En Bretagne, sur la côte de Granit rose

En Bretagne, sur la côte de Granit rose
© aterrom - Fotolia

De Perros-Guirec à la baie de Lannion en passant par les Sept-Îles, les paysages sauvages se succèdent le long de la côte de Granit rose (Côtes-d’Armor). Avec ses plages de sable, ses stations balnéaires, ses rochers aux formes fantastiques, son sentier des douaniers, ses phares, ses ports et ses îles, ce coin de Bretagne offre au visiteur de quoi faire le plein d’iode et de nature.

Nouveauté : le Routard Perros-Guirec Côte de Granit Rose

Côte de granit rose

Le Routard publie un guide entièrement consacré à Perros-Guirec et à la Côte de Granit Rose.  

Station balnéaire de renom, Perros-Guirec est située au coeur d’un territoire breton au caractère bien trempé qui vaut autant pour sa côte que pour son arrière-pays.

De Perros-Guirec, partez à la découverte d’un site naturel préservé, avec des paysages superbes et insolites. Ici, la côte est parsemée de rochers de granit rose aux formes étranges découpées par le vent et les vagues depuis des millénaires. Un peu plus loin dans les terres, on découvre une autre Bretagne, plus rurale, plus secrète, plus mystérieuse qui invite aussi à de belles balades.

Emportez avec vous le Routard Perros-Guirec Côte de Granit Rose. Bons plans, adresses sélectionnées sur le terrain, anecdotes amusantes et cartes : retrouvez toutes les infos pour organiser votre voyage dans ce beau coin de Bretagne

Perros-Guirec et le sentier des douaniers

Perros-Guirec et le sentier des douaniers
Sentier des douaniers © Prod. Numrik - Fotolia

Étendue sur une dizaine de kilomètres, la commune de Perros-Guirec est la plus grande station balnéaire de la côte de Granit rose. Résolument tournée vers la mer, la cité possède deux ports de plaisance et trois grandes plages. Le site, superbe, attire beaucoup de monde en été !

La plage de Trestraou récolte les suffrages des estivants. Sur plus d’un kilomètre de sable fin, on profite du soleil breton, on se baigne ou on expérimente l’une des activités proposées par le centre nautique. Au choix : catamaran, planche à voile, rando en kayak ou encore longe-côte.

À 1 km du centre-ville, la plage de Trestrignel, plus sauvage, est installée dans une anse entre la pointe du Château et la pointe du Sphynx. Sur la corniche, des maisons et des manoirs Belle Époque dominent les eaux turquoise de la baie.

La troisième plage est celle de Saint-Guirec, dans le secteur de Ploumanac’h, joli village balnéaire (élu "Village préféré des Français" en 2015) avec ses hôtels, ses restaurants, ses boutiques et son phare de granit rose. Dans l’anse, les chaos rocheux composent un paysage changeant au gré de l’heure du jour et de la météo.

Pour découvrir les spectaculaires rochers de granit rose et les landes du site protégé de Ploumanac’h, il suffit d’emprunter le sentier des douaniers, entre les plages de Trestraou et de Saint-Guirec. Une belle rando (3 h en tout), accessible à tous, à faire de préférence le matin et à marée haute.

Les Sept-Îles, paradis des oiseaux marins

Les Sept-Îles, paradis des oiseaux marins
Oiseaux aux Sept-Îles © art_of_sun - Fotolia

Classé réserve naturelle, l’archipel des Sept-Îles abrite la plus importante colonie d’oiseaux marins de France métropolitaine. Parmi eux, les macareux font un passage remarqué au printemps, avant de migrer vers d’autres horizons. Véritables routards du ciel, pétrels fulmars, mouettes, cormorans huppés, pingouins, faucons pèlerins ou huîtriers pies s'y donnent aussi rendez-vous.

L’autre grande figure ailée des Sept-Îles est le fou de Bassan, qui semble occuper chaque centimètre carré de l’île Rouzic. Un spectacle impressionnant. Mais il n’y a pas que des oiseaux aux Sept-Îles : une colonie de phoques se prélasse aussi sur les rochers, semblant prendre la pose.

En chemin, faites escale sur l’île aux Moines. C’est la seule des Sept-Îles que l’on est autorisé à visiter. Elle reste sauvage : pas de WC, emportez à boire avec vous.

Excursions avec Armor Navigation et, en été, la LPO (Ligue pour la protection des oiseaux).

La côte de Trégastel à Lannion

La côte de Trégastel à Lannion
Lannion © Boris Stroujko - Fotolia

En suivant la côte sur le fameux GR34 à l’ouest de Perros-Guirec, on arrive à Trégastel. On y retrouve les rochers de granit, également présents dans l’arrière-pays, où ils côtoient la forêt moussue, les fougères et un ruisseau dans la vallée des Traouïero, un site classé riche en légendes. À découvrir, pourquoi pas, à l’occasion d’une visite guidée ou d’une balade contée au clair de lune (et à la lueur d’une lampe-tempête, quand même).

Plus loin, si vous faites le tour de la presqu’île Renote, un autre espace protégé, vous apercevrez les Sept-Îles, le phare de Ploumanac’h, l’île du Gouffre et le château de Costaérès, un manoir néo-médiéval de la fin du 19e siècle (non visitable).

Dans la station balnéaire de Trégastel, les ports nautiques ont aussi la part belle, tout comme à Trébeurden, à 9 km de là. L’été, les familles se retrouvent sur la grande plage de Tresmeur. Celle de Goas Treiz, non surveillée, est un spot réputé de kitesurf. Les véliplanchistes y ont aussi leurs habitudes.

Tout près de là, le marais du Quellen est le point de départ d’une belle balade à la découverte de la faune et de la flore locales. À noter, vous avez de grandes chances d’y croiser des chevaux… de Camargue. Pour le point de vue, rendez-vous à la pointe du Bihit, couverte de fougères, de bruyères et d’ajoncs. De là, on aperçoit la baie de Lannion et l’île Losquet.

En redescendant le long de la côte, vous arrivez jusqu’à l’embouchure du Léguer, et à Lannion. Tranquille, la petite cité ne manque pas de charme, avec ses ruelles pavées, ses maisons à pans de bois ou d’ardoise, ses manoirs, ses églises et ses quais fleuris.

De là, on peut explorer la vallée du Léguer jusqu'aux jolis bourgs de Plouaret et de Cavan, à la découverte de l'arrière-pays où le murmure de la forêt fait écho à celui des flots de la côte de Granit rose...

Fiche pratique

Pour préparer votre séjour, consultez notre guide en ligne Bretagne

Tous les bons plans et les adresses dans le Routard Perros-Guirec Côte de Granit Rose en librairie. Prix : 4,90 €

Côtes d'Armor Tourisme

Comité régional de tourisme de Bretagne

Office du tourisme de Perros-Guirec

Office du tourisme communautaire de la côte de Granit rose

Comment y aller et se déplacer

Depuis Paris, on peut rallier Lannion en avion (avec HOP!) ou en train, puis louer une voiture pour sillonner la région. Il existe aussi une ligne de bus qui dessert les principales villes de la côte de Granit rose au départ de la gare SNCF de Lannion (Trébeurden, Pleumeur-Bodou, Trégastel, Ploumanac’h, Perros-Guirec, etc.).

Texte : Olivia Le Sidaner

Mise en ligne :

Bretagne Les articles à lire

Services voyage