Santé et sécurité Algérie

Santé

Peu de risques particuliers en Algérie, sauf les troubles et maladies liés au manque d’hygiène alimentaire : diarrhées, hépatite A, typhoïde. Faites donc bien attention à ce que vous mangez et buvez. On évitera de boire l’eau du robinet ou les boissons non industrielles. Pour ce qui est de la nourriture, pensez à bien laver vos fruits (mieux à les peler) et rabattez-vous sur les plats à base de viandes cuites (couscous, tajines, méchouis).

Attention aux baignades sur les littoraux proches des zones urbaines : un risque bactériologique existe. Évitez les contacts avec les animaux, en particulier avec les chiens errants.

En cas de pépin de santé, n’hésitez pas à vous rendre chez le médecin, ils sont légion en Algérie ! Les hôpitaux publics manquent souvent de moyens, mais il existe dans les grandes villes de très bonnes cliniques privées. Enfin, n’oubliez pas de souscrire une assurance « assistance-rapatriement » avant votre départ.

Vaccinations

- Comme partout, mieux vaut être à jour de ses vaccinations universelles (DTCP, hépatite B).
- Les vaccins contre l'hépatite A et la typhoïde sont conseillés. 
- Les voyageurs ayant séjourné dans un pays touché par la fièvre jaune dans les 6 jours précédant leur arrivée en Algérie doivent présenter un certificat de vaccination contre la maladie.
- Pour les voyageurs séjournant en milieu rural ou de manière prolongée (expatriation), une vaccination préventive contre la rage est recommandée.

Paludisme, insectes et moustiques

Officiellement, le paludisme et la dengue n’existent plus en Algérie, mais les moustiques sont nombreux, surtout sur la côte en été, ainsi que dans le Sud. Ceux que les Algériens appellent parfois les mig (en hommage aux chasseurs de l’aviation russe) vous mèneront la vie dure si vous ne prenez pas vos précautions.
Le soir, ne laissez jamais la fenêtre de votre chambre grande ouverte, avec la lumière allumée, sinon, demandez une moustiquaire à la réception de votre hôtel. N’oubliez pas de vous badigeonner de produit anti-moustique avant de vous coucher.

Pour ce qui est des scorpions et serpents, on en croise assez peu dans le Sud. Mais assurez-vous quand même que les guides qui vous accompagnent dans votre randonnée ont le matériel nécessaire pour aspirer le venin en cas de piqûre ou de morsure.

La trousse à pharmacie

Elle a son importance, surtout si vous partez en trek dans le désert. On y rangera ses médicaments usuels (en cas de traitement), des pansements et bandages, des antalgiques pour soulager la douleur, des anti-diarrhéiques, de la crème anti-moustique (c’est essentiel, surtout l’été), un purifiant pour l’eau (de type Micropur), des produits solaires, ainsi que des lingettes en grande quantité si de longues randonnées à travers le Sahara sont au programme de votre voyage.

Sécurité

En raison du risque terroriste élevé, le ministère des Affaires étrangères déconseille pour le moment tout déplacement en Algérie, en dehors des villes de Tipasa, d’Oran, de Tlemcen et d'Alger. Un dispositif sécuritaire est déployé dans ces villes, mais une grande vigilance reste de mise. Le Quai d'Orsay déconseille formellement tout déplacement terrestre en dehors des villes, il vaut mieux privilégier l’avion.

Il est recommandé de consulter le site du ministère des Affaires étrangères et de se tenir régulièrement informé de la situation sur place.

Toute personne désirant malgré tout se rendre en Algérie est donc invitée à prendre ses précautions et à ne pas trop s'aventurer en dehors des chemins balisés. Il est conseillé de se faire accueillir à l’aéroport, ou de réserver à l’avance une voiture ou un taxi. L'office national du tourisme algérien (ONT) et les tours-opérateurs peuvent fournir des listes d'hôtels sécurisés dans les grandes villes. En cas de déplacement, il est recommandé de privilégier les grands axes et d’éviter de circuler de nuit.

Vols

Les vols à la tire sont possibles, notamment dans les rues commerçantes et sur les marchés des grandes villes. Comme partout, on recommande la vigilance, surtout si vous êtes facilement repérable dans la foule (les touristes européens non accompagnés sont logiquement la cible favorite des pickpockets).

