Hébergement Toscane

Le gros de vos dépenses sera consacré à l'hébergement. Il est souvent indispensable de réserver pendant les périodes de fêtes (à Florence et Sienne notamment), de festivals locaux, de salons ou de foires.
Avis aux amoureux : lorsque vous demandez une chambre double, précisez « matrimoniale » si vous souhaitez un grand lit, car sinon vous risquez de vous retrouver avec deux lits séparés !

La location d'appartements et de maisons
depuis la France

- Casa d'Arno : location d’appartements de standing à Florence et dans le reste de la Toscane et de l’Ombrie. Également une sélection de B & B pour un séjour de plus courte durée.

- Loc'Appart : Loc’appart propose la location d’appartements à Florence, et dans le reste de la Toscane, pour un minimum de 3 nuits, à partir du jour d’arrivée de votre choix. Dossiers suivis par des chargés de destinations à Paris et accueil assuré par des spécialistes sur place qui interviennent en cas de besoin. Une agence sympathique et sérieuse.

Les campings

La Toscane n'est pas une région où il fait bon camper. Les sites sont rares, chers, dans des emplacements souvent pas extraordinaires aux abords des villes, et davantage tournés vers les villages de bungalows, avec peu d'emplacements pour les tentes (et souvent pas les meilleurs !).

- Les campings sont généralement ouverts d'avril à octobre. Certains, cependant, restent ouverts toute l'année, notamment ceux qui louent des structures en dur.

- Il existe souvent un tarif « spécial bambini » pour les moins de 12 ans.

- Un certain nombre de campings disposent d'une piscine. Il arrive que celle-ci soit payante et le bonnet de bain y est parfois exigé. Un nombre croissant de sites sont équipés du wifi (payant le plus souvent).
Vous pourrez vous procurer la Guida ai Campeggi, une brochure avec la liste complète des terrains de camping éditée par la Confédération italienne de camping, dans des librairies de la péninsule, ou auprès de la fédération française de camping et caravaning.

Les auberges de jeunesse

Bonne nouvelle : les auberges de jeunesse (ostello della gioventù) sont assez nombreuses en Italie, dont 10 en Toscane.
Parfois situées dans de beaux bâtiments historiques restaurés (d'anciens monastères ou palais notamment), elles sont bien entretenues et souvent dotées de cuisine à disposition. Il est souvent possible d'y manger dans de grands réfectoires, à des prix très doux.
La carte internationale des AJ est obligatoire. Vous la procurer en France auprès de Hostelling International, représenté à Paris par la Fédération unie des auberges de jeunesse (FUAJ). On peut acheter la carte sur place, mais c'est plus cher, ou sur Internet.
En haute saison, il est conseillé de réserver par e-mail (c'est la meilleure solution, car vous gardez une trace) ou éventuellement par téléphone.

- AIG-ssociazione italiana alberghi per la gioventù.

- Des auberges de jeunesse privées (ostello) permettent de compenser le manque de lits « officiels » et proposent le même type d’hébergement en dortoirs : elles pratiquent d’ordinaire les mêmes tarifs et sont bien mieux situées.

Le logement dans les communautés religieuses

- Pour être hébergé dans les monastères, il n'est pas nécessaire d'être pratiquant. L'essentiel est de se montrer respectueux des lieux et de la culture religieuse catholique romaine. Toutefois, les couples non mariés se renseigneront avant. Certaines communautés n'acceptent pas les couples, d'autres refusent la mixité.
- Les chambres ou dortoirs sont en général assez spartiates, mais nickel. Prévoir un couvre-feu (généralement vers 23h). Les offices de tourisme disposent des listes de ces hébergements, sinon voir le site très bien fait et illustré Monastery Stays.

