Traditions et coutumes Québec

Religions et croyances

Les religions chrétiennes sont fortement majoritaires, mais toutes les autres grandes religions sont aussi représentées au Canada. Contrairement à leurs voisins américains, il y a une séparation très nette entre religion et vie politique.

Au Québec, les dynamiques sont différentes, mais le résultat est le même. Le clergé y a joué un rôle déterminant dans l'histoire politique jusqu'aux années 1960, mais ce n'est plus le cas. Et si la plupart des Québécois se déclarent croyants, peu sont pratiquants.
Presque tous les cultes sont représentés au Québec, avec une large prédominance du catholicisme dit « culturel ». Protestants, musulmans, orthodoxes et juifs constituent les principaux groupes minoritaires. À Montréal, la grande ville multiculturelle du Québec, on retrouve le même foisonnement de religions – et leur même cohabitation – que dans le Canada anglais.

La dernière décennie a néanmoins vu une résurgence des débats sur les « accommodements raisonnables ». En gros, c’est une façon de répondre à des demandes venues d’une minorité qui n’incommodent pas la majorité. Un exemple : au début des années 2000, les cours de religion catholique sont supprimés au Québec pour ne pas contraindre les enfants issus des minorités à les suivre. Mais l’enseignement religieux n’est interdit dans les garderies que depuis 2011 ! À d'autres occasions, des jugements interdisent aux élus de commencer une réunion par une prière.
Mais de l'accommodement raisonnable à l'accommodement déraisonnable, il n'y a souvent qu'un pas... Ainsi, lorsque le directeur général des élections autorise les femmes portant le niqab (voile intégral) à voter sans se dévoiler, lorsque certains exigent le retrait des sapins de Noël des espaces publics pour ne pas contraindre les non-chrétiens à supporter ce symbole religieux « ostentatoire », les esprits s'échauffent.
La plupart des cas litigieux ont récemment porté sur des symboles musulmans, mais les autres communautés sont aussi concernées. Les critiques se fsont multipliées, certains estimant que ces accommodements favorisent le communautarisme.
Pour mettre les choses à plat, une commission de consultation a été créée : elle a conclu à une tendance au sensationnalisme des médias, désignés comme en partie responsables des controverses...

Quant aux Amérindiens, ils pratiquent les religions animistes de leurs ancêtres souvent métissées d'éléments de foi chrétienne.

Savoir-vivre et coutumes

- Appellation des repas : le matin, on attaque la journée avec un bon déjeuner (et non un petit déjeuner). Le midi, c’est le dîner. Le soir (dès 19h), on prend le souper. Et pour le « quatre-heures » ? Ben... on ne sait pas.

- Le 5 à 7 : c’est la coutume de se retrouver autour d’un verre entre amis ou collègues après le travail. Ensuite, chacun regagne ses pénates pour le souper.

- L’addition : au resto, les gens paient séparément, même parfois dans les couples (il n’est pas toujours bien vu de payer pour une fille que l’on invite à souper). D’où la question quasi systématique du serveur (ou de la serveuse) au moment de l’addition : une seule facture ou plusieurs ?

– Drague : au Québec, l’égalité n’est pas une blague, les filles draguent aussi.

- Entraide : dans les pays froids, l’entraide n’est pas un vain mot. Si vous êtes en panne au bord de la route, on s’arrêtera pour vous aider, surtout à la campagne.

- Les Québécois ne comprennent pas toujours qu’on puisse s’engueuler pour des opinions différentes. Ils n’ont pas cette passion du débat franc et parfois brutal qui est un sport national chez nous. Donc, un Français qui défend mordicus ses opinions semblera souvent arrogant. De même, pas la peine de commencer à râler au moindre imprévu, vous vous retrouveriez face à un mur d’incompréhension. En bref, restez nature, ouvert et positif. Et qui avez l’accent !

- Mesures : depuis 1977, on compte en kilomètres, mais en cuisine les n’oubliez pas qu’ici, c’est vous volumes sont encore en tasses (240 ml) et on mesure toujours en pouce (2,54 cm). Il est d’ailleurs bon de savoir qu’il y a inévitablement 12 pouces dans un pied. Vérifiez sur vous.

- La tire : à la sortie de l’hiver, les citadins se retrouvent en masse dans les érablières pour célébrer « la fête au Sucre ». Le sirop d’érable est chauffé, puis étalé sur la neige qui le fige presque instantanément : c’est ça la tire. Dans les cabanes à sucre, les enfants s’en mettent jusque-là, bien imités d’ailleurs par les adultes !

- Les déménagements du 1er juillet : ce jour férié (fête du Canada), les Québécois déménagent en chœur car c’est à cette date que se terminent les baux. Les camions bloquent les rues, on se balade avec son matelas sur le dos, les frigos traînent au milieu du trottoir... C’est l’heureux festival de la récup, pendant que d’autres défilent dans les rues pour la fête nationale !

– Les « ventes de garage » : l’équivalent des garage sales (vide-greniers) américains. Ces ventes sont tellement courantes du printemps à la fin de l’été qu’elles sont devenues une sorte de leitmotiv. Une bonne occasion de fraterniser tout en faisant de bonnes affaires.

Services voyage



Forum Québec

Voir tous les messages

FILTRER LE FORUM SUR UN THÈME

Vos discussions préférées du forum Québec

Ils cherchent un compagnon de voyage

Voir toutes les annonces

Vous cherchez un compagnon de voyage pour un trek, un voyage itinérant ou un tour du monde ? Un routard pour louer avec vous une maison à l'autre bout de la terre ?

Petites annonces Québec

Voir toutes les annonces

Déposez gratuitement vos annonces concernant la vente, l'achat, l'échange ou le don de guides, cartes, sacs, objets utiles, souvenirs de voyage...

Actus Québec

Agenda Québec

Québec Les articles à lire