Envoyer à un ami
Faire le tour du monde

Faire le tour du monde

PRÉPARER SON VOYAGE

Votre parcours

" Et il n'est rien de plus beau que l'instant qui précède le voyage, l'instant où l'horizon de demain vient nous rendre visite et nous dire ses promesses. "
Milan Kundera

photo1
© Anton Gvozdikov | Dreamstime.com

C'est bien sûr la partie la plus excitante ! Et pas la plus simple : quels pays visiter ? Comment choisir ? Il faut écouter vos envies, et suivre votre curiosité naturelle.

Pour bien programmer vos différentes escales, il faut regarder d'assez près : certaines régions sont difficilement praticables en périodes de cyclones ou de moussons.

Pour connaître les différents climats et saisons à travers le monde, vous pouvez consulter Où et quand partir ?, la " bible " sur la question, ainsi que notre dossier Où partir ?.

Commencez par dresser une liste des pays que vous ne voulez absolument pas rater, mais aussi une liste de ceux où vous ne souhaitez pas spécialement aller. Regardez une carte et imaginez les stops que vous pouvez inclure dans votre voyage.

Si aucune offre de voyagiste ne correspond à vos désirs, soumettez votre parcours à une agence qui établira un devis (souvent payant).

Pour réduire les frais :

- Empruntez les liaisons les plus fréquentées et favorisez une certaine cohérence dans votre trajet (pas de retour en arrière).

- Intéressez-vous aussi aux dates des vacances scolaires, pendant lesquelles les avions sont souvent surbookés. Informez-vous sur celles des grandes fêtes religieuses, des cérémonies nationales et des jours fériés : des événements comme le carnaval de Rio ou le Nouvel An chinois, par exemple, attirent du monde et ont tendance à faire flamber les prix.

Enfin renseignez-vous sur la situation politique et sécuritaire dans certains pays, notamment aux frontières. Le site du ministère des Affaires étrangères précise les zones dans lesquelles il est fortement déconseillé de s'aventurer.

Un tour du monde sans avion, c'est le choix qu’on fait Luc Peillon (journaliste) et Boris Naudin (photographe) : leur site relate les bonnes et les mauvaises rencontres qu’ils effectuent en chemin, les petites et les grosses galères qui leur tombent dessus. Mêlant réflexions sur le tourisme et les pays découverts, il constitue une véritable invitation au voyage !

Budget

Le budget d'un voyage autour du monde est extrêmement variable, bien sûr, selon les choix de modes de transports, les destinations choisies, le niveau de confort exigé pour se loger, etc.

En premier lieu, il comprend l'équipement dont vous avez besoin pour votre voyage : matériel sportif, photo ou vidéo, matériel de camping... guides et cartes, etc.

A prendre en compte également, le coût de la mise à jour de vos papiers officiels comme le passeport. ainsi que les éventuels visas nécessaires dans certains pays.

Comptez les frais médicaux d'un éventuel check-up, des vaccins à faire ou à renouveler avant le départ (la plupart ne sont pas remboursés), et la constitution d'une trousse de premiers secours.

Concernant les déplacements, le budget doit prendre en compte le prix du billet principal avec les différentes escales, ainsi qu'une estimation du coût des transports que vous utiliserez sur place, sachant que le bus est souvent le moins coûteux, et l'avion le plus cher. Il faut aussi penser aux taxes d'aéroport qui, à elles seules, constituent un poste non négligeable (entre 10 et 50 € à chaque fois).

Pour l'avion, il existe des billets " tour du monde ", dont le prix oscille entre 2000 et 4000 €, le moins cher ne proposant souvent qu'un mini-tour en Asie. Ces billets ne sont jamais valables plus d'un an. Si vous souhaitez partir plus longtemps, il faudra donc cumuler des vols simples. Certains trajets devront être reconfirmés au cours du voyage.

Mais peut-être choisirez-vous de ne voyager qu'en bateau ou en train (ce qui vous permettra d'aller jusqu'en Extrême-Orient). La première solution comporte à peu près les mêmes contraintes que l'avion, autrement dit un minimum de rationalité dans l'ordre des déplacements, et donc un minimum de préparation. Le train laisse une plus grande liberté… tout comme la voiture : vous pouvez acheter un véhicule et le revendre sans problème.

Vient ensuite l'estimation de votre budget quotidien " de survie ": hébergement, repas, transports locaux et éventuelles activités (visites, excursions, activités sportives, etc.). Des guides comme Le Guide du routard vous donneront une idée assez précise du coût de la vie dans les pays que vous allez visiter. On compte généralement entre 15 et 30 € par personne et par jour minimum s'il n'y a pas de dépenses extraordinaires, mais il faut évidemment majorer cette somme dans les pays dits " riches ".

Prévoyez dans votre budget un poste pour les souvenirs que vous ne pourrez pas vous empêcher d'acheter, pour vous ou pour les autres, ainsi que les frais de connexion Internet, timbres, téléphone, etc. Il faut enfin prendre en compte dans votre budget les frais incompressibles en France : impôts, loyer éventuel, abonnements divers... D'où l'intérêt d'en garder le moins possible.

