Vie pratique sur place Belgique

Horaires

- Les banques sont ouvertes du lundi au vendredi de 9h à 16h (souvent jusqu'à 18h le jeudi). Certaines ferment pendant l'heure du déjeuner, quelques-unes assurent une permanence le samedi matin.

- Les bureaux de poste sont ouverts du lundi au vendredi de 9h (ou 9h30) à 17h ou 18h (18h mercredi et jeudi), et le samedi matin de 9h à 12h dans les grandes villes. Attention, vous ne trouverez pas forcément de téléphone dans les bureaux de poste, ces organismes occupent des bâtiments différents.

- Les magasins sont ouverts 9h-10h à 18h-19h. Les grandes surfaces prolongent jusqu'à 20h (21h le vendredi). Tout est fermé le dimanche mais, dans les grandes villes, fonctionnent des night shops qui peuvent vous dépanner 24h/24.

Langues

Ce que beaucoup de Français croient identifier comme l’accent belge standard est le français parlé (très convenablement, bien souvent) par les Belges d’origine flamande.
Influencés par leur langue maternelle, ils ne distinguent pas toujours le tutoiement du vouvoiement, confondent les verbes pouvoir et savoir, et prononcent le français avec un accent germanique.

Le flamand ou néerlandais

Cette langue a pour origine les parlers germaniques des envahisseurs qui occupèrent l’Europe occidentale à la fin de l’Empire romain. La différence majeure avec l’allemand est qu’elle ne comporte pas de déclinaisons.

Le néerlandais « officiel », enseigné dans les écoles des deux pays, est une langue codifiée qui fédère les dialectes issus de cinq grandes familles : le « hollandais », le saxon, les dialectes limbourgeois, les dialectes brabançons et les dialectes « flamands » de Flandre occidentale et de Zélande.

Il est aussi inexact, du point de vue linguistique, de parler de « hollandais » homogène pour les Pays-Bas que de « flamand » homogène pour les néerlandophones de Belgique. Un habitant de la Flandre parle une langue dialectale à la maison, assez différente de celle que ses enfants apprennent à l’école et franchement divergente de la langue qu’il entend à la télévision hollandaise.

Les moqueries entre Flamands et Hollandais prenant pour prétexte les différences d’accent sont aussi nombreuses qu’entre Français et Wallons !

La langue française sera la plupart du temps très bien acceptée en Flandre, pour peu que l’on ne vous prenne pas pour un Belge francophone, mais un petit effort pour dire quelques mots de néerlandais sera particulièrement apprécié. Ce n’est pas plus compliqué que l’anglais ou l’allemand.

Le français de Belgique

Autre accent typique : le bruxellois. Bruxelles est une ville au statut officiellement bilingue, mais où plus de 80 % des habitants parlent le français, souvent en plus d'une autre langue.

L'histoire reconnaît les origines brabançonnes (donc flamandes) de Bruxelles, mais le brassage des populations suivi du choix de la ville comme capitale de l'État ont « francisé » la population locale. Cela a généré un français savoureux où les mots aux intonations germaniques et à la syntaxe saugrenue issue du flamand restent nombreux.

Le répertoire bruxellois est particulièrement prolifique dans le domaine des insultes, lesquelles font partie du patrimoine culturel de la ville (les albums de Tintin sont truffés de mots bruxellois).

Le wallon

Le wallon est le dialecte de la langue d’oïl qui a été le moins influencé par le français, du fait de son isolement aux confins du monde roman. Il a conservé des caractéristiques du latin.

L’accent wallon est reconnaissable par son côté un peu traînant, les voyelles sont souvent allongées, la prononciation des voyelles nasalisées permet de distinguer « brin » de « brun » ; en revanche, « ui » et « oui » se prononcent de façon semblable.

Le wallon est resté une langue très vivante : la littérature connaît encore une vitalité importante, notamment dans le domaine du théâtre et de la poésie. Le vocabulaire recensé est de loin plus riche que dans les autres dialectes du français.

