Transports et déplacements Iran

Comment aller en Iran

Compte tenu de la situation géopolitique actuelle, mieux vaut éviter de se rendre en Iran depuis un pays frontalier. Les zones frontalières sont particulièrement dangereuses. N’oublions pas que l’Iran jouxte des pays en guerre comme l’Afghanistan et l’Irak… Mais les frontières partagées avec le Pakistan et la Turquie ne sont pas plus recommandées.

Mieux vaut privilégier l'avion pour rejoindre l'Iran. Air France et Iran Air relient Paris-CDG et Téhéran opère sans escale. De nombreuses compagnies desservent Téhéran, aussi bien des compagnies européennes comme Alitalia, Lufthansa ou KLM que des compagnies du Golfe comme Gulf Air, Qatar Airways ou Emirates, ou les compagnies turques Pegasus ou Turkish Airlines.

Certains voyageurs se rendent en Iran à partir de l’Ouzbékistan pour prolonger un séjour culturel sur le thème de la route de la soie, cependant on ne recommande pas de voyager avec les compagnies d’Asie Centrale, souvent équipées de Tupolev.

Se déplacer en Iran

Le prix de l’essence extrêmement bas rend les transports routiers et aériens très attractifs.

En avion

Il existe un bon réseau de laisons aériennes. Depuis Téhéran, on peut facilement rejoindre les villes qui méritent d’être visitées comme Ispahan (Esfahan), Shiraz, Mashad ou Bandar-e Abbas.

Soyez vigilant sur le choix des compagnies et des appareils. On recommande de privilégier la compagnie nationale, Iran Air, ou Mahan Air, réputée pour sa ponctualité.

En bus

Les compagnies de bus desservent tout le pays.  On en compte une vingtaine (Iran Peima, Peike Saba, Royal Safar-VIP, Hamsafar, RAJA, Seir o Safar…).

Les prix sont particulièrement compétitifs. Les bus sont confortables et les routes principales tout autant. Les bus sont divisés en deux catégories : les Volvo et les Mercedes. Les premiers sont plus confortables et plus rapides, la petite différence de prix vaut bien ce gain.

Les bus sont très confortables, avec de vrais sièges inclinables. Les « VIP » sont la crème. Pour les longs trajets, une petite boisson fraîche et un panier-repas sont systématiquement inclus dans la prestation.

Pour un aller simple Téhéran-Ispahan, compter 6h, pour Shiraz 7h30, pour Tabriz 9h, et pour Yazd 6h. À Téhéran, les départs se font soit à la gare Tehran Railstation, soit au Tehran Beihaghi Terminal ou Argantin Terminal. Vous pouvez prendre vos billets à l’avance, surtout si vous voyagez en haute saison.

Peu de panneaux indiquent les bus, mais les rabatteurs clament haut et fort les destinations : faites-leur vérifier que vous prenez le bon véhicule. N’hésitez pas à demander aux autres voyageurs de vous aider, les Iraniens sont très serviables.

On trouve aussi des minibus, moins confortables, mais assez pratiques pour les courts trajets.

Les gares routières des villes de provinces sont souvent excentrées, prenez un taxi ou un taxi collectif pour vous rendre à votre hôtel.

En train

Il existe également un bon réseau ferroviaire, et tous les trains transitent par Téhéran. C’est la solution à privilégier pour les trajets de nuit : un train couchette sera plus confortable qu’un bus.

Les billets en 1e classe coûtent plus chers que le bus, mais les voyages en train sont toujours particulièrement agréables. Choisissez de préférence la première classe avec les compartiments couchettes pour 4 ou 6 personnes. Pour les femmes voyageant seules, on recommande les compartiments non mixtes.

Le trajet en train entre la capitale, Téhéran, et la ville sainte de Mashad est très populaire. Il existe même un train de classe supérieure, le Simorgh, avec dîner et petit déjeuner inclus.

La législation concernant la cigarette n’est pas la même, n’oubliez pas de demander un wagon non-fumeur si vous ne souhaitez pas être incommodé.

Transports inter-urbains

Taxis collectifs : savari ou Paykan

Les savari sont des taxis collectifs un peu vétustes, communément appelés Paykan, en référence à la marque, sillonnent les villes. N’oubliez pas de fixer le prix à l’avance, et sachez qu’ils parlent souvent en tomans.

Taxis privés

Il existe des taxis d’agence ou « téléfon taxi » comme disent les Iraniens, car on les commande par téléphone. Plus chers mais confortables, on peut les commander avec l’aide de la réception de l’hôtel ou d’un restaurant.

Bien que les routes soient en très bon état, sachez que les accidents de la route sont fréquents, le respect du code de la route ne s’inscrit pas dans l’ADN des conducteurs iraniens, c’est plutôt « pousse-toi-de-là-que-je-m’y-mette ».

Soyez prudent.

Métro

Téhéran est dotée d’un métro propre et bon marché. Une solution rapide et pratique, car il faut parfois plus d’une heure pour traverser la capitale en voiture tant elle est embouteillée. L’aéroport Mehrabad est relié (avec un changement en tramway) ainsi que le grand bazar au sud de la ville, derrière lequel se trouve la principale gare routière.

On trouve aussi des lignes de métro à Ispahan (des travaux ont été effectués sur les lignes) et à Mashad.

Il existe des compartiments réservés aux femmes.

Services voyage



Forum Iran

Voir tous les messages
Transport

FILTRER LE FORUM SUR UN THÈME

Les dernières discussions du forum Transport Iran

Ils cherchent un compagnon de voyage

Voir toutes les annonces

Vous cherchez un compagnon de voyage pour un trek, un voyage itinérant ou un tour du monde ? Un routard pour louer avec vous une maison à l'autre bout de la terre ?

Petites annonces Iran

Voir toutes les annonces

Déposez gratuitement vos annonces concernant la vente, l'achat, l'échange ou le don de guides, cartes, sacs, objets utiles, souvenirs de voyage...

Actus Iran

Agenda Iran

Iran Les articles à lire

Enivrantes senteurs d'Orient, épices, échoppes débordant de merveilles, douceurs à la...