Drapeau Israël, Palestine

Géographie Israël, Palestine

Géographie

Israël

Carrefour du Proche-Orient, Israël et la Palestine se trouvent à la jonction des continents africain et asiatique, à la pointe occidentale des terres cultivables du Croissant fertile. À l'ouest, le rift sépare la plaque africaine de la plaque arabique et délimite Israël et la Palestine de la Jordanie par la plus longue vallée du monde.
Le Jourdain s'y écoule depuis les hauts plateaux du Golan jusqu'à la mer Rouge, en passant par le lac de Tibériade et les profondeurs de la mer Morte, le point le plus bas du globe (- 424 m).

Entre mers et déserts, le climat et les paysages sont assez contrastés, en raison des glissements de terrains entre les diverses plaques tectoniques et la rencontre des climats méditerranéen et désertique. La topographie change sans cesse.

Israël comprend, grosso modo, quatre régions :
- Au nord, les terres fertiles et les vignobles de Galilée, le haut plateau du Golan avec le mont Hermon, dont la cime enneigée culmine à 2 814 m.
- Au sud, les déserts de rocailles et de sable du Néguev et de l'Arava, limitrophes des déserts du Sinaï en Égypte et de la Jordanie.
- À l'ouest, le littoral méditerranéen et les grands centres urbains israéliens (Tel-Aviv, Haïfa).
- À l'est, la vallée du Jourdain. Il y fait chaud, même très chaud en été.

- Ce petit pays compte aussi trois mers et un lac : la Méditerranée à l'ouest ; la mer Rouge au sud, et deux étendues d'eau intérieures sous le niveau de la mer : la mer Morte et son taux de salinité record (- 424 m), et le lac de Tibériade (à - 212 m).

Palestine

La Palestine est composée de deux territoires discontinus :
- la Cisjordanie, en forme de fève à l'est d'Israël, qui possède une frontière non souveraine avec la Jordanie ;
- et la bande de Gaza, une mince bande de terre de 45 km de long sur 8 km de large située au sud-ouest d'Israël, avec l'Égypte pour voisine.
Le paysage se révèle d'une grande variété, avec le littoral méditerranéen bordé par la bande de Gaza à l'ouest, les collines de Cisjordanie qui recueillent la majorité des pluies hivernales et la vallée du Jourdain à l'est qui descend vers la mer Morte, le point le plus bas du globe (- 424 m).

Environnement

Sécheresse, pollution, évaporation, détournement des cours d'eau et surexploitation des ressources sont autant de défis majeurs.
La faune et la flore ont été victimes du développement démographique et économique rapide et des conflits de la région.

Pour compenser la forte déforestation, le gouvernement israélien mène une politique de reboisement qui a eu le mérite de quintupler le nombre d'arbres (surtout des pins). Mais une seule espèce d'arbre ne peut qu'appauvrir l'écosystème et acidifier le sol et l'eau.

La permanence du conflit a aussi mis à rude épreuve la nature et ses ressources : la création du mur et l'implantation des colonies ont conduit au déracinement massif d'oliviers, ressource économique majeure pour les Palestiniens.

L'eau : le nerf de la guerre ?

Au Proche-Orient où les ressources aquifères disponibles sont limitées, la bataille pour l'eau cristallise tous les problèmes de la région. Pas étonnant qu'Israël ait fait de la maîtrise des ressources hydrauliques une de ses priorités stratégiques. Il suffit d'ailleurs de traverser la vallée du Jourdain en été pour observer la disparité d'accès à l'eau entre Israéliens et Palestiniens.

Les ressources disponibles en Israël

Israël a la mainmise sur le lac de Tibériade qui fournit un tiers de l'eau consommée dans le pays mais qui s'amenuise au fil des ans en raison d'un taux d'évaporation élevé. L'État israélien dispose aussi d'un aquifère côtier, des sources du Golan, occupées depuis 1967, et partage celle du Jourdain avec la Jordanie. Israéliens et Palestiniens se « répartissent » deux principales sources d'eau : souterraine (appelée « aquifère de montagne ») et de surface (le Jourdain, principalement).

La gestion des déchets en Cisjordanie

La (mauvaise) gestion des déchets constitue un vrai problème en Cisjordanie et une réelle menace pour l'environnement. Le moindre terrain vague des villes, jusque dans les sites archéologiques (à Naplouse notamment), recueille les détritus en tout genre. Si la gestion peut être mise en cause, les comportements individuels portent une grande responsabilité.
Il est vrai que, dans le contexte actuel, avec l’occupation d’une grande partie du territoire par Israël, la mise en place d’un réseau global d’assainissement et de gestion des déchets n’est pas simple.




On en parle sur le forum Israël et Territoires palestiniens

> Tous les messages Climat Israël et Territoires palestiniens

SUJET dernier
  en été à Mitzpe Ramon (1 réponse) 26/05/2014
  Baignade dans la Mer Morte début Avril (4 réponses) 22/03/2014
  Réveillon en Israel / climat ? (1 réponse) 15/09/2013
  Israel en Novembre (2 réponses) 11/07/2013
  Température nuit mer morte et Néguev (2 réponses) 24/05/2013
  Meteo en octobre en Israel (3 réponses) 20/05/2013
  Israel fin février (2 réponses) 23/09/2012
  Bonnes périodes pour voyage Israel - et mer morte (2 réponses) 01/05/2012
  Baignade à Tel Aviv et en Mer Rouge en mars ou avril ? (1 réponse) 09/02/2012
  baignade tel aviv en fevrier (1 réponse) 28/12/2011
Accéder au forum Israël et Territoires palestiniens
Drapeau sejours week end Israël, Palestine

Partir en Israël, Palestine

  • A voir, à faire en Israël et territoires palestiniens
  • Réservez un circuit
  • Réservez votre séjour
  • Réservez un hôtel
  • Réservez un vol
  • Louer une voiture
  • Trouvez une location
  • Partagez votre taxi Paris - Aéroport
  • Réservez un vol + hôtel
  • Réservez une auberge de jeunesse

Applis Routard Iphone Ipad