Vie pratique sur place Chine

Décalage horaire

Par rapport à la France : + 6h en été, + 7h en hiver. Bien que le pays s’étende sur 60 degrés de longitude (ce qui correspond à 4h solaires), les provinces chinoises sont alignées sur l’heure officielle, à savoir celle de Pékin.
Donc quand il est 12h en France, il est 18h en Chine en été et 19h en hiver.

Électricité

Le courant est en 220 volts. Il existe différents types de prises, ressemblant à celles utilisées aux États-Unis (type A), en Grande-Bretagne (type G) et en Australie (type I). Cela dit, la plupart sont configurées pour accepter les prises rondes à deux ports utilisées en Europe. Vous pouvez toujours vous munir d’un adaptateur international par précaution.

Langue

La langue d’un pays reflète en partie le mode de pensée de ses habitants, et le chinois est sans doute la principale clef d’accès à la compréhension de l'empire du Milieu.
L’écriture chinoise est un modèle unique de continuité parmi toutes les écritures des grandes civilisations. Née il y a plus de trois millénaires et unifiée depuis le premier empereur Qin Shi Huangdi (260-210 av. J.-C.), elle est toujours en usage et pratiquée, peu ou prou, par un cinquième de l’humanité. C’est la seule qui n’ait pas fait le formidable bond vers l’abstrait de l’alphabétisation.
Elle utilise des sinogrammes, dont la prononciation peut varier sans en changer le sens. D’origine pictographique, cette écriture a donc préféré « logographier » les êtres et les choses plutôt que de les limiter à une transcription phonétique.

Chaque caractère chinois se compose d’une syllabe et a un sens, mais dans la langue moderne, la plupart des mots sont composés de deux caractères combinés.

En 1958, le pinyin a été adopté comme système de transcription phonétique du chinois dans l’alphabet latin à l’usage des étrangers, en remplacement d’autres méthodes antérieures. Une sorte de langue en soi, avec ses propres règles de prononciation.

La barrière de la langue se fait ressentir dès qu'on pose un pied à l'aéroport. Hormis les guides, quelques étudiants et certains commerçants ou hôteliers, quasiment personne en Chine ne parle l'anglais (et évidemment encore moins le français). En revanche, dès qu'on prononce quelques mots de chinois, les sourires éclairent les visages et bien des barrières tombent.

Contrairement à ce qu'on pense, le chinois parlé est assez facile à pratiquer pour exprimer des idées élémentaires. Il n'y a pas de conjugaisons, pas de genres, pas d'articles, et tous les mots sont invariables.

Poste

- Les bureaux de poste en Chine sont habituellement ouverts tous les jours de la semaine, y compris les samedi et dimanche. Ils ouvrent généralement à 8h30-9h30 et ferment à 18-20h. On en trouve dans chaque ville.

- De Chine vers l’Europe, compter 4,50 元 pour affranchir une carte postale, et 10-15 jours pour son acheminement.
L’expédition d’un paquet de 5 kg coûte environ 450 元 par voie aérienne et 200 元 par bateau. Ne le fermez pas avant qu’il puisse être inspecté. Le délai de livraison dans ce cas est compris entre 10 et 20 jours pour la zone européenne.
De nombreux magasins peuvent aussi se charger de l’expédition ; on peut avoir confiance.

Téléphone et Internet

Téléphone

Indicatifs

- De la France vers la Chine : composer le 00 + 86 (indicatif de la Chine) + l'indicatif de la ville (sans le 0 du début) + le numéro du correspondant (0,03 à 0,49 €/mn).
- De la Chine vers la France : composer le 00 (international) + 33 (indicatif de la France) + le numéro à 9 chiffres (donc sans le 0 du début) du correspondant.

- Appels intérieurs : composez l'indicatif de la ville (qui commence par un 0) + le numéro du correspondant. Par exemple, pour appeler Pékin (Beijing) depuis Shanghai, composez le 010.

Si vous téléphonez de votre hôtel, soyez vigilant, car les communications sont plus chères. Facturation systématique de 3 mn dès que votre correspondant décroche.

Où et comment téléphoner depuis la Chine ?

- Les Chinois sont de fervents utilisateurs du smartphone, tous âges confondus. Conséquence logique, les téléphones publics disparaissent à vitesse grand V.

