Vie pratique sur place République dominicaine

Décalage horaire

Il y a 6h de moins par rapport à la France en été et 5h en hiver.

Électricité

- Le courant est en 110 volts comme aux États-Unis, mais la ressemblance s’arrête là. Ici, on a du courant alternatif, une fois ça marche, une fois ça ne marche pas... même si la situation s’est largement améliorée ces dernières années.

- Transformateur : de moins en moins nécessaire sur le terrain, parce que les chargeurs d’ordinateurs et de téléphones portables transforment automatiquement le courant de 110 en 220 volts. Il suffit de les brancher, et ça marche ! Dans le doute, munissez-vous d’un adaptateur international (ou universel), très pratique car valable ensuite dans de nombreux pays. Une prise multiple peut s’avérer utile pour brancher plusieurs appareils à la fois.

- Adaptateur : attention, les prises de courant sont composées de trois trous disposés en triangle, chaque trou étant de forme rectangulaire et très étroit. Il est donc indispensable d’avoir un adaptateur universel.

- Coupures de courant : le phénomène des apagones (coupures de courant) est bien caractéristique d’un pays comme la République dominicaine, qui possède le record mondial de générateurs privés par habitant. La privatisation de l’électricité (depuis 1999) n’a pas résolu le problème des coupures de courant, encore fréquentes. Si vous voyagez dans des hôtels de standard moyen et de luxe, quand il y a des coupures, de gros générateurs prennent automatiquement le relais. En revanche, dans les campagnes, certains villages n’ont de courant que 12 ou 14h par jour.

Langue

La langue officielle est l'espagnol et, à part l'accent et quelques expressions typiquement locales, c'est à peu près le même qu'en Espagne.
Dans les grandes villes, on parle un peu l'anglais, voire l'italien ou l'allemand (les Allemands sont nombreux dans le pays).
Le français est très étudié (l'Alliance française a plusieurs établissements dans le pays) et prédomine même dans certains coins comme Las Terrenas, surtout dans le secteur touristique. Il faut rappeler que beaucoup d'Haïtiens (donc francophones) vivent en République dominicaine.

Poste

La poste officielle, moyennant 60 RD$, expédiera en une vingtaine de jours, dans le meilleur des cas, votre carte postale à bon port. Dans le pire des cas, elle n’arrivera pas du tout !
Sérieusement, s’il y a bien un secteur défaillant en République dominicaine, c’est celui de l’acheminement du courrier. Il y de grandes chances que vos cartes postales n’arrivent jamais à bon port...

D’ailleurs, sachez que la distribution du courrier, au sens où nous l’entendons, n’existe pas vraiment ici. Pour recevoir du courrier ou des colis, l’INPOSDOM (Instituto Postal Dominicano) devra vous envoyer une motoconcho depuis Santo Domingo !

Téléphone et télécommunications

Téléphone

Appels internationaux

- De la France vers la République dominicaine : 00 + 1 + numéro du correspondant à 10 chiffres, commençant systématiquement par 809 ou 829.
- De la République dominicaine vers la France : 011 + 33 + numéro du correspondant (sans le 0). Compter environ 20 RD$/mn pour l'Europe et 6 RD$ pour le Canada.

Il n'y a pas d'indicatif de ville en République dominicaine.

- Quand on appelle d'un portable à un autre portable, si la puce est dominicaine, on commence directement par le 809 ou le 829. Si la puce du téléphone a été achetée à l'étranger, alors il faut composer le 1-809 (ou 1-829). D'un fixe à un portable, il faut également faire le 1-809 (ou 1-829).

À savoir : si le numéro de votre interlocuteur commence par 809 ou 829, ça ne veut pas dire pour autant qu'il s'agit d'un portable... !

Le téléphone portable en République dominicaine

On peut utiliser son propre téléphone portable en République dominicaine avec l’option « Monde ».

- À savoir : seuls les téléphones tribandes - et smartphones bien sûr - fonctionnent sur place. Pour être sûr que votre appareil est compatible avec votre destination, se renseigner auprès de votre opérateur.

- Activer l’option « international » : pour les abonnés récents, elle est en général activée par défaut. En revanche, si vous avez souscrit à un contrat depuis plus de 3 ans, pensez à contacter votre opérateur pour souscrire à l’option (gratuite). Attention toutefois à le faire au moins 48 heures avant le départ.

