Hébergements et hôtels Pologne

Les campings

Assez, voire très nombreux dans les coins touristiques, comme sur le littoral de la mer Baltique ou en Mazurie, ils sont ouverts en principe de début mai à fin septembre.
Si certains ont encore des équipements assez rudimentaires, on note une modernisation graduelle des infrastructures pour les plus grosses structures (de plus en plus souvent équipées pour les camping-cars). Les emplacements sont rarement délimités et on s’installe un peu où l’on veut – où l’on peut en pleine saison !

  • Liste complète dans la brochure Poland Map of Campsites, disponible dans les offices de tourisme polonais à l’étranger, ou directement auprès de la fédération.
  • Renseignements auprès de la Fédération polonaise du camping et caravaning.

Les chalets de montagne

En montagne, les randonneurs ont à leur disposition tout un réseau de chalets et refuges, qui permettent notamment de traverser entièrement les Sudètes et les Carpates.
Indépendamment de leur équipement très varié (du confort spartiate jusqu’au luxueux), une règle est toujours observée : on ne peut refuser l’hospitalité à quiconque parvient jusque-là par ses propres moyens, surtout dans la soirée. S’il n’y a pas de lits libres dans les chambres, on a toujours droit à une place sur le plancher.

Les auberges de jeunesse (schronisko młodzieżowe)

Il y en a dans toutes les villes et en dehors : en tout, 252 sont affiliées à la Fédération polonaise des auberges de jeunesse (PTSM). Il en existe de deux sortes : les permanentes, ouvertes toute l’année, et les saisonnières, qui sont aménagées en juillet et août dans les écoles.
En règle générale, les permanentes sont mieux agencées et ont parfois des chambres doubles ou triples, alors que les autres proposent invariablement 10 ou 15 lits de camp dans une salle de classe. Certes, on y trouve en général une cuisine, mais rarement très cosy vu l’âge, le look des bâtiments et le manque de convivialité des espaces communs.

Le règlement est souvent le même : entre 10h et 17h, il faut quitter les lieux (on peut laisser ses affaires). Le soir, la porte ferme à 22h ou 23h, sauf accord préalable. À certaines périodes, ces AJ sont envahies de groupes scolaires, souvent très jeunes. La place peut donc manquer... mais pas le bruit !

Les tarifs tournent autour de 30-40 Zl/personne. La carte internationale des auberges de jeunesse n’est pas forcément nécessaire, mais elle donne droit à des réductions.

Les hostels

Si les AJ institutionnelles n’invitent pas forcément au sourire, les hostels (AJ privées), principalement présents en ville, offrent un visage autrement plus avenant. La tendance serait même aux AJ « de luxe », avec petits dortoirs (4-6 lits), bons matelas bien épais, lumière et prise électrique individuelle pour chaque lit... voire sanitaires dans chaque dortoir. On a même vu une AJ de Varsovie avec des sèche-cheveux à disposition !

Les structures sont généralement conviviales, avec presque toujours cuisine et salon-bar à disposition.

Dans les grandes villes, des activités sont souvent proposées : tournée des bars, cours de cuisine polonaise, tournois de ping-pong, etc. Le seul bémol tient au prix : dans ce genre d’AJ, il faut plutôt tabler sur 50-80 Zl/personne.

Les hôtels universitaires

Durant les mois de juillet et août, les résidences universitaires s’ouvrent aux touristes. Parfois légèrement plus chères que les auberges de jeunesse, elles restent abordables, d’autant que la carte internationale d’étudiant donne généralement droit à une réduction.

Pour les trouver, adressez-vous aux offices de tourisme ou, éventuellement, à Almatur, l’agence de voyages des étudiants.

Les chambres sont en général pour 1, 2, 3 ou 4 personnes, avec toilettes et douches à l’étage – dans certaines résidences universitaires, il y a 1 salle de bains pour 2 chambres, voire une cuisine basique (souvent juste un frigo). Salon TV, ordis, wifi et machine à laver sont aussi le plus souvent disponibles et certains lieux disposent d’une cantine universitaire.

Reste à savoir que ces hébergements sont souvent pas mal excentrés et rarement très folichons en termes d’architecture et de design !

Chez l’habitant

L’été, dans les régions les plus touristiques, chaque façade ou presque se couvre d’un panneau Noclegi (hébergement), Pokoje gościnne (chambre d’hôtes) ou Wolne pokoje (chambre disponible).
Derrière ces appellations, on trouve de tout : 2 petits lits étroits avec douche à l’étage dans une maison privée où l’on communique surtout grâce à l’intervention du Saint-Esprit, ou grosse pension établie de longue date, avec un jardin équipé de barbecue, piscine gonflable et jeux pour les enfants, qui n’a pas grand-chose à envier à un hôtel familial.

Les prix varient donc pas mal mais sont, généralement, inférieurs à ceux des vrais hôtels.

Sachez toutefois que les chambres d’hôtes se regroupent le plus souvent dans des quartiers résidentiels pas forcément pratiques pour visiter les centres-ville.

Si l’on vous démarche, par exemple à la descente du bus (photos à l’appui !), faites-vous bien préciser l’emplacement.

Agritourisme (agroturystyke)

Les séjours dans les exploitations rurales se font populaires en Pologne. L’hébergement dans des gîtes ruraux s’organise le plus fréquemment dans des chambres distinctes de la maison principale. On rencontre aussi des maisons entières spécialement aménagées pour la location, qui disposent de chambres avec salle de bains.

Elles sont classées en trois catégories : 1, 2 ou 3 soleils, attribués non seulement en fonction du confort et des équipements, mais aussi des offres touristiques (repas, participation aux travaux de la ferme, stages, etc.).

Les hôtels

La qualité des hôtels polonais n’a plus grand-chose à envier à ceux de l’ouest de l’Europe, tant en termes de décoration que d’équipement. Feu les hôtels d’État (qui se nomment toujours Orbis) ont passé un accord avec le groupe Accor, ce qui leur a donné un sacré coup de neuf.

L’accueil, désormais souvent bilingue, s’est aussi notablement amélioré depuis la période communiste !

Le problème actuel serait plutôt de trouver de la place, même hors saison, dans les villes touristiques comme Varsovie, Cracovie ou Gdańsk ; donc RÉSERVEZ si vous connaissez vos dates.

Demeures historiques

Certaines demeures historiques (palais, châteaux, manoirs) ont fait leur mutation vers l’hôtellerie (de luxe en général). C’est l’occasion de vous offrir des étapes bercées par la patine de la Pologne éternelle, avec en général un bon niveau de confort... et une facture certes élevée mais toujours avantageuse par rapport à ce que vous paieriez dans une adresse équivalente en Europe occidentale.

Services voyage



Forum Pologne

Voir tous les messages
Hébergement et hôtels

FILTRER LE FORUM SUR UN THÈME

Les dernières discussions du forum Hébergement et hôtels Pologne

Ils cherchent un compagnon de voyage

Voir toutes les annonces

Vous cherchez un compagnon de voyage pour un trek, un voyage itinérant ou un tour du monde ? Un routard pour louer avec vous une maison à l'autre bout de la terre ?

Petites annonces Pologne

Voir toutes les annonces

Déposez gratuitement vos annonces concernant la vente, l'achat, l'échange ou le don de guides, cartes, sacs, objets utiles, souvenirs de voyage...

Actus Pologne

Agenda Pologne

Pologne Les articles à lire