Covoiturage : mode d'emploi

Le covoiturage, comment ça marche ?


Si l'on se réfère à la définition d'un dictionnaire, le covoiturage est « l'utilisation d'une même voiture particulière par plusieurs personnes effectuant le trajet identique afin d'alléger le trafic routier et de partager les frais de transport ».
En d'autres termes, le covoiturage consiste à partager son véhicule avec d'autres usagers de la route pour effectuer en commun tout ou une partie d'un trajet.
Deux sortes d'utilisation sont à différencier : l'utilisation quotidienne, entre son domicile et son lieu de travail ou d'études, et l'utilisation ponctuelle, pour des congés ou des festivals par exemple.

Cette pratique, encouragée aux États-Unis depuis le début des années 1970 lors de la première crise pétrolière, a fait son petit bout de chemin. Institutionnalisée aux États-Unis et en Allemagne, elle bénéficie parfois de véritables coups de pouce de la part des gouvernements. Ainsi, États-Unis, des facilités et avantages sont offerts à ses adeptes : réduction des tarifs de parkings, voies de circulation réservées…

Il faut bien l'avouer, le covoiturage a un peu plus de mal à s'imposer en France, où il est moins reconnu. Les associations estiment entre 3 et 4 % la part de la population française concernée par le covoiturage spontané en tant que mode de transport quotidien. Faute de publicité sûrement et de manque d'initiative gouvernementale, le covoiturage représente pourtant un moyen de transport efficace et pratique s'il est organisé.

Le covoiturage, pour qui ?

Pour les entreprises et collectivités

Les entreprises et les collectivités offrent un cadre privilégié pour développer le covoiturage. Dans le cadre de PDE (plan de déplacement entreprise), les entreprises peuvent encourager leurs salariés à le pratiquer. Il représente pour les employeurs comme pour les employés, de nombreux avantages financiers (économie du coût des transports, des infrastructures…) et pratiques, notamment si l'entreprise est située en périphérie et peu accessible. De plus, son organisation est plus facile au sein d'une structure déjà établie. Une situation bien comprise par des entreprises comme Nestlé ou Eurodisney, pionnières en la matière. Même topo pour les collectivités locales qui peuvent mettre en relation les personnes d'une même communauté, intéressées par le covoiturage dans le cadre d'un plan de déplacement urbain (PDU).

Pour les particuliers

Pour les particuliers, pas d'excuses : le covoiturage s'adresse à tous. Fini le cliché de l'étudiant fauché ou du routard en mal d'aventure, le covoiturage s'est répandu et touche maintenant tous les âges et tous les modes de vie. À noter, un système de covoiturage particulièrement bien pensé est mis en place pour les particuliers lors de certaines occasions : festivals, épreuves sportives, salons…

Les articles à lire

Lisbonne est une ville sympa à visiter avec des enfants. Ne pas oublier tout de même...