- Les cabines téléphoniques : elles se raréfient comme ailleurs, à cause du portable. Celles qui existent encore fonctionnent avec des télécartes, disponibles en dénominations allant de 30 à 100 元. Pour l'international, acheter les cartes « IC ka ».
Mais pour les meilleurs prix, utiliser une carte « IP ka ».

- Les cartes prépayées IP (IP ka) : permettent de téléphoner à l'étranger ou sur le territoire chinois, depuis un fixe et, pour certaines, depuis un portable. Disponibles dans de nombreux kiosques, chez les marchands de téléphones portables et chez China Telecom. Particularité chinoise, ces cartes ne sont normalement pas vendues à leur prix nominatif (sinon, risque d'arnaque) mais plutôt soldées, parfois jusqu'à 70 % ! La liste des rabais est en général affichée. De remise en remise, elles permettent d'accéder aux tarifs les plus bas (environ 2 ¥, soit 0,20 €, la minute pour la France). Un inconvénient : elles ne sont pas valables d'une province à l'autre, voire d'une ville à l'autre (comme au Yunnan) !

Le téléphone portable en Chine

On peut utiliser son propre téléphone portable en Chine avec l’option « Europe » ou « Monde ».

- Acheter une carte SIM/puce sur place : une option très avantageuse. Il suffit d’acheter à l’arrivée une carte SIM locale prépayée (à partir de 50 元) chez l’un des nombreux opérateurs représentés dans les boutiques de téléphonie mobile des principales villes et aéroports du pays, ou encore dans certaines petites boutiques de quartier. On vous attribue alors un numéro de téléphone local et un crédit de communication.
Avant de payer (et de signer, le cas échéant, le contrat), essayez toutefois, si possible, la carte SIM du vendeur dans votre téléphone - préalablement débloqué - afin de vérifier si celui-ci est compatible (sinon on peut toujours acheter un téléphone pas cher en Chine).
Ensuite, les recharges de crédit de communication s’achètent facilement dans les boutiques du style 7/Eleven.

Internet

Comme ailleurs dans le monde, les cybercafés (wangba) se raréfient en Chine, même dans les grandes villes. Pour ceux qui subsistent, généralement fréquentés par les gamers, (on en signale certains dans ce guide), compter 4-8 元/h.
Sinon, tous les hôtels et hostels, et pas mal de cafés-restos à l’occidentale, sont équipés du wifi, quasi toujours gratuit pour les clients. Pas de problème pour vous connecter, donc, si vous avez un smartphone ou un laptop.
Enfin, beaucoup d’hostels disposent aussi d’un poste relié à Internet (en libre accès), et certains hôtels chic abritent un business center (mais souvent payant et assez cher).

Il faut également savoir que la Toile en Chine fait l’objet d’une surveillance rapprochée et sans cesse accentuée des autorités. Ces mesures restrictives sont surnommées « la Grande Muraille électronique ». En effet, les fournisseurs de PC sont tenus d’installer un logiciel de filtrage sur les machines en vente en Chine, officiellement pour empêcher la pornographie... Le mot « Tibet » est une position du Kama Sutra, et le dalaï-lama un acteur hot, comme chacun sait ! Sachez par ailleurs que Google fonctionne mal en Chine (à bon entendeur pour ceux qui ont un compte gmail...).
Quant aux sites participatifs, ils sont de plus en plus contrôlés, voire interdits – comme Facebook, Twitter et YouTube.

Services voyage



Forum Chine

Voir tous les messages
Vie pratique

FILTRER LE FORUM SUR UN THÈME

Les dernières discussions du forum Vie pratique Chine

Vos discussions préférées du forum Vie pratique Chine

Ils cherchent un compagnon de voyage

Voir toutes les annonces

Vous cherchez un compagnon de voyage pour un trek, un voyage itinérant ou un tour du monde ? Un routard pour louer avec vous une maison à l'autre bout de la terre ?

Petites annonces Chine

Voir toutes les annonces

Déposez gratuitement vos annonces concernant la vente, l'achat, l'échange ou le don de guides, cartes, sacs, objets utiles, souvenirs de voyage...

Actus Chine

Agenda Chine

Chine Les articles à lire

L’Empire du Milieu est aussi celui de la cuisine de rue. Plus qu’une simple tradition...