Selon les différents témoignages recueillis, un tour du monde peut coûter de 10 000 € (par la route et les transports locaux, logement chez l'habitant, etc.) à 30 000 € dans des conditions optimales, par personne et par an. La moyenne se situe plutôt autour de 15 000 à 20 000 €.

Mais, encore une fois, il y a autant de voyages que de voyageurs, alors à vos calculettes... Pour vous aider, dans notre rubrique Guide, nous avons une page Argent et Budget pour chaque destination du globe.

Comme moyen de paiement sur place, la carte Visa internationale reste la solution la plus pratique. Elle permet en principe de retirer de l'argent partout dans le monde, et même parfois d'éviter de laisser une caution pour la location d'une voiture, par exemple. Vérifiez les commissions prélevées, les plafonds de retrait autorisés par votre banque, et pensez éventuellement à négocier avec votre banquier l'élévation de ce plafond.

Renseignez-vous auprès de votre banque au sujet des prix pratiqués pour les retraits d’espèces selon les pays. Par exemple, les clients de la HSBC peuvent retirer de l’argent gratuitement dans tous les distributeurs automatiques de billets HSBC du monde.

Une carte internationale ne vous dispense pas d'avoir de l'argent liquide sur vous en permanence, vous en aurez toujours besoin. Le dollar est encore la monnaie la plus courante et la plus prisée…

Les chèques de voyage ne sont pas acceptés partout. Renseignez-vous auprès de votre banque.

Vous pouvez prévoir de financer votre voyage en travaillant sur place dans certains pays visités. Dans ce cas, emportez avec vous des CV et même des cartes de visite, mais sachez que, partout dans le monde, les marchés de l'emploi sont très protégés et qu'il est difficile de travailler... légalement.

Enfin, avant de partir, pensez aussi à votre retour. Gardez un peu d’économies pour votre retour, car il va vous falloir vous « réintégrer » à la vie quotidienne en France. En général, un ou deux mois sont nécessaires pour reprendre une " vie normale ".

Santé

Il peut être opportun de faire un bilan de santé, surtout si vous prévoyez de pratiquer des sports extrêmes ou de vous lancer dans des excursions périlleuses auxquelles vous n'êtes pas habitué.

Dans tous les cas, si vous prévoyez des escales dans des zones tropicales, vous devez vérifier que vos vaccins sont à jour et si ce n'est pas le cas, les renouveler 6 mois avant votre départ.

Votre trousse à pharmacie dépend bien sûr des pays où vous allez vous aventurer… mais elle comprend quelques éléments incontournables : thermomètre, anti-douleurs, anti-diarrhéique, médicaments contre le mal des transports, pansements, désinfectants cutanés, anti-moustiques... Chaque produit doit être conservé dans son emballage.

Utiles voire indispensables : les pastilles pour assainir l'eau dans certains pays en développement où les organismes occidentaux ne supportent pas la consommation d'eau courante. Consultez notre dossier pratique et complet sur l'eau en voyage.

Consultez le site Vidal du voyageur, qui fait le point sur la santé en voyage, ou le Guide médical du voyageur. Informez-vous le mieux possible des conditions sanitaires dans les pays que vous allez traverser en consultant le site www.travelsante.com. Consultez également notre dossier pratique sur le paludisme.

Il est plus que conseillé de souscrire aux assurances annulation, rapatriement, couverture médicale et bagages proposées par les compagnies, si toutefois vous ne possédez pas une carte de paiement qui vous couvre pour tout cela, comme par exemple la Visa Premier. Dans tous les cas, lisez attentivement les clauses du contrat d'assurance.

À ne pas oublier: Routard assistance est l'assurance voyage intégrale à l'étranger. Elle propose des garanties complètes avec une assurance maladie et des frais d'hôpital pris en charge jusqu'à 300 000 € sans franchise.

Équipement

Là aussi, il dépend bien évidemment de votre projet pour ce qui concerne le matériel sportif, vidéo, etc.

Néanmoins, vous pouvez difficilement faire l'économie d'une bonne paire de chaussures de marche (pas de petites économies sur ce poste-là, elles seront vos meilleures alliées !) et des basiques qui servent partout : un jean, un gros pull, un coupe-vent, un short, une casquette… Comme il est indispensable de voyager léger, vous aurez vite fait le tour de la question et surtout de votre sac à dos !

De toute façon, vous pourrez toujours acheter les vêtements qui vous manquent sur place, et pour des sommes souvent modiques dans les pays en développement. Quitte à en revendre, donnez ou renvoyez chez vous au fur et à mesure. Et puis s'habiller couleur locale est souvent un bon moyen de se sentir plus à l'aise pour aller à la rencontre des habitants et comprendre comment ils vivent.

Le site www.voirlemonde.com, celui d'un aventurier de 36 ans qui a voyagé sac au dos pendant un an, comporte une rubrique " préparatifs " très complète.

Préparer son absence
Les billets d'avion tour du monde