On distingue trois dialectes wallons :

  • l’est-wallon, parlé au pays de Liège et dans le nord de la province de Luxembourg ;
  • le wallon central, parlé dans le Brabant wallon, le Namurois et les Ardennes ;
  • l’ouest-wallon, parlé dans le Hainaut.

En Région wallonne, on parle également le picard du côté de Tournai, le lorrain en Gaume, le champenois dans le sud de la province de Namur, le luxembourgeois du côté d’Arlon et l’allemand dans les cantons de Saint-Vith et Eupen.

Poste

Le prix d’un timbre pour affranchir une carte postale ou une lettre pour la France et la Suisse est de 1,23 € en service prioritaire et de 1,45 € pour un autre pays d'Europe. 10 % moins cher à partir d’un achat de 5 timbres.

Tabac

La législation sur la consommation du tabac dans les lieux publics en Belgique s'est alignée sur ses voisins.

- Lieux de travail : interdiction totale depuis 2006.

- Depuis 2011, l'interdiction de fumer dans les restaurants s'est étendue aux cafés et aux bars, sauf si ceux-ci disposent d'un lieu fermé pour continuer à s'adonner aux plaisirs de la tabagie sans intoxiquer ses voisins.

Téléphone

Pour téléphoner vers la Belgique

- Depuis la France : 00 + 32 + numéro du correspondant à 8 chiffres sans le 0 initial.
- Depuis la Suisse : idem que depuis la France.
- Depuis le Canada : 011 + 32 suivi du numéro à 7 chiffres du correspondant.

Pour téléphoner depuis la Belgique

- Vers la France : 00 + 33 + les 9 chiffres du correspondant (sans le 0 initial).
- Vers la Suisse : 00 + 41 + indicatif ville + numéro du correspondant.
- Vers le Canada : 00 + 1 + indicatif ville + numéro du correspondant.

- Numéro d'urgences européen (UE) : 112.

Les tarifs

Téléphoner entre 18h30 et 8h ainsi que les samedi, dimanche et jours fériés vous permet une communication deux fois moins chère qu’en temps normal.

Le téléphone portable en Belgique

On peut utiliser son propre téléphone portable en Belgique avec l’option « Europe ».

- Acheter une carte SIM/puce sur place : c’est une option très avantageuse pour certaines destinations. Il suffit d’acheter à l’arrivée une carte SIM locale prépayée chez l’un des nombreux opérateurs (Mobistar, Base, Proximus, Orange et, surtout, Belgacom et Telenet dans la région bruxelloise...) représentés dans les boutiques de téléphonie mobile des principales villes du pays et souvent à l’aéroport.
On vous attribue alors un numéro de téléphone local et un petit crédit de communication.
Avant de signer le contrat et de payer, essayez donc, si possible, la carte SIM du vendeur dans votre téléphone – préalablement débloqué – afin de vérifier si celui-ci est compatible.
Ensuite, les cartes permettant de recharger votre crédit de communication s’achètent facilement.

Services voyage



Forum Belgique

Voir tous les messages
Vie pratique

FILTRER LE FORUM SUR UN THÈME

Les dernières discussions du forum Vie pratique Belgique

Ils cherchent un compagnon de voyage

Voir toutes les annonces

Vous cherchez un compagnon de voyage pour un trek, un voyage itinérant ou un tour du monde ? Un routard pour louer avec vous une maison à l'autre bout de la terre ?

Petites annonces Belgique

Voir toutes les annonces

Déposez gratuitement vos annonces concernant la vente, l'achat, l'échange ou le don de guides, cartes, sacs, objets utiles, souvenirs de voyage...

Actus Belgique

Agenda Belgique

Belgique Les articles à lire

À 2 h 15 de Paris avec le Thalys, Liège n'a pas volé son surnom de "Cité ardente"....