Drapeau Sicile

Carte d'identité Sicile

- Superficie : 25 708 km².
- Population : 5 046 000 habitants.
- Densité : 196 hab./km².
- Statut dans la république italienne : région autonome depuis 1946, dotée d'un parlement régional.
- Capitale régionale : Palerme.
- Divisions administratives : Agrigente, Caltanissetta, Catane, Enna, Messine, Palerme, Ragusa, Syracuse, Trapani.
- Langue : l'italien, langue officielle, mais le dialecte sicilien est couramment employé dans les conversations en famille ou entre amis.
- Indice de développement humain : 0,951 (18e rang mondial).
- Sites inscrits au Patrimoine mondial de l'Unesco : la villa romaine de Casale à Piazza Armerina (inscrite en 1997) ; la zone archéologique d'Agrigente (1997) ; les îles Éoliennes (2000) ; les villes du baroque tardif de la vallée de Noto (2002) : Caltagirone, Militello in Val di Catania, Catane, Modica, Noto, Palazzolo Acreide, Ragusa et Scicli ; Syracuse (2005) ; la nécropole de Pantalica (2005) ; le mont Etna (2013).

Économie

Le tourisme

Le soleil, la mer, un patrimoine architectural exceptionnel, une cuisine succulente, sans parler du sens de l’hospitalité... L’île a de nombreux atouts en la matière. Environ 4 millions de touristes (dont 40 % d’étrangers) visitent la Sicile tous les ans. Si le secteur des services en général - qui occupe environ 75 % de la population active - souffre de la crise, le tourisme tire ces dernières années son épingle du jeu, bénéficiant notamment de la désaffection des voyageurs pour les pays du Maghreb suite aux soubresauts du Printemps arabe.

Les mines et l'industrie

Le secteur industriel (construction incluse) occupe 8,4 % de la population active et participe à environ 17 % du PNB de la Sicile.
L'île possède d'importants gisements de minerais, mais elle n'a pas su s'adapter aux nouvelles techniques d'extraction. Dans les années 1950 démarra l'exploitation du pétrole à Gela et à Ragusa, puis celle de ses dérivés, qui développèrent les industries chimiques et pétrochimiques. Le complexe d'Augusta, qui raffine du pétrole et produit du carburant sans plomb, est l'un des plus importants d'Europe.

L'agroalimentaire et la pêche

Le secteur de l'agroalimentaire (vin, huiles et pâtes) est peu important. Il permet cependant un certain équilibre entre les populations rurales et citadines.
La pêche est l'un des secteurs d'activité les plus vivants de l'île (qui possède le quart de la flotte italienne). Malgré la surexploitation de ses eaux, la Sicile a su se moderniser par une bourse aux poissons entre les différents ports et par un plan de repeuplement des fonds marins.

L'agriculture

Elle occupe 7,5 % de la population active. Elle n'arrive cependant pas à nourrir toute l'île. Près de 50 % de la surface agricole est dévolue aux céréales. Le pays exploite en particulier le blé. On y cultive aussi la vigne, essentiellement pour la vinification, et les fruits, en majorité les agrumes et le citron.
Le manque d'eau et le régime des latifundia (grands domaines agricoles qui utilisent encore aujourd'hui des techniques archaïques) sont autant d'obstacles au développement et à la modernisation de ce secteur d'activité.




Drapeau sejours week end Sicile

Partir en Sicile

  • Réserver votre week-end
  • Réservez un trek ou une randonnée
  • Réservez votre séjour à la carte
  • Réservez un hôtel
  • Trouver un billet d'avion
  • Louer une voiture
  • Trouvez une location
  • Réserver en camping et mobil home
  • Réservez un ferry
  • Réservez un vol + hôtel
  • Réservez une auberge de jeunesse
  • Se loger chez l'habitant

Andalousie