Escapade à Porto

Escapade à Porto
kotomiti - Fotolia

Bien desservie depuis la France, Porto est une destination idéale pour un citybreak dépaysant, gourmand et reposant. Son centre historique, imprégné de saudade, offre quantité de charmantes balades à faire à pied, avant d’aller prendre l’air dans l’un de ses parcs ou sur l’une des plages proches du cœur de ville. Et, bien sûr, la visite des caves des vins de Porto est immanquable.

La perle du Nord

Situé sur la rive droite du fleuve Douro, lequel termine ici sa course dans l’océan Atlantique, Porto est l’autre grande ville du Portugal, après Lisbonne sa rivale du sud où réside le pouvoir politique.

Cet antagonisme est symbolisé par les matchs de foot opposant le FC Porto et le Benfica et par cette vacherie : « Pendant que Lisbonne se fait belle, Coimbra étudie, Braga prie et Porto travaille. »

Cité industrieuse et commerçante, dont l’économie est particulièrement marquée par la production de porto - installée à Vila Nova de Gaia, sur la rive gauche du Douro -, elle s’ouvre de plus en plus au tourisme. Ses efforts ont été récompensés par son élection en 2014 au titre de Meilleure destination touristique européenne.

Ses atouts : ses vieux quartiers, sa gastronomie, son bord de mer… Et aussi le fait que la gentrification, qui embellit nombre de villes au détriment de leurs habitants les plus modestes, n’a pas encore véritablement sévi ici.

Porto allègre

Porto a beau être au centre d’une importante agglomération, l’ambiance qui y règne est plutôt paisible. Quand il y a du zen, il y a du plaisir, se dit-on en vadrouillant à travers les rues et ruelles qui maillent le cœur historique de la ville et même au-delà.

Peu d’artères traversent ce « centre » qui s’étend sur les hauteurs dominant le Douro, lequel est enjambé par six gigantesques ponts dont l’emblématique Dom Luís I, construit en fer forgé comme l’élégant Maria Pia signé Gustave Eiffel. Une balade en bateau sur le fleuve vous les montre sous un angle singulier.

Depuis ce bateau, comme en tout point de Porto, des paysages urbains changeant s’offrent à vous. Des petits immeubles étroits et colorés se mêlent à des bâtiments prestigieux dans un désordre harmonieux sur plusieurs niveaux.

Les promenades qui vont font vous connecter à l’esprit portuan vous amènent à monter et descendre des rues et ruelles enchevêtrées qui s’ouvrent sur quelques places ornées de monuments.

Si vous n’êtes pas en jambe, sachez que Porto dispose d’un réseau de transports en commun (tramway, funiculaire, bus, métro) susceptible de vous épargner des efforts non désirés. Notez aussi que les taxis ne sont pas chers ici.

De superbes treks urbains

Au bord de l’eau : le très vieux quartier de la Ribeira, ses bars et restaurants avec terrasse, les anciennes constructions portuaires de la ville qui vit naître Henri le navigateur, prince qui lança le Portugal à l’assaut des mers du globe au 15e siècle.

En remontant, vous avez le Palacio da Bolsa (19e siècle) qui est une sorte de temple dédié au commerce dont la facture néoclassique fait preuve de goût. Il recèle notamment un beau salon mauresque.

Mi romane, mi baroque, la cathédrale (Sé) surplombe la ville, où vous pouvez visiter des musées variés et des églises dont les façades extérieures sont bien souvent couvertes d’azulejos. Ce type de céramique décorative typique du Portugal orne également des maisons d’habitation, ainsi que l’étonnante salle des pas perdus de la gare São Bento.

D’autres sites font le charme de Porto, tels que la Torre dos Clérigos (76 mètres, panorama unique au sommet), laquelle est proche de la librairie Lello. Tout en bois et verre, façon Art nouveau, elle est sublime. Comme elle a inspiré JK Rowling, portuanne durant quelques années pour écrire « Harry Potter », le flux de touristes est incessant (on plaint les employés du lieu…).

Dans la rua de Santa Catarina, haut lieu du shopping, gourmand entre autres, on aime faire une halte au Café Majestic, qui est également de style Art Nouveau. A deux pas de là, le Mercado do Bolhão est le grand marché couvert populaire de la ville.

Porto vert

La verticalité de la roche sur laquelle s’étendent Porto et Vila Nova de Gaia n’autorisant pas toujours la construction, une bonne partie de leur front de fleuve est couvert de verdure.

Des jardins remarquables sont à voir, comme celui de la Fundação de Serralves à l’ouest de la ville. Très subtilement conçu, il recèle une formidable villa Art déco, ainsi que des œuvres d’art contemporain, de même qu’un grand et élégant bâtiment blanc où sont présentées des expos.

A voir aussi : le jardin romantique du Palacio de Cristal et le grand Parque da Cidade, lequel débouche sur l’océan.

Porto bleu

Là où le Douro termine sa course, Porto présente un long front de mer que longe une promenade. Il se partage entre plages et rochers, comme il est de coutume sur la façade Atlantique - les amateurs de surf disposent de spots sur cette côte.

On retrouve les mêmes types de paysages et d’agréments de l’autre côté du fleuve, à Vila Nova de Gaia.

Porto rouge

C’est à Vila Nova de Gaia, juste en face des vieux quartiers portuans, que se trouvent les caves de vins de Porto. Ces derniers sont de couleur rouge, de différentes teintes et saveurs, ou blancs, et prennent de l’âge dans des tonneaux et autres contenants, souvent de dimensions gigantesques.

Toutes les marques sont représentées dans un ensemble de bâtiments rassemblés en une sorte de village. Chacune d’entre elles organise des visites, des dégustations… et vous invite à passer en boutique.

Lire notre zoom sur les vins de Porto

Fiche pratique

Pour préparer votre voyage, consultez notre fiche Portugal.

Porto et région Nord Tourisme

Vila Nova de Gaia 

Intituto dos Vinhos do Douro e do Porto 

Visit Portugal

Comment y aller ?

En avion : TAP Portugal, 4 vols quotidiens depuis Paris Orly Ouest à partir de 99 € aller-retour.

Réservez votre billet d’avion pour Porto

Où dormir ?

Trouvez votre hôtel à Porto

Où manger ?

Pour manger sur le pouce et pas cher, on vous recommande les petits restos du marché Bolhão ou la voisine Confeitaria Bolhão (rua Formosa, 339), très populaire à Porto.

Bacalhau : Muro Bacalhoeiros 154. Face à Gaia, sur un quai étroit le long du fleuve, on déguste des plats traditionnels de Porto un peu modernisés. La morue est reine en ce lieu.

Pousada do Porto : Estrada Nacional 108. Près du Douro, une bonne et fine table à des prix plutôt abordables (30-40 € le repas), dans un beau palais baroque du 18e siècle (palacio do Freixo), dont le bâtiment mitoyen propose 87 chambres et suites (chic). Plats traditionnels de Porto et d’ailleurs revisités. Idéal pour un repas en amoureux. Sur réservation.

Commencez votre voyage en musique, écoutez notre playlist Routard Portugal.

Playlist Routard Portugal

Texte : Michel Doussot

Mise en ligne :

Portugal Les articles à lire

Lisbonne est une ville sympa à visiter avec des enfants. Ne pas oublier tout de même...

Services voyage