Envoyer à un ami

Un tour du monde gay

Voyager gayS'informer avant de voyager

- À l’heure où les gays et lesbiennes constituent un segment dynamique de l’industrie du voyage, les formules se multiplient, des plus traditionnelles (Mykonos, Sitgès, Mardi Gras à Sydney) à de plus originales (petites pensions, séjours thématiques).

- Il existe un certain nombre d’agences spécialisées dans les voyages pour les gays et lesbiennes. La plupart possèdent un site internet. Un certain nombre ont pignon sur rue ; des agences généralistes comme Nouvelles Frontières sont généralement au courant de formules gay and lesbian friendly.

- De plus en plus de guides touristiques généralistes signalent les lieux fréquentés par les touristes gays et lesbiennes. Des guides plus ciblés existent aussi dont le plus facile – pas forcément le meilleur – est Spartacus. Enfin le rainbow flag, le drapeau arc-en-ciel, est devenu un label identifiable dans les bars, commerces, hôtels et restaurants.

- Ne pas oublier que l’on retrouve également des formules initiées par des mouvements associatifs pour se loger, sortir, ne pas se sentir seul(e) quand on voyage à l’autre bout du monde. Des exemples : la Lesbian and Gay Hospitality Exchange International, association canadienne basée sur l’échange d’appartements ; Come Together en Allemagne.



- Internet offre un choix étendu de sites consacrés au tourisme des gays et lesbiennes. Parmi eux, nous recommandons particulièrement un moteur de recherches spécialisé : Gaycrawler

- Certains sites sont plus pointus encore, fournissant les possibilités d’hébergement, les événements culturels, précisant les attraits que l’on soit fille ou garçon.
My Gay Trip : Guide gay en ligne avec un important volet communautaire pour échanger ses bons plans.
Gayvox : Guide des établissements gay en France.
C-G-B : Formules et séjours à Berlin
Tourism-montreal : Pour tout séjour dans la deuxième ville francophone du monde
Navigaytor : Un site de réservation en ligne dédié au tourisme rose.
Sneg : Le syndicat national des entreprises gaies : actus, petites annonces, prévention…
Attitude Travels : Tour opérateur gay français

- En cas de problème, le premier réflexe est de contacter l’ambassade ou le consulat le plus proche, ainsi que votre assurance de voyages. Savoir également que l’ILGA travaille avec des avocats dans la plupart des pays.

- Pour s’informer avant le départ sur les lois en vigueur dans un pays, le site de l’ILGA (International Lesbian and Gay Association), en anglais, est le plus complet.

- Le magazine Têtu a publié un dossier « Droits, tolérance, répression. Vers un monde meilleur ? » en janvier 2001. Chaque semaine, ce magazine tient à jour un site d’informations consultable sur http://tetu.com

- À lire :
- Homosexualités et droit de Daniel Borillo, Presse Universitaire de France, Les voix du droit, 1998.
- Briser le silence. Violations des droits de l’homme liées à l’orientation sexuelle, Amnesty International, édition 1998.

- Santé :
Il faut se rappeler que certains pays interdisent l’accès de leur territoire aux personnes séropositives. D’autres réclament qu’une personne porteuse du VIH le déclare lors de l’entrée sur son territoire. Pour des informations complètes sur ce sujet, nous conseillons de consulter la documentation mise à disposition du public par le CRIPS Centre Régional d’Information et de Prévention du Sida) : Tour Maine Montparnasse (4e étage), 33 avenue du Maine, BP 53, 75755 Paris cedex 15. Tél. : 01-56-80-33-33. Fax : 01-56-80-33-00. Demander le rapport La libre circulation des personnes vivant avec le VIH.

>>> Accueil