'Essonne offre de nombreux sites patrimoniaux intéressants. Voici quelques idées de visites aux portes de Paris :

- Entre la Seine et la vallée de la Bièvre, protégée, le musée Delta à Athis-Mons se consacre à l’aviation. Monter à bord du 4e Concorde fait revivre l’épopée de cet appareil légendaire, pour rêver dans les nuages.

- À Évry, la cathédrale de la Résurrection de l’architecte Mario Botta, imposante construction circulaire en brique en cœur de ville, est la seule cathédrale construite en France au 20e siècle. L’intéressant mobilier intérieur est à découvrir, tels les bois fossiles représentant les continents.

- Plus au sud, le chemin de Compostelle résiste depuis le Moyen Âge le long des plus belles églises gothiques de l’Île-de-France, à Longpont et à Étampes. Collégiales et gargouilles accompagnent la traversée de cette dernière ville, blottie dans son passé. Les églises de Saint-Sulpice-de-Favières et de Villeconin méritent le détour.

- L’Essonne cache aussi ses amours secrets et ses figures illustres, telle Louise Abbéma (1853-1927) et ses portraits au Musée municipal d’Étampes. Fille du chef de gare, cette artiste renommée était la petite amie de Sarah Bernhardt… qu’elle retrouvait prudemment à Paris, à la Belle Époque.

- À Milly-la-Forêt, Jean Marais décorait plus paisiblement la maison de Jean Cocteau. La visite permet d'entrer dans l'univers du poète.

- À Saint-Maurice-Montcouronne, la riche famille Dervillé contribua à la mise en valeur du patrimoine. En hommage à sa mère Eudoxie, son fils fit construire en 1900 un lavoir communal fermé que l’on visite lors des Journées du Patrimoine. Sur le toit, une grenouille en céramique joue de la mandoline. D’amusantes devises sont peintes sur les murs : « Le battoir besogne mieux que la langue ! » Bon à savoir...     

Des coups de cœur hors des sentiers battus

Des coups de cœur hors des sentiers battus
Tombe de Rudolf Noureev © Anne-Marie Minvielle

- Un déjeuner vietnamien

Près de la N7, on se croirait à Hanoï… Les dimanches, la congrégation de la pagode Khanh Anh ouvre les portes de la plus grande pagode bouddhiste vietnamienne d’Europe à Évry. Les cinq tonnes recouvertes d’or de la statue de Bouddha trônent dans la salle de prières. Moines et bénévoles invitent à déjeuner, moyennant une simple participation. Une cuisine familiale, fraîche et délicieuse et une façon séduisante d’aborder la philosophie bouddhiste.

- Les plus belles des folies

Les folies, ou fabriques, furent édifiées en France au 18e siècle pour agrémenter les jardins.

Le nymphée-coquillages de Viry-Châtillon s’ouvre sur un monde magique. Vers 1692, l’évêque d’Uzès et sa sœur enrichissent une grotte artificielle de coquillages et de rocailles où rutilent coraux, ormeaux nacrés et améthystes.

Le Jardin des Grottes, à Juvisy-sur-Orge, est également restauré ainsi que le Fer à Cheval, en meulière de la région.

Vers Étampes, les domaines de Jeurre et de Méréville se sont partagé les fabriques du banquier J.-J.de Laborde au 18e siècle. Si le temple de la piété filiale, la colonne rostrale et le cénotaphe de Cook sont à Jeurre, la colonne Trajane reste visible à Méréville, dont les paysages ruiniformes furent créés par Hubert Robert.   

- Romantisme à la russe

Au-delà de l’église orthodoxe aux bulbes bleu et or, les allées du cimetière russe de Sainte-Geneviève-des-Bois mènent à la tombe de Rudolf Noureev, rutilante sous un tapis oriental de mosaïques or et rouge signé Ezio Frigerio. Souvent quelque ballerine y dépose un hommage.