- Le « roaming » : c’est un système d’accords internationaux entre opérateurs.

- Vous recevez rapidement un SMS de votre opérateur qui propose un pack voyageurs plus ou moins avantageux (plutôt moins que plus), incluant un forfait limité de consommations téléphoniques et de connexion Internet. Bon, le « roaming » coûte tout de même très cher !

- Tarifs : ils sont propres à chaque opérateur et varient en fonction des pays (le globe est découpé en plusieurs zones tarifaires). À l’international, vous êtes facturé aussi bien pour les appels sortants que les appels entrants.

- Internet mobile : utiliser le wifi à l’étranger et non les réseaux 3G ou 4G. Sinon on peut faire exploser les compteurs.
Conseil avisé : désactiver la connexion « données à l’étranger » (dans « Réseau cellulaire »). Il faut également penser à supprimer la mise à jour automatique de votre messagerie qui consomme elle aussi des octets sans vous avertir (option « Push mail »). Opter pour le mode manuel.

Bons plans pour utiliser son téléphone à l’étranger

- Acheter une carte SIM/puce sur place : c’est une option avantageuse pour rester joignable avec ses proches et/ou si vous pensez passer des appels sur place.
Avant tout, il faut vous assurer que votre téléphone est bien débloqué.
Il suffit ensuite d’acheter à l’arrivée une carte SIM/puce locale prépayée dans une agence de télécom. Plusieurs compagnies privées se partagent le marché des télécommunications, notamment Claro (la compagnie principale et la mieux implantée dans tout le pays), Orange (tarifs moins élevés) ou encore Viva (bien implantée dans les grandes villes). Les deux premières sont largement représentées dans les principales villes du pays et même à l’aéroport. On vous attribue aussitôt un numéro de téléphone local. Seul le passeport est exigé.
Chez Claro ou Orange, par exemple, une carte SIM/puce coûte environ 100 à 150 RD$, soit seulement 2-3 €. Y ajouter un peu de crédit (à partir de 30 RD$ et sans limitation...). Possibilité d’obtenir un accès Internet selon différentes formules (en mégas ou en gigas, pour 1 jour, 3 jours, 7 jours, etc.). Si votre téléphone personnel n’est pas débloqué, acheter un téléphone Alcatel (les moins chers coûtent env 800-1 000 RD$).

- Se brancher sur les réseaux wifi est le meilleur moyen de se connecter au web gratuitement ou à moindre coût. Aujourd'hui, la plupart des hôtels, restos et bars disposent d’un réseau, généralement gratuit.

- Une fois connecté grâce au wifi, à vous les joies de la téléphonie par internet.
Le logiciel Skype, le plus répandu, vous permet d’appeler vos correspondants gratuitement s’ils sont eux aussi connectés, ou à coût très réduit si vous voulez les joindre sur leur téléphone.
L'application Viber permet d’appeler et d’envoyer des messages, des photos et des vidéos, sans frais.
Même principe avec WhatsApp Messenger, encore plus populaire que Viber.

Internet et wifi

De plus en plus d’hôtels, surtout de catégorie « Prix moyens » à « Chic » sont équipés en wifi (généralement à la réception seulement, la plupart du temps gratuit). Sinon, ils tiennent parfois un ordinateur à disposition.

Par ailleurs, on trouve quelques cybercafés en ville, mais avec l’explosion du wifi, ils ont tendance à disparaître. Attention, le service internet dans les resorts est horriblement cher. Préférer les petits centres internet, souvent deux à trois fois moins chers et parfois équipés de Skype. Compter environ 10 RD$ pour 15 mn de connexion et 40 RD$ pour 1h. Pour appeler en France, compter environ 15 RD$/mn vers un fixe et 20 RD$ vers un portable.

Services voyage



Forum République dominicaine

Voir tous les messages

FILTRER LE FORUM SUR UN THÈME

Les dernières discussions du forum République dominicaine

Ils cherchent un compagnon de voyage

Voir toutes les annonces

Vous cherchez un compagnon de voyage pour un trek, un voyage itinérant ou un tour du monde ? Un routard pour louer avec vous une maison à l'autre bout de la terre ?

Petites annonces République dominicaine

Voir toutes les annonces

Déposez gratuitement vos annonces concernant la vente, l'achat, l'échange ou le don de guides, cartes, sacs, objets utiles, souvenirs de voyage...

Actus

Agenda

République dominicaine Les articles à lire