Histoire Alsace

Quelques dates-clés historiques

- 1500 av. J.-C. : allez, les Gaulois ! 10 km de mur en moellons protégeaient leurs sanctuaires.
- 58 av. J.-C. : allez, les Gaulois ! Médiomatriques au nord, Séquanes au sud. Quand ils ne forgent pas les bijoux avec l'or du Rhin, ils se chamaillent : au futur mont Sainte-Odile, 10 km de mur en moellons protégeaient leurs sanctuaires.
- Ier-IIe siècles : protégée par la province de Germanie supérieure, la plaine d'Alsace se romanise.
- IIIe-IVe siècles : les dieux celtes sont à la mode comme Vosegus (Vosges) et le père Rhin, ami du commerce. Mais, sur l'autre rive du Rhin, les Germains salivent devant les vins d'Alsace. Invasions intermittentes.
- Ve siècle : en 407, un tourbillon de peuples (Vandales, Suèbes...) emporte la Gaule ; Argentoratum préfère prendre un nom germain : Strateburg (« ville forte des routes »). En 451, c'est le cyclone hun. L'Alsace échoit au plus fort des peuples germains : les Alamans. Mais les cousins francs arrivent et favorisent le christianisme.
- VIe-VIIIe siècles : le duché d'Alamanie émerge sur la rive droite du Rhin, le duché d'Alsace occupant la rive gauche. L'Alsace échoit au plus fort des peuples germains : les Alamans. Mais les cousins francs arrivent et favorisent le christianisme.
- IXe-Xe siècles : près de Colmar, Louis le Pieux, fils de Charlemagne, est déposé par ses trois bambins. Ils se disputèrent l’empire comme des chiffonniers. À Strasbourg, en 842, Charles et Louis s’allient contre Lothaire : mais c’est celui-ci qui fourre l’Alsace dans sa besace lors des célèbres serments de Strasbourg.
- XIe-XIIe siècles : à côté des évêques, promus princes d'empire, les puissants se partagent l'Alsace. Les Hohenstaufen décrochent le gros lot : la Couronne impériale.
- XIIIe-XVe siècles : à son aise dans le tissu lâche du Saint Empire romain germanique, l'Alsace s'affirme comme une cocagne. Avec le commerce (le vin d'Alsace est siroté dans tout l'empire), les villes émergent. Les corporations les dirigent. Dix s'organisent en ligue, la Décapole. Strasbourg fait cavalier seul et sera reconnue « ville libre d'empire » en 1262. Vers 1240, elle s'offre une cathédrale. On s'y cultive. On y imprime dès 1458.
- XVIe siècle : Strasbourg mène la Réforme en Alsace, le XVIe siècle est un siècle d'or. On sculpte, on bâtit, on peint. L'humanisme fait rayonner cette terre de tolérance.
- XVIIe siècle : problèmes économiques, tensions sociales et religieuses et guerre de Religion en version allemande, puis la guerre de Trente Ans qui ruine l'Alsace mais épargne Strasbourg. Pestes, famines... Et la France entre dans la danse.
- 1648 : l'Autriche cède la Haute-Alsace à la France par le traité de Westphalie. Sous conditions : la Décapole conserve ses droits propres, réformés et catholiques sont traités à égalité.
Bien plus tard, en 1865, la révocation de l'édit de Nantes ne sera donc pas applicable à la région, ce qui explique qu'aujourd'hui encore l'Alsace compte quelque 20 % de protestants français.
- Fin du XVIIe siècle : la révocation de l'édit de Nantes ne toucha pas l'Alsace, protégée par les traités. Le simultaneum oblige villes et villages protestants comptant sept foyers catholiques à leur réserver le chœur de l'église. C'est resté... Pour repeupler la région, on fait venir des hommes de partout. L'Alsace revient à la France sous un régime particulier.