Portez votre appareil photo en bandoulière et ne placez jamais votre portefeuille dans la poche arrière de votre pantalon. Ne jamais rien laisser en évidence dans les voitures (équipement électronique, CD...) même si vous n’en avez que pour quelques minutes !

Quelques recommandations

Si l’on peut circuler tranquillement à l’intérieur des grandes villes, on évitera cependant de se rendre dans la Casbah sans être accompagné. Faites confiance aux guides uniquement s’ils sont agréés par l’État. En ville, préférez les taxis ou les minibus aux bus, plus rassurants et plus rapides.

Les contrôles d’identité sont fréquents. Si un policier vous arrête, gardez votre calme et tendez-lui les pièces qu’il réclame (pièce d’identité, permis de conduire...).

Enfin, n’oubliez pas que vous êtes dans un pays musulman, évitez donc les tenues vestimentaires provocantes.

Conseils pour le Sud de l'Algérie

Il faut être accompagné d’un ou plusieurs guides lors de vos treks ou randonnées à travers le désert. Avant de partir en expédition, on n’oubliera pas d’emporter dans son sac à dos :

- de l’eau potable en grande quantité (prévoir au moins 5 l par jour et par personne) ainsi que des purifiants pour l’eau ;
- un sac de couchage pour les nuits fraîches en hiver ;
- des vêtements et des sous-vêtements en coton ;
- un gros pull et une doudoune pour se couvrir pendant la nuit ;
- un bonne paire de chaussures pour la marche, ainsi qu’une paire de tongs pour les moments de détente ;
- une crème hydratante pour le visage ;
- des lunettes de soleil et un chapeau à large bord ;
- un voile pour se couvrir le visage lors des sirocos ou des tempêtes de sable ;
- une trousse à pharmacie contenant des antalgiques, des anti-diarrhéiques et des anti-venins ;
- des lingettes et du papier hygiénique ;
- un briquet, pour brûler certains déchets (comme le papier hygiénique) et laisser le désert propre !

Riques sismiques

Le nord de l’Algérie se trouve dans une zone d’activité sismique. En cas de séisme, suivez les recommandations de base.

- À l’intérieur, dans la mesure du possible, éloignez-vous des fenêtres et de tout meuble, tableau ou luminaire susceptible de tomber, et abritez-vous sous une table solide ou sous l’encadrement d’une porte. Ne cherchez pas à rejoindre la sortie si vous vous trouvez dans un immeuble.

- À l’extérieur, éloignez-vous des arbres, des poteaux et des pylônes électriques, des murs et des immeubles. En voiture, arrêtez-vous en bordure de route et attendre la fin du séisme.
Un tremblement de terre est suivi de secousses secondaires. Ces répliques peuvent être nombreuses, violentes et parfois s’étaler sur plusieurs jours. Après une catastrophe, les ressortissants étrangers doivent prendre contact le plus rapidement possible avec leurs familles ou, en cas de problème de communication avec l’étranger, avec les services consulaires de leur ambassade en Algérie.

Équipez-vous pour votre voyage

Consultez la boutique du voyageur pour bien préparer vos vacances, vos week-ends, vos séjours : Tous les Guides du Routard, les produits santé & hygiène pour le voyage, le matériel Rando & Trek, les bagages et sacs à dos, Équipement & Vêtements voyage, Accessoires de voyage, mais aussi les produits Insolite & idées cadeaux pour voyageurs...

Services voyage



Forum Algérie

Voir tous les messages
Santé et sécurité

FILTRER LE FORUM SUR UN THÈME

Les dernières discussions du forum Santé et sécurité Algérie

Vos discussions préférées du forum Santé et sécurité Algérie

Ils cherchent un compagnon de voyage

Voir toutes les annonces

Vous cherchez un compagnon de voyage pour un trek, un voyage itinérant ou un tour du monde ? Un routard pour louer avec vous une maison à l'autre bout de la terre ?

Petites annonces Algérie

Voir toutes les annonces

Déposez gratuitement vos annonces concernant la vente, l'achat, l'échange ou le don de guides, cartes, sacs, objets utiles, souvenirs de voyage...

Actus Algérie

Agenda Algérie

Algérie Les articles à lire