Transports et déplacements Bhoutan

Aller au Bhoutan en avion

Drukair, la compagnie nationale, dessert Delhi, Katmandou, Bombay, Singapour via Calcutta, Bangkok via Bodhgaya (Inde), Bagdogra (Inde) ou Guwahati (Inde), sans oublier Dhaka, la capitale du Bangladesh. Il vous faudra donc forcément transiter par l’une de ces villes avant de pouvoir rejoindre le pays.

Attention, les horaires de vol de Drukair sont régulièrement décalés : si vous avez une correspondance internationale, un battement d’ ½ à 1 journée n’est pas inutile, particulièrement en hiver, lorsque le mauvais temps entre en jeu. N’oubliez pas, par ailleurs, de (faire) reconfirmer votre vol (votre guide s’en chargera sûrement).

Dans tous les cas, mieux vaut s’organiser longtemps à l’avance : en haute saison, les avions sont souvent pleins plusieurs semaines d’affilée. Et si vous prévoyez de venir pour un grand festival, tout est booké 6 mois avant…

À l’intérieur du pays, Drukair relie Paro à 3 villes : Batpalathang (Bumthang) au centre, Yonphula (Trashigang) à l’est et Gelephu au sud. Les vols intérieurs ne sont pas compris dans le forfait journalier de 250 US$ par personne.

Une seconde compagnie, privée, Bhutan Airlines (alias Tashi Air) assure des liaisons internationales vers Bangkok via Calcutta, et Delhi via Katmandou ; elle devrait à terme aussi desservir Dacca (Bangladesh), Yangon (Myanmar) et Singapour.

Comment se déplacer au Bhoutan

Il existe des transports en commun au Bhoutan, tant à Thimphu qu’entre les principales villes (minibus). Mais en tant que touriste, vous n’aurez pas l’occasion de les emprunter : les trajets se font exclusivement en voiture avec chauffeur et guide.

Le réseau routier est réduit. Il se compose principalement d’une route transnationale reliant Phuntsholing (frontière indienne, au sud-ouest) à Bumthang (centre-est) via Paro, Thimphu et Punakha. Elle a été élargie et goudronnée dans toute sa partie ouest (jusqu’à Punakha) et des travaux sont en cours au-delà. Des embranchements permettent de rallier les dzongkhag (circonscriptions) de Haa (ouest), Laya (nord-ouest), Gelephu (sud), Trashigang (est) et Samdrup Jongkhar (sud-est). Il est possible d’organiser un itinéraire qui prévoit de ressortir par voie terrestre, par l’un des 3 postes-frontières avec l’Inde (Phuntsholing, Gelephu et Samdrup Jongkhar).

Attention, la vitesse de progression est lente : entre les incessants virages et l’état de certaines chaussées, on dépasse rarement les 30 km/h ! Ainsi, pour rejoindre Bumthang depuis Punakha, il faut compter actuellement un bon 9h de route… À l’ouest, tablez sur 1h30 entre Paro et Thimphu et environ 2h30 entre Thimphu et Punakha.

La conduite est en général précautionneuse et tout est fait pour encourager l’attention des chauffeurs – comme le démontrent ces multiples panneaux bordant la route Paro-Thimphu : Keep your nerves on sharp curves (gardez votre sang froid dans les virages), Drive slow to avoid grave below (conduisez malin pour éviter le ravin) et autre Whisky is risky  (un coup de whisky et c’est fini) !

Taxis

On en trouve en ville (100-150 Nu la course dans le centre de Paro ou Thimphu), mais vous devriez presque toujours avoir votre chauffeur avec vous.

Services voyage



Forum Bhoutan

Voir tous les messages
Transport

FILTRER LE FORUM SUR UN THÈME

Les dernières discussions du forum Transport Bhoutan

Ils cherchent un compagnon de voyage

Voir toutes les annonces

Vous cherchez un compagnon de voyage pour un trek, un voyage itinérant ou un tour du monde ? Un routard pour louer avec vous une maison à l'autre bout de la terre ?

Petites annonces Bhoutan

Voir toutes les annonces

Déposez gratuitement vos annonces concernant la vente, l'achat, l'échange ou le don de guides, cartes, sacs, objets utiles, souvenirs de voyage...

Actus Bhoutan

Agenda Bhoutan

Bhoutan Les articles à lire