Covoiturage : avantages

Les avantages du covoiturage


Citoyen, économe, écolo… chacun trouve son compte dans le covoiturage. Voici, pour vous en convaincre, une petite liste de ses nombreux avantages.

Limiter la saturation des routes et de l'espace public

Bouchons à répétition et difficultés à trouver une place de parking, voilà le lot quotidien de millions d'automobilistes français. Pour remédier à cette situation, la SNCF a lancé iDVROOM, un site de covoiturage destiné à faciliter les trajets réguliers entre domiciles et gares.

Ainsi 95 % des automobilistes français font le trajet domicile-travail seul à bord de leur voiture. Pourtant, les politiques locales actuelles encouragent les transports alternatifs avec un mot d'ordre : moins de voitures pour plus d'espace disponible. Le covoiturage, c'est : des automobiles mieux remplies pour des routes plus fluides.

Réduire son budget transport

Pourquoi ne pas diviser les frais en partageant les coûts de l'essence, mais aussi des péages sur les longues distances ? Un exemple, Paris-Marseille coûte en moyenne 90 € en train, 100 € en voiture individuelle. En covoiturage, les frais se réduisent à 35 € environ. Imbattable ! Une précision pour les petits malins, le chauffeur n'est pas censé faire de bénéfices.

Penser écolo

À l'heure où le monde entier (ou presque) se creuse la tête pour remédier à la pollution atmosphérique due pour 25 % aux transports, le covoiturage en divisant le nombre d'automobilistes permet naturellement de réduire les gaz à effet de serre… Évident, mais toujours bon à rappeler.

Solidarité et sécurité

Et oui, selon certaines compagnies d'assurance, les risques d'accident seraient moindres pour les conducteurs accompagnés. La présence de passagers responsabiliserait le conducteur. Elle permet surtout de se passer le volant lors de longs trajets. Argument d'un autre ordre, solidaire, celui-là : le covoiturage offre aux personnes non motorisées, enfants, personnes âgées ou handicapées de se déplacer.

Pallier à l'absence de transports en commun pendant les grèves

Loin de nous l'idée de vous détourner du service public, particulièrement efficace en France, mais il faut l'avouer, le covoiturage peut aussi de remédier à l'insuffisance des transports publics en périodes de grèves, par exemple… Une situation qui l'a fait connaître à plusieurs reprises lors des grèves. Il permet également de se rendre vers des zones excentrées peu ou pas desservies par les transports publics.

Les articles à lire