Traditions et coutumes Autriche

Religion

Traditionnellement, l'Église catholique autrichienne est une force idéologique (et économique) de première importance. Face au bloc de l'Est et à l’« impiété » des démocraties populaires, l'Autriche fut longtemps un bastion pour la préservation de la foi.
À l'avènement de Jean-Paul II, soutenu par l'Ostpolitik de Bruno Kreisky, le pays a servi de base arrière à la reconquête pacifique et religieuse des anciens voisins de l'Empire. En parcourant les Länder (surtout les campagnes, car Vienne fait depuis toujours de la résistance), on s'aperçoit que la population, à la différence d'autres pays occidentaux, continue de respecter intensivement les pratiques religieuses : messes dominicales où l'on se rend en costume traditionnel, processions à l'occasion des grandes fêtes du calendrier et pèlerinages fervents dans les innombrables abbayes.

Le culte des saints et de leurs reliques va de pair avec une nostalgie diffuse de l'ancien régime où l'empereur François-Joseph a sa place au milieu de la panoplie des images pieuses. Il est vrai qu'au regard de l'histoire, les Habsbourg ont de tout temps été des défenseurs farouches de la foi catholique, surtout depuis les conflits religieux du XVIe siècle.
S'ils se réclament de la même culture germanique, les Autrichiens ne manquent jamais de souligner qu'ils ne partagent pas la même religion que leurs voisins allemands (Bavarois mis à part).

Ne soyez pas étonné d’être salué au nom de Dieu – Grüss Gott – dans les régions catholiques du sud de l’Allemagne comme dans les Länder autrichiens proches. Formule qui fait toujours réagir les protestants des autres Länder qui précisent : « le plus tard possible »...

Devenu depuis belle lurette le grand propriétaire foncier du pays, le clergé dispose d'une pléthore de collèges d'enseignement confessionnel qui refusent du monde, et le patrimoine religieux est entretenu jusqu'au moindre bouton de porte de sacristie. On peut échapper à l'imposition sur l'Église (voir encadré) en faisant état de sa non-appartenance à la communauté religieuse, au risque de ne pas trouver de lieu de sépulture en terre consacrée.

Savoir-vivre et coutumes

Même si le temps a passé et si les vérités d'hier font partie des caricatures d'aujourd'hui, les Autrichiens sont d'une nature plutôt disciplinée. Évitez donc, par exemple, de frauder dans les files d'attente, ou de traverser n'importe comment.

- Le respect des traditions est très fort, du moins dans certains villages, dans quelques villes, voire dans des microrégions restées dans leur jus. Autour de Salzbourg, dans la vallée du Danube comme près des grands lacs, vous serez surpris par le nombre d'Autrichiens qui portent le costume traditionnel quotidiennement.

- Langue : en dehors des grandes villes, il vous arrivera de tomber, dans un restaurant ou une chambre d'hôtes, sur des Autrichiens ne parlant ni anglais ni le français. Pas de panique : avec le sourire et les mains on finit toujours par se comprendre. Dans le même registre, les cartes des restos sont rarement traduites. Même si vous parlez allemand, vous aurez parfois du mal à identifier les noms de certains plats, écrits en dialecte.

- Repas : profitez du petit déjeuner, compris dans le prix de la chambre. Copieux, varié (charcuterie, salades, fromages, confitures, fruits, petits pains...), il est un véritable repas à lui seul. Le midi, les Autrichiens déjeunent léger (un plat et c'est tout). Ils s'offrent souvent une petite pause sucrée dans l'après-midi. Les gâteaux sont excellents presque partout, ce serait un sacrilège de ne pas y goûter. Le dîner, servi tôt (dès 18h !), se termine souvent par un dessert chaud. La cuisine ferme souvent vers 21h-21h30.

- Pourboire : même s'il est déjà compris, il est d'usage de laisser au moins 10 % de l'addition au resto (on annonce le montant exact du pourboire au serveur avant de régler la note finale). Idem pour les chauffeurs de taxi. Si vous réglez par carte de paiement, pensez à inscrire vous-même le montant du pourboire et vérifiez la somme finale avant de signer.

- Circulation : les piétons sont très respectueux du code de la route, en général. Ne vous faites pas remarquer en traversant au rouge ou en dehors des passages protégés ! Attention, avec le système de trottoir partagé entre piétons et cyclistes, ces derniers n'hésiteront pas à vous rappeler à l'ordre, d'un coup de sonnette plus ou moins rageur, si vous mordez sur la bande jaune ! 

Services voyage



Forum Autriche

Voir tous les messages
Culture

FILTRER LE FORUM SUR UN THÈME

Les dernières discussions du forum Culture Autriche

Ils cherchent un compagnon de voyage

Voir toutes les annonces

Vous cherchez un compagnon de voyage pour un trek, un voyage itinérant ou un tour du monde ? Un routard pour louer avec vous une maison à l'autre bout de la terre ?

Petites annonces Autriche

Voir toutes les annonces

Déposez gratuitement vos annonces concernant la vente, l'achat, l'échange ou le don de guides, cartes, sacs, objets utiles, souvenirs de voyage...

Actus Autriche

Agenda Autriche

Autriche Les articles à lire

C’est une Vienne surprenante que nous vous proposons de découvrir, entre immeubles...