Cuisine, gastronomie et boissons Rome

Voir aussi la cuisine et les boissons en Italie.

Cuisine

 Marchés alimentaires

Véritable institution, le mercato a lieu une à plusieurs fois par semaine. On y trouve les excellents produits du terroir local : charcuterie, fromages, vins, huile d’olive, miel, fruits, légumes, etc., mais aussi de petits traiteurs qui étalent d’alléchants antipasti. Idéal pour se constituer un excellent pique-nique à prix juste, ou rapporter chez vous quelques souvenirs gourmands.

Les spécialités culinaires de Rome

La cuisine romaine se caractérise par ses influences rurales et juives. C'est une cuisine pauvre à l'origine mais elle demeure simple, saine, nutritive... et savoureuse.
Elle est assez variée : spécialités à base de pâtes, de viande (blanche seulement), d'abats divers (les fameuses tripa alla romana), de poissons (assez chers à Rome) et quantité de recettes à base de légumes (artichauts à la romaine, etc.).
Bien que peu raffinée, c'est une cuisine locale qui a su rester proche de la nature et de son terroir.

Alla giudea : les influences juives dans la cuisine romaine

Si les influences juives sur la cuisine romaine sont souvent méconnues, elles n'en sont pas moins fondamentales. Les restaurants du Ghetto se font fort de préserver toutes ces recettes. À commencer par les nombreuses charcuteries à base de bœuf et d'innombrables pâtisseries.

Le plus célèbre exemple est le carciofo alla giudea. L'artichaut, débarrassé de ses parties les plus dures, est ouvert, aplati puis passé à la friture. Il y a aussi l'agnello alla giudea, recette typique de Pâques, avec une sauce à base d'œuf et de citron, la concia, des courgettes frites et marinées, ou encore une tourte aux endives et aux anchois.

Boissons

Les vins du Latium (I vini laziali)

Les vins du Latium, qui représentent près de 5 % de la production nationale. En tout, ce terroir compte 5 IGT (indicazione geografica tipica ; vins de pays portant une indication géographique), 25 DOC (denominazione di origine controllata ; l’équivalent de nos AOC, conformes à des critères stricts) et 3 prestigieuses DOCG (denominazione di origine controllata e garantita), vins produits sous une réglementation encore plus contraignante...

- Les routards se souviendront sans doute du blanc des Castelli Romani, région au sud de Rome. Appellation générique qui regroupe 2 DOCG : frascati superiore et cannellino di frascati, et plusieurs DOC, dont les fameux colli albani, colli lanuvini, marino et montecompatri colonna...
Les deux tiers de la production totale de DOC et DOCG du Latium se font ici, sur des terres ensoleillées et fertiles qui favorisent notamment les cépages trebbiano et malvasia.

- En dehors des blancs fruités des Castelli Romani, le Latium produit dans la région de Viterbo un blanc fort réputé de Montefascione. On oublie parfois de mentionner - parmi les vins de la région - l'orvieto (classico ou non).
Le Latium produit essentiellement des vins sans bulles, vifs et fruités.

- Les rouges abondaient naguère dans la région des Castelli Romani. Aujourd'hui, les rouges y font figure d'exception, provenant pour la plupart du sud de Rome (Castelli Romani, Frosinone) : velletri, cesanese del piglio... (la 3e DOCG du Latium)... ou de Cerveteri (au nord de Rome). Les principaux cépages sont le merlot, le sangiovese, le montepulciano (au nord) et le cesanese.

- Enfin, parmi les vins de table (vini da tavola) et autres IGT, on débusque de très bons rouges, à commencer par le torre ercolana (un des meilleurs rouges d'Italie ; région d'Anagni), le colle picchioni et le vigna del vassalo, provenant tous deux du même producteur (dans les Castelli Romani)...

- À Rome, les bars à vins (enoteche) sont, avec les producteurs, un endroit privilégié pour goûter aux vins italiens et en particulier ceux du Latium.

- La plupart des restos proposent aussi du vin au pichet ou au verre (vino della casa), en général tout à fait correct et à un prix démocratique.

La sambuca

C'est LE digestif traditionnel des Romains à base d'anis, auquel une marque est naturellement associée : Molinari, nom de la fabrique familiale fondée à Civitavecchia qui produit cet alcool. Il se boit frais et à toute heure, souvent servi avec trois grains de café (con mosca). Sur la côte adriatique, on met un peu de sambuca pour corriger son café (caffè corretto). À Rome, on le corrige non pas avec de la sambuca... mais avec de la grappa !

Services voyage



Forum Rome

Voir tous les messages
Restos et gastronomie

FILTRER LE FORUM SUR UN THÈME

Les dernières discussions du forum Restos et gastronomie Rome

Vos discussions préférées du forum Restos et gastronomie Rome

Ils cherchent un compagnon de voyage

Voir toutes les annonces

Vous cherchez un compagnon de voyage pour un trek, un voyage itinérant ou un tour du monde ? Un routard pour louer avec vous une maison à l'autre bout de la terre ?

Petites annonces Rome

Voir toutes les annonces

Déposez gratuitement vos annonces concernant la vente, l'achat, l'échange ou le don de guides, cartes, sacs, objets utiles, souvenirs de voyage...

Actus Rome

Agenda Rome

Rome Les articles à lire

« Week-end à Rome, tous les deux sans personne » chantait Étienne Daho. De Rome à...