- XVIIIe siècle : fortifiée par Vauban, l'Alsace résiste aux guerres. Avec Lambert, elle contribue au Siècle des lumières. Strasbourg reste pratiquement indépendante. Elle reçoit Goethe, Cagliostro, le jeune Bonaparte… Retour de la paix et prospérité.
- Révolution : la tour de la cathédrale de Strasbourg faillit porter un bonnet phrygien. Francisation sur fond de guillotine.
- Empire : les conquêtes de Napoléon et de ses généraux placent la province au cœur de l'Europe. Le monde de l'industrie émerge, tout comme celui des transports. Tout au long du XIXe siècle, le développement industriel marquera d'une pierre blanche la région.
- 1870-1914 : mal défendue, l'Alsace succombe aux Prussiens qui l'annexent. Entre 50 000 et 100 000 Alsaciens - surtout catholiques - s'exilent pour rester Français. Mais la bonne administration allemande affaiblit les francophiles. En 1911, l'Alsace devient un Land de l'empire. Les Alsaciens se replient sur leur folklore.
- 1918-1939 : les Français sont accueillis avec enthousiasme. En 1919, elle repasse sous la souveraineté française (avec la Lorraine). Mais en 50 ans de germanisation, l'Alsace a pris conscience d'elle-même. Et l'État français veut centraliser. Malaise. Ce fut pire à la Libération.
- 1939-1945 : la guerre est déclarée et ce sont près de 430 000 personnes qui quittent la région pour être évacuées vers le sud-ouest. Hitler annexe l'Alsace et la Moselle et les nazifie. Camp de concentration au Struthof. Incorporation de force de 130 000 jeunes (les « malgré-nous ») dans l'armée.
- Novembre 1944 : Leclerc entre à Strasbourg et de Lattre de Tassigny libère Mulhouse.
- 1945 : la « poche de Colmar » est nettoyée.
- 1949 : Strasbourg devient le siège du Conseil de l'Europe.
- Après-guerre : avec Pflimlin, domination du MRP chrétien. Puis c’est la vague gaulliste.
- 1976 : Fessenheim a sa centrale nucléaire. Début de l’irrésistible ascension écolo.
- 1979 : Strasbourg accueille le premier Parlement européen élu au suffrage universel direct.
- 1989 : élection de Catherine Trautmann (PS) à la mairie de Strasbourg. Pemière femme, en France, à la tête d'une ville de plus de 100 000 habitants.
- 1995 : le tramway de Strasbourg, dont la modernisation alimentait les polémiques, fait peau neuve.
- 2007 : Le TGV Est européen entre en gare de Strasbourg.
- 2010 : inauguration en décembre du « tram-train » qui relie la gare SNCF de Mulhouse à Thann dans la vallée de la Thur. Sur 15 km de la voie ferrée classique, alternent TER et tram-train ; en ville tramways et tram-train empruntent les mêmes rails.
- 2013 : inauguration de la véloroute du Vignoble d’Alsace à l’occasion des 60 ans de la route des Vins, qui traverse le Haut-Rhin et le Bas-Rhin.
- 2015 : Strasbourg célèbre le millénaire des fondations de sa célèbre cathédrale.
- 2016 : dans le cadre de la réforme territoriale, l’Alsace fusionne avec les régions Champagne-Ardenne et Lorraine.

Forum Alsace

Voir tous les messages

FILTRER LE FORUM SUR UN THÈME

Vos discussions préférées du forum Alsace

Ils cherchent un compagnon de voyage

Voir toutes les annonces

Vous cherchez un compagnon de voyage pour un trek, un voyage itinérant ou un tour du monde ? Un routard pour louer avec vous une maison à l'autre bout de la terre ? Cherchez et trouvez ici votre compagnon de route.

Petites annonces Alsace

Voir toutes les annonces

Déposez gratuitement vos annonces concernant la vente, l'achat, l'échange ou le don de guides, cartes, sacs, objets utiles, souvenirs de voyage...

Actus Alsace

Agenda Alsace

Alsace Les articles à lire