Activités, sports et loisirs Argentine

Football

Le fútbol en Argentine est une religion dont les joueurs sont les dieux vivants. Maradona fut la Sainte-Trinité à lui tout seul, et Lionel Messi considéré comme le nouveau... messie !

Socialement, pour les déshérités, le football tient le même rôle que le basket pour les jeunes Noirs américains : le seul espoir de promotion. Chaque Argentin est un fervent supporter de l’équipe nationale, et au niveau local, il choisit le club de son quartier, de sa classe sociale ou de sa communauté ethnique... à moins que son père ne l’y ait inscrit d’office, comme c’est souvent le cas, avant sa naissance ! Car les Argentins sont formels, « on peut changer de religion, de parti politique, de profession ou d’épouse, mais jamais de couleur de maillot ».

Essayez de voir un match à Buenos Aires, où jouent les meilleurs clubs du pays : Boca Juniors (Maradona y a porté le brassard de capitaine), River Plate, Velez Sarsfield, San Lorenzo... Les stades (canchas) sont immenses. Il y en a au moins trois à Buenos Aires, qui offrent plus de 60 000 places. Le plus impressionnant est sans conteste La Bombonera,le stade vétuste de l’équipe de Boca Juniors, qui accueille chaque année le derby le plus bouillant de la planète contre le rival de River Plate. Ambiance démente mais assez violente.
Chaque club possède ses groupes de supporters (hinchas), bruyants et exubérants et, malheureusement, ses hooligans (barras bravas).

Tennis

Le tennis a connu bien des heures de gloire depuis la création en 1892 du Buenos Aires Lawn Tennis Club. En 1944, le pays trouve son favori : Enrique Morea.

Dans les années 1970, Guillermo Vilas fait la gloire de l'Argentine et de toute l'Amérique du Sud (un musée porte son nom à Mar del Plata). Puis ce fut au tour de Gabriela Sabatini de révolutionner le tennis argentin en devenant à 14 ans la première junior professionnelle mondiale.
Paola Suarez mérite aussi sa place parmi les favoris du pays. Tout comme Guillermo Coria, surnommé « l'Agassi latino-américain », ou encore Nalbandian, premier Argentin à atteindre la finale de Wimbledon en 2002. En 2015, on retrouve dans le top 50 du classement ATP Leonardo Mayer et Juan Monaco.

Polo

Dans la terre des gauchos, le plus ancien des jeux à cheval a trouvé un terrain de prédilection. Le polo, ce sport où des cavaliers poussent une boule de bois dans le camp adverse avec un maillet à long manche, est devenu le symbole de la bourgeoisie argentine.
Il arrive avec les Anglais, vers la fin du XIXe siècle, et se développe d'abord dans les estancias, ces grandes fermes tenues par des propriétaires terriens, pour la plupart européens.
Il existe aujourd'hui plus de 250 clubs.

Assister à un partido, un match de polo, reste une expérience riche en sensations. Le Championnat argentin ouvert de polo se tient vers la fin de la saison officielle au stade de Palermo pendant tout le mois de novembre. La finale a lieu généralement pendant le 1er week-end de décembre. D'autres tournois sont prévus tout au long de l'année.

Boxe

On a tous entendu parler de Carlos Monzón, idole des Argentins dans les années 1970. Il conserva durant 7 ans son titre de champion du monde des poids moyens. Natif d’un bidonville de Santa Fe et surnommé « El Macho », il est considéré comme l’un des meilleurs boxeurs du monde avec 89 victoires et 15 championnats du monde victorieux.

Aujourd’hui, le pays reste bien classé avec, dans la catégorie poids mouche, « El Huracán » (l’ouragan), Omar Andrés Narvaez, qui a battu le record de Monzón en défendant son titre 15 fois de 2002 à début 2009. En 2008, Hugo Hernán Garay remporte le titre sacré dans la catégorie mi-lourds. Quant à Sergio Gabriel Martinez, qui répond au doux surnom de « Maravilla » (Merveille), il est l’un des deux derniers champions argentins en date, avec Victor Emilio Ramirez, « El Tyson del Abasto », sacré champion du monde des lourds-légers en janvier 2009.

Course automobile

Qui n'a jamais entendu parler de Juan-Manuel Fangio, sacré cinq fois champion du monde du Grand Prix de F1 dans les années 1950 et considéré comme l'un des plus grands pilotes de l'histoire du sport automobile ?

Dans un autre registre, Federico Villagra a remporté cinq fois le Rallye d’Argentine, une des épreuves du Championnat du monde des rallyes, de 2001 à 2005.

Malgré une pétition contre le rallye Dakar pour ses effets néfastes sur l’environnement, notamment avec la traversée du désert d’Atacama - à l’écosystème fragile - et de plusieurs sites archéologiques, le rallye a pris ses quartiers depuis 2009 en Amérique latine et traverse entre autres l’Argentine, le Chili et la Bolivie.

Services voyage



Forum Argentine

Voir tous les messages
Activités et visites

FILTRER LE FORUM SUR UN THÈME

Les dernières discussions du forum Activités et visites Argentine

Vos discussions préférées du forum Activités et visites Argentine

Ils cherchent un compagnon de voyage

Voir toutes les annonces

Vous cherchez un compagnon de voyage pour un trek, un voyage itinérant ou un tour du monde ? Un routard pour louer avec vous une maison à l'autre bout de la terre ?

Petites annonces Argentine

Voir toutes les annonces

Déposez gratuitement vos annonces concernant la vente, l'achat, l'échange ou le don de guides, cartes, sacs, objets utiles, souvenirs de voyage...

Actus Argentine

Agenda Argentine

Argentine Les articles à lire