Randos et balades au vert

Randos et balades au vert
Château du Marais © Anne-Marie Minvielle

Facile de s’oxygéner aux portes de Paris. Il suffit de prendre un RER, direction l’Essonne… Voici quelques idées de balades sympas à faire dans le 91 :

. Tout autour de la Bièvre

Ici, la toute jeune Bièvre n’est pas encore en souterrain. Remonter vers le nord vers le moulin de Vauboyen et longer vers l’est la lisière du Loup Pendu, puis traverser la forêt de Verrières en direction sud. Retour par Amblainvilliers. 3 h 30, 14,5 km, balisage blanc-rouge, jaune, depuis la gare RER C de Bièvres.

. Entre Seine et Sénart

Traverser la Seine pour pénétrer dans la forêt de Sénart que l’on traverse vers le nord-ouest par des pistes forestières jusqu’à Champrosay et le chêne d’Antin. À Draveil, retourner le long de la Seine. 5 h, 19,5 km, balisage jaune-rouge, blanc-rouge, jaune, depuis la gare RER C d’Évry.

. À l’ombre de Talleyrand

Circuit champêtre et boisé autour des vallées de l’Orge et de la Rémarde, en suivant les romantiques pièces d’eau du château du Marais. 3 h 45, 15 km, balisage blanc-rouge, jaune-rouge, jaune, depuis la gare RER C Saint-Chéron.

. Les légendes de Lardy

Un circuit forestier autour de la Juine à la découverte du magnifique domaine de Chamarande et du dolmen légendaire de la Pierre-Levée. L’énigmatique tour de Pocancy (18e s.) reste bien cachée dans les bois… 5 h, 20 km, balisage blanc-rouge, jaune, depuis la gare RER C de Lardy.

. Les cressonnières de Chalo-Saint-Mars

Circuit à faire en toutes saisons, en privilégiant l’hiver pour acheter du cresson frais, ramassé manuellement dans les sources glacées… Ponts et canaux sont nombreux le long de la Louette et des cressonnières de Saint-Hilaire, sur le retour. 3 h, 11,5 km, balisage jaune, depuis le château de Chalo-Saint-Mars.

 

Fiche pratique

Retrouvez de nombreuses idées dans le Routard Week-ends autour de Paris

Consultez notre guide en ligne Île-de-France

Office du tourisme de l’Essonne

Adresses

- Musée Delta à Athis-Mons, ouvert les mercredis et samedis 14 h-18 h. www.museedelta.free.fr

- Évry. Pagode Khanh Anh, près du parc aux Lièvres, parking, culte de 11 h 30 à 12 h 30, déjeuner (10 € env.), visite guidée vers 14 h 30. Tél. : 06 62 74 95 30 / 01 64 93 55 56.   

- Nymphée de Viry-Châtillon, domaine de Piédefer. Tél. : 01 69 12 62 12/19 (mairie), sur rdv.

- Parc des Grottes à Juvisy-sur-Orge : entrée libre, boulevard de la Cascade.

- Parc botanique de Launay-Orsay, tél. : 01 69 15 51 25

- Cimetière russe de Sainte-Geneviève-des-Bois, du lundi au vendredi 8 h-17 h/19 h.

- Lavoir de Saint-Maurice-Montcouronne : tél. : 01 64 58 31 55 (mairie).

- domsaintjeanbeauregard.com, Fête de Plantes deux fois par an.

- CNPMAI à Milly-la-Forêt : www.cnpmai.net

- Domaine de Jeurre : www.parcdejeurre.fr  

- Domaine départemental de Méréville. Visites organisées à l’OT d’Étampes, tél. : 01 69 92 69 00.

- Randonnées : L’Essonne à pied, éd. FFRP 2017. Le parc naturel régional du Gâtinais français à pied, éd. FFRP 20. Guide rando 2016 du CDT 91.

Texte : Anne-Marie Minvielle

Mise en ligne :

Île-de-France Les articles à lire

Services voyage