Les agritourismes et gîtes ruraux

C'est dans les deux régions de la Toscane et de l'Ombrie que le tourisme vert a percé.
Les agrotourismes se trouvent normalement à la campagne et sont tenus par des exploitants agricoles (ou vinicoles). Bien souvent, les hébergements sont à l'écart de l'exploitation. C'est à notre avis une des plus belles façons de découvrir ces régions et leurs habitants, même si certaines de ces adresses ressemblent davantage à des petites structures hôtelières qu'à de vraies chambres d'hôtes.
Il n'est pas rare qu'un séjour de minimum 2 nuits soit demandé.

Quant aux gîtes (ou appartements), ils se louent parfois à la nuitée hors saison, mais quasiment toujours à la semaine en haute saison.

Se procurer la Guida Dell' Ospitalità rurale, Agriturismo e Vacanze verdi, auprès d'Agriturist. Voir aussi le très populaire site agriturismo.it. Les adresses y sont classées par région et pourvues d'une description signalétique assez détaillée.
Adressez-vous aussi aux offices de tourisme de Florence. qui ont un bel éventail d'adresses.

Les Bed & Breakfast

Contrairement aux agrotourismes, les B & B italiens ne sont pas forcément sur une exploitation agricole ni à la campagne. Dans ce domaine, on trouve absolument de tout... Le plus souvent, le propriétaire n’y habite pas. Dans ce cas, il est conseillé de fixer un rendez-vous avec lui par téléphone à l’avance pour préciser l’heure d’arrivée.

En revanche, contrairement à l'hôtel, il arrive qu'un séjour de 2 nuits minimum soit exigé (et il n'est pas rare, non plus, que les prix soient plus doux pour les séjours un peu prolongés).

Si le petit déjeuner est systématiquement inclus dans le prix, il n'est pas forcément maison et frais pour autant : le petit déj sous vide tend malheureusement à devenir roi, y compris dans les B & B (et même dans les agrotourismes)...

  • Bedycasa.com : BedyCasa offre une manière différente de voyager en Italie, plus authentique et plus économique. La chambre chez l’habitant permet aux voyageurs de découvrir une ville, une culture et des traditions à travers les yeux des locaux.
  • Loc’appart : après les appartements dans les grandes villes d’art italiennes, Loc’appart propose aujourd’hui des hébergements dans des agritourismes et des Bed & Breakfast de charme, en ville comme à la campagne.

Les hôtels

Ils sont classés en cinq catégories (L pour luxe et de 5 étoiles à 1 étoile pour les plus simples). Globalement, un 3-étoiles italien est plus proche au niveau du confort et des prestations d'un 2-étoiles français, en revanche les prix sont bien ceux d'un 3-étoiles français !

La loi exige que les prix soient affichés dans les chambres ; ils sont indicatifs et correspondent rarement à ceux donnés à la réception ou sur Internet (où ils sont en général beaucoup moins élevés).
Réserver sur Internet permet souvent d'obtenir des prix beaucoup plus intéressants dans les catégories un peu chic.

Quant aux petits déjeuners, faits de café soluble et de croissants sous plastique, ils sont souvent du genre « frugal », alors préférez les bars-pasticcerie où l'on sert de vrais cafés italiens et de bonnes pâtisseries pour un prix moindre !

L'échange d'appartements et de maisons

On échange son logement contre celui d'un adhérent du même organisme, dans le pays de son choix, pendant la période des vacances.
Voici deux agences qui ont fait leurs preuves : Homelink International et Intervac France.

Voir aussi notre dossier sur l'échange d'appartements.

Forum Toscane

Voir tous les messages
Hébergement et hôtels

FILTRER LE FORUM SUR UN THÈME

BESOIN D'UN RENSEIGNEMENT ?

Poser une question

Ils cherchent un compagnon de voyage

Voir toutes les annonces

Vous cherchez un compagnon de voyage pour un trek, un voyage itinérant ou un tour du monde ? Un routard pour louer avec vous une maison à l'autre bout de la terre ? Cherchez et trouvez ici votre compagnon de route.

Petites annonces Toscane

Voir toutes les annonces

Déposez gratuitement vos annonces concernant la vente, l'achat, l'échange ou le don de guides, cartes, sacs, objets utiles, souvenirs de voyage...