Argent et budget Iran

Argent, banques, change

Monnaie

La monnaie est le rial iranien (IRR), mais les Iraniens parlent souvent en « toman », chaque toman équivaut à 10 rials. Les dévaluations successives font que les prix s’expriment en milliers de rials, voire millions.

Taux de change en juillet 2017 : 1 € = 38 000 rials, tandis que 100 000 rials = 2,60 €.

On trouve de nombreux distributeurs automatiques, mais les cartes bancaires étrangères ne sont pas acceptées du fait de l’embargo international. Vous ne pourrez pas non plus les utiliser pour payer, excepté chez les marchands de tapis, dont les terminaux transitent par des pays étrangers. Le prix sera alors majoré.

Pensez à emporter des euros ou des dollars en espèces à changer.

Vous pourrez effectuer le change dans les banques, ouvertes du samedi au mercredi de 7h30 à 13h30 et le jeudi de 7h30 à 12h30. Attention, le week-end commence le jeudi soir en Iran.

Les agents de change offrent aussi de bons taux et des délais de transaction plus courts que dans les banques.

Les chèques de voyage seront également inutiles.

Budget en Iran

L’inflation est galopante, ici on compte en milliers de rials. Voyager reste néanmoins moins cher qu’en Europe.

Les hôtels et monuments pratiquent des tarifs majorés pour les étrangers. L’essence est peu chère (10 000 rials le litre), les transports sont bon marché.

Hébergement

- Bon marché : on trouve des pensions (mosaferkhuneh) destinées aux travailleurs iraniens, mais certaines acceptent les étrangers. Vous aurez parfois de bonnes surprises dans les petits hôtels, d’autres vous sembleront rudimentaires, vétustes et sales… Comptez 2-3 € la chambre simple ou double en hôtel, moins encore pour un lit en dortoir dans une mosaferkhuneh.

- Prix moyen : ces hôtels bénéficient d’une salle de bain dans la chambre et d’une télévision (sans le câble). De 15 à 50 €. On trouve aussi des chambres chez l’habitant (otagh), notamment dans les régions touristiques prisées par les Iraniens, comme la mer Caspienne. Elles ne sont pas bien balisées, renseignez-vous dans la rue. Certains Iraniens ultra-connectés sont présents sur les réseaux de location entre particuliers (Bedycasa, Homestay) ; les prix vont de 12 € pour une chambre à Téhéran à une soixantaine d’euros pour une maison dans un lieu touristique comme Yazd ou Ispahan.

- Plus chic : l’offre est balbutiante. Il y a peu d’hôtels haut de gamme, en dehors de quelques ex-hôtels de chaînes internationales et de caravansérails reconvertis, mais la déco peut sembler kitsch. Les prix vont de 50 € à 350 € pour une suite avec plusieurs chambres.

Repas et restauration

La nourriture est vraiment bon marché, vous pourrez vous restaurez pour 60 000 à 250 000 rials (2-8 €) dans un bon kebab, jusqu’à 350 000 (11 €) dans un restaurant plus élaboré.

Ce n’est pas l’alcool qui viendra alourdir la note car, en termes de boissons, vous ne trouverez que de la bière islamique (sans alcool), des sodas et du dough (mélange de yaourt, eau gazeuse et menthe).

Sorties

Ce n’est certainement pas ce poste qui va grever votre budget. La nightlife en Iran se résume à des fêtes privées. Si vous sympathisez avec de jeunes Iraniens, ils ne manqueront pas de vous inviter. Vous découvrirez alors un visage à mille lieues des interdits des mollahs.

Transports

Location de voiture avec chauffeur. Dans les agences de taxis, vous pouvez privatiser un taxi à la journée pour vos visites. Comptez 200 000 à 300 000 rials (7-10 €) la journée.

Plusieurs options possibles : le taxi partagé ou le taxi privé, plus cher mais nettement plus confortable. Comptez entre 50 000 et 100 000 rials pour une course en taxi privé.

Bus et minibus

La concurrence est âpre, les liaisons fréquentes et les prix sont très bon marché. Un trajet coûte généralement une dizaine d’euros. Les routes sont en excellent état, les voyages en bus sont donc une option satisfaisante

Train

Avec plus de 7 000 km de voies ferrées, l’Iran est doté d’un bon réseau, quoiqu’un peu lent et vieillissant. Cependant, ce moyen de transport, un peu plus cher que le bus, reste très agréable. Les meilleures lignes sont Téhéran-Mashad, Téhéran-Bandar-Abbas et Téhéran-Tabriz. Comptez 12-15 € pour une place en couchette pour un aller entre Téhéran et Tabriz. Vous pourrez faire vos réservations en ligne sur www.raja.ir.

Avion 

Plusieurs compagnies effectuent des liaisons intérieures. La flotte est vieillissante mais la maintenance est assurée. Préférez les voyages avec Iran Air ou Mahan. L’aller simple Téhéran-Shiraz est aux alentours de 50 €.

Achats

L’artisanat iranien est très raffiné, les tentations seront grandes dans les allées des bazars. Les tapis persans sont particulièrement réputés, et on en trouve une grande variété de styles : Ghoum, Na’in, Shiraz, Bakhtiar, Tabriz, Ispahan, Sarouk, Kashan, chaque région a le sien…

À rapporter aussi, les miniatures, finement peintes à la main, les pièces en acier martelé, comme les plateaux, et les objets en marqueterie.

N’hésitez pas à aller voir les boutiques d’État ; contrairement aux bazars, les prix sont fixes, et l’artisanat présenté d’excellente facture, vous ne ferez donc pas de mauvaises affaires.

Marchandage en Iran

Veillez à marchander les achats de souvenirs, les taxis et les hébergements. En revanche, les prix des transports ou entrées des monuments ne sont pas négociables.

Services voyage



Forum Iran

Voir tous les messages
Argent et budget

FILTRER LE FORUM SUR UN THÈME

Les dernières discussions du forum Argent et budget Iran

Ils cherchent un compagnon de voyage

Voir toutes les annonces

Vous cherchez un compagnon de voyage pour un trek, un voyage itinérant ou un tour du monde ? Un routard pour louer avec vous une maison à l'autre bout de la terre ?

Petites annonces Iran

Voir toutes les annonces

Déposez gratuitement vos annonces concernant la vente, l'achat, l'échange ou le don de guides, cartes, sacs, objets utiles, souvenirs de voyage...

Actus Iran

Agenda Iran

Iran Les articles à lire

Enivrantes senteurs d'Orient, épices, échoppes débordant de merveilles, douceurs à la...