Escapade à Stuttgart

Escapade à Stuttgart
Musée Mercedez Benz Stuttgart

L´Allemagne, ce n´est pas seulement la fête de la bière et les clubs électro berlinois. À 3 h 50 de train de Paris, Stuttgart est réputée pour ses vins, Mercedes, Porsche et ses musées. Berceau de l´industrie automobile allemande, la capitale historique de la région de Bade-Wurtemberg n´en est pas moins riche en espaces verts et peut aisément être parcourue en vélo. Alors, en route !

Les traces du passé

Bien que totalement (ou presque) reconstruite après la guerre, Stuttgart la moderne possède quelques joyaux du passé. Premier pôle d´attraction de Stuttgart et carrefour majeur, la place du château (Schlossplatz) trône au cœur d´un jardin luxuriant. À l´origine du projet du château (Neues Schloss, reconstruit dans les années 50), le Duc Carl Eugène de Wurtemberg avait désiré en faire un second Versailles.

Conçu sur un modèle baroque, le château s´est imprégné d´influences classiques et rococo tout au cours de sa construction, entre 1746 et 1807. Lieu de résidence des rois de l´état de Wurtemberg jusqu´au milieu du 19e siècle, il abrite aujourd´hui les ministères du gouvernement du Land de Bade-Wurtemberg.

Autre illustration des ambitions architecturales du duc, le château Solitude (Schloss Solitude) a été édifié en 1763 dans un style rococo. Construit en tant que lieu de représentations de théâtre et de ballet, il fut le cœur palpitant de la vie de cour du 18e siècle. À présent, il accueille l´Académie Schloss Solitude, qui propose des résidences et expositions de jeunes artistes.

La vie culturelle et les musées

Côté art pictural, la Staatsgalerie de Stuttgart est l´un des plus importants musées d´Allemagne. La collection permanente retrace l´histoire de l´art européen, avec notamment des peintures de la Renaissance italienne (Vasari) et des primitifs flamands (Rubens, Memling...). Mais, surtout, elle comprend un magnifique florilège d´œuvres des avant-gardes du 20e siècle : le mouvement "le cavalier bleu" de Wassily Kandinsky, l´expressionniste Ernst Ludwig Kirchner, et aussi Pablo Picasso ou Salvador Dalí, pour ne citer qu’eux.

Le Kunstmuseum prend le relais avec des collections davantage contemporaines. Chef-d´œuvre architectural, il a été édifié dans un cube transparent de 5 000 m2, au cœur de la Königsstrasse, l´artère principale de Stuttgart. Plus de 250 œuvres du peintre allemand Otto Dix, connu pour ses caricatures tranchantes de l´Allemagne des années 30, s´y trouvent rassemblées.

Véritable vitrine culturelle, Stuttgart est également célèbre pour sa grande salle de spectacle tripartite, qui réunit opéra, ballet et théâtre. Citons enfin sa longue tradition de musique classique et le Jazzopen, son festival de jazz qui se déroule tous les étés.

Mercedes, Porsche & co

Première construction architecturale de ce type, la tour de diffusion audiovisuelle (Fernsehturm), haute de 216 m, est l’emblème de Stuttgart. Elle symbolise la tradition de recherche et d’invention qui fait la fierté de la ville.

En 1886, c’est ici que Gottlieb Daimler invente le premier véhicule motorisé à quatre roues, la voiture au sens moderne du terme. Comme l’on retrace un mythe, le musée Mercedes-Benz (photo) narre l’histoire fascinante de l’invention de l’automobile, de ses premiers balbutiements jusqu’à aujourd’hui. Une traversée palpitante, au cours de laquelle on découvre la variété de véhicules qui font la fierté de la firme, de la Papamobile au SL rouge de Lady Di.

Après cette visite, un saut au musée Porsche s’impose. À l’architecture futuriste, il a été inauguré en 2009 sur la place Porsche, là où les célèbres voitures de sport sont fabriquées depuis plus de 50 ans. L’exposition présente plus de 80 modèles différents, des premières constructions hybrides à l’émergence des designs innovants, qui ont implanté la marque dans le monde entier.

Et pour les passionnés, rendez-vous au Meilenwerk, forum de découvertes et de rencontres consacré à la culture automobile !

Stuttgart la verte

Vous rêvez d’être au cœur de la ville et pourtant en plein dans la campagne ? À Stuttgart, c’est possible ! Très aéré, l’espace urbain est jalonné de parcs et de grands espaces verts. De véritables oasis de paix, qui permettent de se ressourcer à tout moment.

Premier site touristique de la ville, le jardin zoologique et biologique Wilhelma, situé au sein des jardins royaux construits par Guillaume Ier, est absolument splendide. Plongés dans un enchevêtrement foisonnant de plantes tropicales, on est invités à découvrir une diversité végétale et animale épatante.

Les chiffres parlent d’eux-mêmes : 6 000 espèces de plantes et plus de 9 000 animaux, qui appartiennent à 1 000 espèces différentes, y sont chez eux. Et puis, les environs de Stuttgart sont parsemés de forêts, de sites viticoles, et de réserves naturelles à découvrir... Vous êtes surs de ne pas vouloir rester plus d’un week-end ?

Fiche pratique

Consultez notre guide en ligne Allemagne

Office du tourisme de Stuttgart

Office du tourisme de Bade-Wurtemberg

Office du tourisme d’Allemagne

  Comment y aller ?

TGV ou ICE avec SNCF et Deutsche Bahn Paris-Gare de l’Est – Stuttgart en 3 h 50 à partir de 39 €.

Vols directs quotidiens depuis Paris-CDG avec Air France et plusieurs liaisons hebdomadaires avec Hop ! depuis une quinzaine d’aéroports français (Lyon, Marseille, Bordeaux, Lille, Nantes…).

- Où dormir ? : Trouvez votre hôtel à Stuttgart

Où manger ? : Weinstube Zur Kiste, Kanalstr. 2. La taverne la plus populaire de la ville. Plats 11-20 €. Goûtez aux excellents vins blancs de la région.

-  À ne pas manquer : la Cannstatter Volksfest, version locale de l’Oktoberfest, et la Stuttgarter Weindorf qui rassemble un million d’amateurs de vin. À la vôtre !

Texte : Marina Skalova

Mise en ligne :

Allemagne Les articles à lire

Services voyage