Activités, sports et loisirs Bretagne

Les randonnées en Bretagne

La Bretagne dispose de 5 000 km de sentiers à parcourir à pied. Il faut distinguer différents types d'itinéraires :

  • GR 34, sentier du littoral, côtier ou des douaniers (c'est le même) ;
  • sentiers de grande randonnée ou GR ;
  • sentiers de promenades et randonnées, ou PR, d'une journée.

Certains de ces chemins en boucle longent les canaux en empruntant les anciens chemins de halage.

- Le sentier côtier, du littoral ou des douaniers (GR 34) fait l'objet d'une protection particulière de la part du Conservatoire du littoral sur certains secteurs. Il est soumis à des règlements de fréquentation lors des traversées de réserves ornithologiques comme au cap Fréhel ou au cap Sizun.

- Les sentiers de grande randonnée bretons (GR 34) sont balisés de blanc et de rouge. Ils vont d'un point à un autre, mais le retour sur le même sentier permet d'apprécier la différence de paysages, notamment sur le littoral.

- Les sentiers de pays (GRP) sont balisés en jaune et rouge. Ils sont en boucle et permettent une connaissance plus culturelle du pays, sur un trajet d’une semaine environ.

- Les très nombreux sentiers de promenades et randonnées sont balisés de jaune ou parfois d'autres couleurs à thème. Ils proposent des circuits au départ des points touristiques ou des gîtes d'étape. Leur durée va d'une heure environ à la journée. Ce sont des sentiers idéaux pour être suivis en famille ou par de petits marcheurs.
Pour tous ces sentiers, la durée de l'itinéraire est estimée selon une marche de 4 km à l'heure sans les arrêts.

L'équitation

Il n’est pas interdit - ni impossible en général - d’aller à cheval là où l’on passe à pied. L’itinéraire Équibreizh propose plus de 2 000 km de circuits balisés. À chaque étape, des hébergements adaptés aux cavaliers et à leur monture. Pour tout ce qui concerne le tourisme équestre et les sentiers de l’Équibreizh.

Le vélo

Un réseau de huit grands itinéraires sur près de 1 500 km de chemins de halage, d’anciennes voies ferrées aménagées ou de petites routes a été aménagé pour parcourir la région au grand air. Sur certains – comme la Voie 7 Roscoff-Concarneau dont le dernier tronçon vient d’être inauguré –, il est possible d’embarquer son vélo en car ou en TER pour écourter l’itinéraire ou tout simplement ne faire qu’un aller simple.

La Vélodyssée

Longeant la façade atlantique de Roscoff à Hendaye, c’est la plus longue véloroute de France. Elle déroule ses vastes perspectives et ses charmants méandres sur plus de 1 200 km, dont la majorité en voie verte.

Cette longue piste cyclable prend racine dans les forêts de feuillus du Finistère, suit les agréables berges du canal de Brest à Nantes, puis se confond avec le littoral atlantique avant d’arriver au Pays basque. Une façon écologique de traverser la France du nord au sud, en itinérance douce !

Sur les canaux

La Bretagne, avec ses 600 km de canaux et rivières navigables, possède un réseau fluvial exceptionnel, qui sillonne la région d'est en ouest et du nord au sud.

La pêche en rivière

Malgré la pollution des cours d'eau, il est encore possible, en particulier grâce au travail d'associations comme Eaux et Rivières (basée à Lorient), de pêcher saumons et truites.

- En Bretagne Nord : pour le saumon, l'Élorn (Finistère) arrive en tête du palmarès, suivi par le Trieux (Côtes-d'Armor) et l'Aulne dans son cours inférieur (Finistère). Pour la truite, en plus des rivières précitées, s'ajoutent la Penzé (Finistère) et le Léguer (Côtes-d'Armor).

- En Bretagne Sud, plusieurs rivières font le bonheur des pêcheurs et des amateurs de truites, saumons, brochets. Dans le Morbihan, citons le Blavet, la rivière du Scorff et l'Ellé ; dans le Finistère Sud, la rivière de l'Odet, près de Quimper, ou encore le Goyen.

