Cuisine, gastronomie et boissons Singapour

Cuisine

Toutes les nationalités contribuent à faire de Singapour un haut lieu gastronomique : cuisines malaise, indienne, indonésienne, chinoise, vietnamienne, thaïe, peranakan, française, italienne, anglaise, mexicaine... Un véritable tour du monde culinaire.

Quelques spécialités phares

Une cuisine internationale, donc, mais quelques spécialités essaient pourtant, même si elles n'ont pas été créées à Singapour, de s'arroger le titre de « plat national ».

- Chicken rice : spécialité de l'île de Hainan, au sud de la Chine. Ce sont des lamelles de poulet cuites à la vapeur accompagnées de riz cuit dans le jus, servies avec des sauces aux piments, au gingembre et au soja.

- Fish head curry : un plat originaire du sud de l'Inde, de prime abord peu engageant. Imaginez une tête de poisson (en règle générale du rouget, plus rarement du mérou ou de la lotte) qui baigne dans une sauce au curry très épicée. Finalement, ça se laisse manger et, bien préparée, la chair du poisson s'avère très délicate.

- Chili crab et black pepper crab : du crabe cuit dans une sauce épicée ou au poivre que l'on mange avec les doigts. Mais au préalable, on a pris soin de casser les pattes avec un genre de casse-noix. Attention, certains restos les vendent au prix de l’or !

- Carrot cake (chai tow kueh) : rien à voir avec ce gâteau à la mode que l’on déguste en Occident. Cette recette teochew consiste à frire des cubes de farine de riz et de radis blanc dans une omelette, avec quelques jeunes oignons. Dans sa version dark, on ajoute de la mélasse ou une sauce noire sucrée.

- Et aussi le char kway teow, le bak kuh teh, la cuisine peranakan, etc.

Pour un panorama bien plus complet, voir aussi la cuisine en Malaisie.

Où manger ?

- Les hawkers centres (ou food centres) regroupent les étals des anciens marchands ambulants chinois, les hawkers, que les services d'hygiène du gouvernement ont peu à peu contraints à la sédentarisation. Qu'ils soient en plein air ou dans les centres commerciaux climatisés pour les plus modernes, l'ambiance est indescriptible.
Les Chinois viennent y manger leur soupe aux vermicelles ou les dim sum du petit déj et s'y retrouvent en masse au déjeuner. Et, si personne ne se regarde vraiment, il semble que tout le monde communique. On y trouve quantité de plats, des fruits de mer au poulet, le tout très bon marché.

- Les food courts sont des hawkers centres améliorés et ressemblent davantage à des cafétérias ou à un rassemblement de self-services. C'est souvent le meilleur moyen de se sustenter pour pas cher.

- Les night hawkers sont des dizaines de petites échoppes de nourriture pas chère qui se mettent en place par quartiers, par spécialités, dès la tombée de la nuit. On y mange vite, on y boit de la bière, on s'y retrouve entre amis, dans le respect des traditions singapouriennes.

- En dehors de ces « marchés », ce ne sont pas les restos qui manquent : la ville en compte près de 7 000, de la gamme moyenne à la plus chic !

Quelques fruits à goûter

- Goûtez le durian, fruit presque aussi gros qu'un ballon de foot, doté de piquants et facilement reconnaissable à son odeur ! Du coup, il est interdit dans certains lieux publics (hôtels, métro, bus, etc.). La chair n'a vraiment pas le goût de son odeur, il est donc très prisé des locaux. Plus rarement des Occidentaux... Extrêmement nourrissant, il est aussi très vitaminé. C'est d'ailleurs un fruit assez cher, à la consistance douce et un peu crémeuse. Fruit d'été.

- Le ramboutan est rouge et rond avec l'aspect d'un marron, et son goût rappelle les litchis.

- Le chiku a la forme d'un œuf. On lui enlève la peau (un peu comme un kiwi, sans les poils) pour déguster sa chair, au goût très sucré, légèrement musqué.

- Et puis le duku et le mango qui viennent de Malaisie, de Thaïlande, d'Inde ou des Philippines.

- Le mangoustan, de la taille d'une petite orange, au goût de framboise, est le meilleur des fruits tropicaux. En juillet-août, mais on en trouve d'importation en hiver.

- Le fruit du dragon (dragon fruit), à l'extérieur rose-violet avec un intérieur blanc et des graines noires est également un excellent fruit, un peu acidulé.

- Le carambole (starfruit) sert à faire un jus très rafraîchissant, tout au long de l'année.

Sans oublier les kiwis, ananas, bananes, pommes, poires, fraises...

On trouve tous ces fruits dans les échoppes des hawkers et food courts, présentés coupés ou en brochettes, mixés en jus ou smoothies, avec le plus souvent des indications sur leurs propriétés nutritionnelles.

Boissons

Pour vous rafraîchir, évitez donc les sodas... Désaltérez-vous plutôt dans un food court en vous faisant préparer un jus de pêche, d'orange, de melon, de banane... ou le tout mélangé. Pas cher, et Dieu que c'est bon !

Parfait, car l'alcool n'est pas donné. Dans les restos et les bars à karaoké, vous verrez les Singapouriens aisés commander d'onéreuses bouteilles de cognac VSOP et les siffler allègrement avec des glaçons comme de la limonade. Le whisky est déprécié depuis que les Chinois se sont aperçus que c'était la boisson des prolos anglais.

En revanche, les amateurs de bière seront comblés par la variété locale, la Tiger Beer et la ABC, une bière brune, proche de la Guinness.

Services voyage



Forum Singapour

Voir tous les messages
Restos et gastronomie

FILTRER LE FORUM SUR UN THÈME

Les dernières discussions du forum Restos et gastronomie Singapour

Ils cherchent un compagnon de voyage

Voir toutes les annonces

Vous cherchez un compagnon de voyage pour un trek, un voyage itinérant ou un tour du monde ? Un routard pour louer avec vous une maison à l'autre bout de la terre ?

Petites annonces Singapour

Voir toutes les annonces

Déposez gratuitement vos annonces concernant la vente, l'achat, l'échange ou le don de guides, cartes, sacs, objets utiles, souvenirs de voyage...

Actus Singapour

Agenda Singapour

Singapour Les articles à lire