> Guide > Asie > Kirghizistan

Kirghizistan

Kirghizistan par Yves Morel
Kirghizistan © Yves Morel

Le Kirghizistan (Kirghizie ou Kirghizstan), peuplé de semi-nomades ayant conservé un mode de vie ancestral, trace son chemin entre les géants chinois et kazakhes, sous l'influence toujours forte de la Russie.
Le Kirghizistan a ouvert ses frontières au tourisme. Facilités d'entrée, d'obtention de visa et de circulation différencient le Kirghizistan des pays voisins. Avec l'aide d'ONG suisses, un réseau d'« offices de tourisme » locaux et de chambres d'hôtes a vu le jour, tandis qu'étaient dessinées les lignes de treks à plus de 4 000 m qui attirent aujourd'hui des sportifs du monde entier.
Le trait principal du Kirghizistan est bien celui-ci : les montagnes du Pamir et des Tian Shan recouvrent plus des trois quarts du pays dont la moitié de la superficie se trouve à plus de 3 000 mètres, avec sur les lignes frontières des sommets de 7 000 mètres aussi prestigieux que le Khan Tengri, le pic Lénine ou le pic Podeby (ou Podeba).
Au creux des montagnes, un océan disparu a laissé de nombreux lacs dont l'Issyk Kul, le second plus grand lac de montagne du monde après le Titicaca. On trouve bien des lacs de superficie plus modeste, que l'on peut rejoindre à cheval pour vivre au rythme des nomades.
La seconde dimension du voyage au Kirghizistan est effectivement celle de la plus belle conquête de l'homme : le cheval, indissociable de la vie nomade. Petit, solide et bourru, il rythme les grands événements de la vie à chaque festivité comme lors des ulak-tartych, l'équivalent des bozkachi afghan.
Plus que la découverte d'un pays, c'est celle d'un mode de vie unique qui vous attend au Kirghizistan.




Drapeau sejours week end Kirghizistan

Partir au Kirghizistan


Andalousie