Transports et déplacements Cap-Vert

L'un des points délicats d’un voyage au Cap-Vert est que les villages reculés ne sont souvent desservis par aucun transport en commun. Quant aux liaisons inter-îles, elles nécessitent soit du temps (en bateau), soit de l’argent (en avion).

Avion

L’arrivée au Cap-Vert s’effectue aux aéroports internationaux de Sal, de Praia, Boa Vista et São Vicente. Presque toutes les îles ont un aéroport.

La TACV (Transportes Aéreos de Cabo Verde, ou Cabo Verde Airlines), compagnie nationale, assure des liaisons entre Paris-Charles-de-Gaulle et Praia ou Sal (à partir de 550 € l'aller-retour), ainsi que des vols intérieurs. La TACV s'est améliorée au niveau de la ponctualité, mais les horaires restent fluctuants et les retards réguliers. Les vols sont souvent complets en périodes de vacances (à Noël et pendant l'été) et de festivals. On trouve des bureaux de TACV dans les villes principales de chaque île.

Comme la TACV, TAP Portugal propose des vols directs entre Paris et Praia ou Sal (à partir de 550 € l'aller-retour), ainsi que des liaisons entre le Cap-Vert et d'autres villes européennes.

Compter 20 à 60 minutes de vol pour relier 2 îles.

Air Maroc propose aussi des vols internationaux vers le Cap-Vert, et Air Sénégal propose des vols au départ de Dakar.

Bateaux

Les liaisons maritimes entre les îles sont assez difficiles, car les bateaux ne passent qu’une à deux fois par semaine, et servent tout autant au transport de marchandises qu’à celui des passagers. Le confort n'est pas toujours au rendez-vous. Cependant, les liaisons maritimes sont meilleur marché que les vols intérieurs.
Le Barlavento et le Sotavento sont les bateaux les plus anciens utilisés par les Capverdiens.

À noter que Santo Antão n'a pas d'aéroport ; on n'accède à l'île que par ferry, depuis São Vicente (1h de trajet). De même pour Brava, à laquelle on n'accède que par liaison maritime au départ de Fogo.

Route

À l'exception de l'île de Santiago, le réseau routier est relativement limité. Les routes sont généralement pavées et non asphaltées. Les pistes sont nombreuses.
La circulation routière est relativement anarchique.

La location de voiture

La location de voiture (le plus souvent des 4x4) commence aussi à se développer sur les îles de Santiago et Mindelo. La location de voiture est possible sur les îles Sal, São Vicente, Santiago et Fogo. Pour les touristes, le permis de conduire français suffit. Une assurance tous risques est conseillée. Au volant, on recommande ensuite la plus grande vigilance.

Aluguers et taxis

Les aluguers (« à louer ») sont des minibus collectifs, des sortes de taxi-brousse locaux, parfois des pick-up. Ils relient les villages entre eux pour une somme modique. Ils ne partent que lorsqu'ils sont pleins. Les horaires sont plus que souples, et le circuit n'est pas déterminé à l'avance. Pour accéder à certaines plages ou villages retirés, il faut bien souvent affréter un aluguer avec chauffeur.

À la sortie des aéroports, les taxis pratiquent des prix assez élevés, mais on peut rejoindre la route principale et attendre un aluguer (à Sal et à Boa Vista).

Services voyage



Forum Cap-Vert

Voir tous les messages
Transport

FILTRER LE FORUM SUR UN THÈME

Les dernières discussions du forum Transport Cap-Vert

Vos discussions préférées du forum Transport Cap-Vert

Ils cherchent un compagnon de voyage

Voir toutes les annonces

Vous cherchez un compagnon de voyage pour un trek, un voyage itinérant ou un tour du monde ? Un routard pour louer avec vous une maison à l'autre bout de la terre ?

Petites annonces Cap-Vert

Voir toutes les annonces

Déposez gratuitement vos annonces concernant la vente, l'achat, l'échange ou le don de guides, cartes, sacs, objets utiles, souvenirs de voyage...

Actus Cap-Vert

Agenda Cap-Vert

Cap-Vert Les articles à lire