Le tourisme fluvial

Ce qu'il faut savoir avant d'embarquer

Les bateaux de location (sans permis)

© NicolsEn France, près d'une centaine de sociétés proposent à la location une flotte d'environ 2 000 bateaux de type pénichette ou house boat… Il existe des bases de location dans chaque région qui possède un réseau de voies navigables. Les bateaux sont équipés de tous les aménagements nécessaires au confort : eau chaude, douche, chambres, cuisine équipée, pont de bronzage, moteur insonorisé, etc. Si vous pilotez un bateau de location (moins de 5 m), vous n'avez pas besoin de permis de conduire (certificat de capacité). À la signature de votre contrat de location, le loueur doit vous remettre une carte de plaisance attestant que le bateau est assuré, qu'il fonctionne correctement, qu'il a subi les contrôles techniques et qu'un enseignement sur la conduite du bateau vous a été dispensé. On doit également vous remettre une carte de péage attestant le paiement des péages appliqué à la navigation de plaisance.

Les autres bateaux (avec permis)

Tout bateau de plus de 5 m de long ou d'une puissance supérieure à 4,5 kw doit posséder un certificat international de bateau de plaisance et permis de navigation. Le pilote de ce bateau doit posséder également un certificat de capacité (permis de rivière).

Quelques conseils de navigation

Le départ

© NicolsVérifier si vous avez à bord tous les documents administratifs de navigation ainsi que les cartes ou guides des voies navigables sur lesquelles vous allez naviguer.

Sens de la navigation

Comme sur la route ! Sauf dispositions contraires, dépassement et croisement se font dans les règles du code de la route.

Vitesse de navigation

La vitesse est réglementée sur chaque secteur. Il faut se conformer à la signalisation mise en place. En règle générale, la vitesse sur les canaux est limitée entre 6 km/h et 15 km/h. Éloge de la lenteur… Les règles de courtoisie obligent la réduction de la vitesse en présence de plus petit que soi.

Stationnement des bateaux

Il s'effectue de préférence dans les endroits prévus à cet effet. Les lieux d'interdiction sont indiqués sur les panneaux ou délimités par une bande jaune. Le stationnement ne doit pas gêner la navigation des autres bateaux. Il est interdit de s'amarrer aux arbres en raison des accidents que peuvent occasionner les cordages. Utilisez un piquet solidement planté dans la berge.

Le passage des écluses

Les éclusiers sont responsables des manœuvres aux écluses. Lorsque l'écluse est automatique, la manœuvre est sous la responsabilité des usagers. Si les portes de l'écluse sont fermées, se tenir à distance pour éviter les remous. Laisser la priorité aux bateaux qui sortent de l'écluse. Attendre pour s'avancer que les portes soient ouvertes et que le signal soit donné. Les bateaux de commerce sont toujours prioritaires sur les bateaux de plaisance.

Photos : © Nicols

Les articles à lire