Randonnées et balades nautiques

Avec ses 2 700 km de côtes, la Bretagne est un véritable paradis du nautisme. Palmer dans la baie de Morlaix jusqu’au château du Taureau, aborder la cité corsaire de Saint-Malo en kayak, ou encore flirter avec les rochers roses de Ploumanac’h en stand up paddle : à chacun son style et son rythme pour découvrir autrement le littoral et pour profiter de points de vue inédits.

Les sports de glisse

Le vent n’agite plus guère les ailes des moulins sur la côte bretonne. Mais il pousse désormais des quantités d’engins sur l’eau . Les grandes étendues de grève découvertes à marée basse (baie de Saint-Brieuc ou golfe normand-breton) et ces anses où le vent n’a pas le temps de soulever les vagues sont propices à l’exercice de ces sports.

  • On fait du char à voile et de la planche à voile sur roulettes pneumatiques à Cherrueix, à Erquy ou à Saint-Michel-en-Grève.
  • Les amateurs de kitesurf se retrouvent à Saint-Jacut-de-la-Mer, Erquy, dans la baie de Saint-Brieuc...
  • Le surf se pratique à Plouescat, Locquirec, aux Sables-d’Or, ainsi que sur la plage du Dossen à Santec. 

Les voiliers du patrimoine

En Bretagne, 48 voiliers traditionnels proposent des sorties en mer accessibles à tous. Parfait pour s’initier à la navigation, sur de jolis bateaux !

La plongée sous-marine

Les fonds marins bretons sont riches en espèces (requins baleines, phoques gris) et en découvertes : épaves notamment de sous-marins allemands et du bateau qui servit à transporter la statue de la Liberté !

Véritable « mer de prédilection » pour la plongée, l'océan Atlantique et la Manche offrent aux côtes bretonnes les fabuleuses richesses de sa vie sous-marine.
En contrepartie, l'humilité est de rigueur pour aborder les innombrables spots de la région, car tempêtes, marées et courants ne pardonnent ni l'inconscience ni la négligence. Plonger en Bretagne nécessite ainsi un apprentissage technique très sérieux.

- La météo : le beau temps s'impose pour plonger. Période idéale : d'avril à octobre, avec température de 17°C environen surface  au nord de la Bretagne, 20 à 21°C au sud (au fond, l'eau est plus froide). On trouve généralement des spots abrités selon chaque régime météo. Attention à la forte houle d’ouest.

- Les marées : facteur essentiel avec lequel il faut jongler. En général, on plonge à l'étale (court moment où la mer ne monte ni ne descend) pour éviter les violents courants de marée. À l'étale de haute mer, visibilité meilleure, et poissons plus nombreux.

- Les courants : violents et engendrés par les marées, ils sont amplifiés par la géographie du site (Ouessant, Brest, golfe du Morbihan).

- La vie sous-marine : rriche et très variée. Certaines espèces affichent une présence systématique sur les spots : anémones, éponges, bars, lieus, tourteaux, oursins...

- Règle d'or : respectez cet environnement fragile.

Forum Bretagne

Voir tous les messages
Activités et visites

FILTRER LE FORUM SUR UN THÈME

Les dernières discussions du forum Activités et visites Bretagne

Vos discussions préférées du forum Activités et visites Bretagne

Ils cherchent un compagnon de voyage

Voir toutes les annonces

Vous cherchez un compagnon de voyage pour un trek, un voyage itinérant ou un tour du monde ? Un routard pour louer avec vous une maison à l'autre bout de la terre ? Cherchez et trouvez ici votre compagnon de route.

Petites annonces Bretagne

Voir toutes les annonces

Déposez gratuitement vos annonces concernant la vente, l'achat, l'échange ou le don de guides, cartes, sacs, objets utiles, souvenirs de voyage...

Actus Bretagne

Agenda Bretagne

Bretagne Les articles à lire